Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Une autre approche
en médecine chinoise

Article paru dans le journal nº 13 Acheter ce numéro
  • Une autre approche en médecine chinoise

La polyarthrite se manifeste en général par des douleurs qui touchent plusieurs articulations au même moment, elle  entraîne également des douleurs musculaires diffuses. Cette caractéristique devrait orienter vers un remède chinois appelé Yi Ren Tang qui traite le problème comme un problème de circumation de l'énergie.

La médecine chinoise considère la pathologie d’un point de vue global et part du principe que les différents constituants du corps sont tous liés entre eux, notamment par des tissus. Il existe deux sortes de tissus dans l’organisme : les tissus durs c’est-à-dire les os et les tissus mous (muscles, vaisseaux sanguins, tissus adipeux, tendons, ligaments...) qui servent à supporter le squelette et les organes du corps.

Les rhumatismes, en médecine chinoise sont liés aussi bien aux tissus durs qu’aux tissus mous. Par exemple, une inflammation des articulations est le résultat d’une faiblesse concomitante des deux tissus puisque l’articulation est formée de tissu dur (os) et de tissus mous (tendons).

Les 3 substances vitales

La substance vitale fondamentale en médecine traditionnelle chinoise est le Qi que l’on peut traduire par fluide, énergie ou souffle. Le Qi assure le bon fonctionnement du corps et de l’esprit. Lorsque l’équilibre du Qi est rompu, la maladie apparaît.

Les deux autres substances vitales de l'organisme sont les Liquides Organiques et le Sang.

Les Liquides Organiques sont les fluides qui humidifient le corps comme l’eau ou les liquides synoviaux (lubrifiant des articulations et des cartilages).

La substance vitale Sang est assez proche de notre conception occidentale du sang.

Le déséquilibre de ces deux systèmes est souvent la conséquence d’un déséquilibre du Qi. Par exemple, les déformations (épine calcanéenne, calcification) ou les déstructurations (ostéoporose, dégénérescence des tissus mous comme la fibromyalgie ou la polyarthrite synoviale) sont d’abord le reflet d’un déséquilibre du Qi.

De la même manière, la douleur est le résultat d’un blocage de l’énergie, du sang ou des liquides organiques, voire les trois ensemble. La polyarthrite par exemple est d’abord un blocage énergétique provoqué par la tension des tissus mous et la réduction de l’interface articulaire. Mais c’est également un blocage de la circulation des liquides organiques comme le liquide synovial qui crée une inflammation au mouvement. Il faut donc « relancer la circulation intérieure ». De la même façon qu’instinctivement après avoir reçu un coup sur la cuisse, on frotte immédiatement l’hématome.

Le rôle des organes

Pour relancer la circulation intérieure, il faut stimuler ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 13, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
Articles du même dossier
  • Notice (8): Undefined index: Media [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
    Warning (2): Invalid argument supplied for foreach() [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes