Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Une autre approche
en médecine chinoise

Article paru dans le journal nº 13 Acheter ce numéro

La polyarthrite se manifeste en général par des douleurs qui touchent plusieurs articulations au même moment, elle  entraîne également des douleurs musculaires diffuses. Cette caractéristique devrait orienter vers un remède chinois appelé Yi Ren Tang qui traite le problème comme un problème de circumation de l'énergie.

La médecine chinoise considère la pathologie d’un point de vue global et part du principe que les différents constituants du corps sont tous liés entre eux, notamment par des tissus. Il existe deux sortes de tissus dans l’organisme : les tissus durs c’est-à-dire les os et les tissus mous (muscles, vaisseaux sanguins, tissus adipeux, tendons, ligaments...) qui servent à supporter le squelette et les organes du corps.

Les rhumatismes, en médecine chinoise sont liés aussi bien aux tissus durs qu’aux tissus mous. Par exemple, une inflammation des articulations est le résultat d’une faiblesse concomitante des deux tissus puisque l’articulation est formée de tissu dur (os) et de tissus mous (tendons).

Les 3 substances vitales

La substance vitale fondamentale en médecine traditionnelle chinoise est le Qi que l’on peut traduire par fluide, énergie ou souffle. Le Qi assure le bon fonctionnement du corps et de l’esprit. Lorsque l’équilibre du Qi est rompu, la maladie apparaît.

Les deux autres substances vitales de l'organisme sont les Liquides Organiques et le Sang.

Les Liquides Organiques sont les fluides qui humidifient le corps comme l’eau ou les liquides synoviaux (lubrifiant des articulations et des cartilages).

La substance vitale Sang est assez proche de notre conception occidentale du sang.

Le déséquilibre de ces deux systèmes est souvent la conséquence d’un déséquilibre du Qi. Par exemple, les déformations (épine calcanéenne, calcification) ou les déstructurations (ostéoporose, dégénérescence des tissus mous comme la fibromyalgie ou la polyarthrite synoviale) sont d’abord le reflet d’un déséquilibre du Qi.

De la même manière, la douleur est le résultat d’un blocage de l’énergie, du sang ou des liquides organiques, voire les trois ensemble. La polyarthrite par exemple est d’abord un blocage énergétique provoqué par la tension des tissus mous et la réduction de l’interface articulaire. Mais c’est également un blocage de la circulation des liquides organiques comme le liquide synovial qui crée une inflammation au mouvement. Il faut donc « relancer la circulation intérieure ». De la même façon qu’instinctivement après avoir reçu un coup sur la cuisse, on frotte immédiatement l’hématome.

Le rôle des organes

Pour relancer la circulation intérieure, il faut stimuler l’organe affaibli. En médecine traditionnelle chinoise, chaque organe correspond à une émotion et remplit une fonction bien précise.

Les organes peuvent souffrir d'excès ou d'insuffisance, de froid ou de chaleur, d'humidité ou de sécheresse.

Les organes qui nous intéressent dans les douleurs rhumatismales sont le rein et le foie.

  • Le rein est associé à la peur et aux angoisses. Il a pour fonction de gouverner la croissance, la reproduction, la sexualité et de maintenir l’équilibre entre les différents liquides organiques. Le yin du rein nourrit et humidifie les os et les moelles (le cerveau est une moelle en médecine chinoise).
  • Le foie est associé à la colère, l’irritabilité et la détermination. Il a pour fonction de stocker et de filtrer le sang.  Il gouverne les muscles et les tendons.

Yi ren Tang, le soutien des os et des tissus mous

Yi renTang (vendu en France sous le nom de Rhumacalm) est une combinaison de formules tirées du NEI JI SU WEN, livre de référence de la pharmacopée chinoise. Elle renforce les tendons et les os, tonifie le foie et le rein et enfin, stimule le Qi et le Sang.

Les principales plantes dont elle est composée sont :

  • Dang Gui ou racine d’angélique chinoise (radix angelicae sinensis) tonifie le sang.
  • Cang Zhu ou rizomes d’atractylode (rhizoma atractylodis) tonifie la rate et draine l’humidité.
  • Gui Zhi ou rameaux de cannellier (ramulus cinnamomi cassiae) réchauffe les méridiens et fait circuler le Yang.
  • Zhi Gan Cao, racine de réglisse (radix glycyrrhizae) tonifie le Qi. Dans ce cas, la réglisse n’est pas contre indiquée pour les personnes souffrant d’hypertension car elle est présente en très petite quantité et que son action sur la tension est annulée par les autres plantes.

Les cures durent entre deux et six mois. La posologie moyenne est de deux gélules deux fois par jour (jusqu’à 4 gélules deux fois par jour en traitement intensif).

 

Carnet d'adresse:

La Vie Naturelle: Rhumacalm

Les portes d'Antigone - Bat. B
71 place Vauban
34000 Montpellier
Tél. : 0 800 404 600
Site : www.la-vie-naturelle.com

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous