Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le kombucha, un ami pour la vie

Article paru dans le journal nº 68 Acheter ce numéro
  • Le kombucha, un ami pour la vie

Peut-être quelqu’un vous a-t-il déjà fait goûter au kombucha, en vous vantant les mérites de cette boisson fermentée pour la santé. Il en existe aujourd’hui dans le commerce de nombreuses variantes aux goûts inégaux. On peut aussi le faire soi-même et, à la lumière des dernières découvertes sur ses vertus, vous serez bientôt motivé(e) comme jamais pour vous y mettre !

Consommé en Extrême-Orient (Chine, Corée, Japon…) il y a déjà deux cents ans avant notre ère, le kombucha est aujourd’hui une boisson connue dans le monde entier.

Un bien intriguant breuvage

Obtenu par fermentation de thé sucré dans une association de bactéries et levures (mère de kombucha), ce breuvage mi-sucré, mi-acidulé et légèrement pétillant délivre quantité de substances excellentes pour la santé. Notamment des acides organiques, dont certains captent les toxines et autres métaux lourds, mais également des vitamines, des acides aminés, des probiotiques, des minéraux, des antioxydants, des enzymes et même des antibiotiques naturels.

Les effets du kombucha, dont tout un chacun peut bénéficier, consistent en un renforcement global de l’organisme, donc une meilleure résistance aux agressions extérieures, mais aussi en une meilleure digestion, une élimination facilitée des toxines et déchets du métabolisme et encore bien d’autres choses. Ses propriétés sont telles que l’ex-URSS s’était très tôt intéressée à cette boisson, et au « champignon » qui en permet la fermentation, notamment au bénéfice de ses sportifs et astronautes.

Alexandre Soljenitsyne en personne relate dans La Main droite et Le Pavillon des cancéreux des guérisons imputables au kombucha, dont la sienne (il souffrait d’un cancer de l’estomac). L’ancien président américain Ronald Reagan, sensibilisé aux médecines alternatives, aurait également été un fervent buveur de kombucha à partir de 1985, année de son cancer du côlon, et ce jusqu’à la fin de sa vie.

La recette du kombucha

À la base, on utilise un thé sucré, le plus souvent du thé noir, mais on peut aussi se servir de thé vert ou de thé oolong, ou encore d’infusions de menthe, de mélisse ou de jasmin (5 g de feuilles de thé et 50 g de sucre pour 1 l d’eau). On ajoute au thé, une fois celui-ci revenu à température ambiante, le champignon – en réalité un mélange symbiotique de bactéries et levures –, ainsi que 20 cl d’un précédent tirage de kombucha, pour éviter le développement de micro-organismes indésirables.

Il est très important de travailler avec des ustensiles et un environnement parfaitement propres (de préférence stérilisés) pour un meilleur contrôle de la fermentation et éviter toute contamination. Il faut également contrôler le pH de votre production durant la fermentation, pour éviter qu’elle ne devienne trop acide. Viser un pH de 4,2, et pas moins, car en deçà, la surproduction d’acide acétique pourrait devenir contreproductive, notamment vis-à-vis du foie.

La durée de la fermentation varie de trois à plus de dix jours selon les conditions de fabrication. Idéalement, il est préférable de pasteuriser le produit final, justement pour stopper la production d’acides, mais aussi de dioxyde de carbone. Et de lui ajouter 0,1 % de benzoate de  ...

Image description

Il vous reste encore 82% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 68, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous