Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDE,
une maladie capricieuse

Article paru dans le journal nº 13 Acheter ce numéro
  • LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDE, une maladie capricieuse

La polyarthrite rhumatoïde peut être trompeuse. On la prend d’abord pour un simple rhumatisme qui peut occasionner des douleurs, vives ou sourdes, dans une articulation. Elle peut guérir spontanément, ou se stabiliser, mais souvent elle évolue par crises et devient terriblement invalidante. Aucun médicament classique ne permet de traiter définitivement cette maladie auto-immune dont le meilleur traitement reste un profond changement de mode de vie.

La polyarthrite rhumatoïde est un rhumatisme chronique dit « inflammatoire » qui débute en général entre 30 et 50 ans et touche généralement plusieurs articulations. Son origine est auto-immune, c’est-à-dire qu’elle résulte de la fabrication d’anticorps par l’organisme qui s’attaque ainsi lui-même. Cette maladie affecte entre 200 000 à 300 000 personnes en France (0,4 % de la population) et touche environ trois femmes pour un homme.

Le diagnostic difficile…

Les débuts de la maladie sont souvent trompeurs. Les premiers signes sont de simples douleurs au niveau des doigts, du poignet, d’un genou ou d’une cheville. Mais d’autres articulations peuvent être touchées : épaules, coudes, mâchoires… À ce stade, le diagnostic n’est pas souvent évident, compte tenu du fait que les symptômes présentés ne sont absolument pas spécifiques à la polyarthrite rhumatoïde. Seuls, l’évolution et les examens complémentaires permettront d’affirmer la maladie.

Le rhumatisme se traduit par un gonflement avec une rougeur et une chaleur de l’articulation concernée. La douleur survient généralement dans la deuxième partie de la nuit et nécessite une période d’échauffement plus ou moins longue avant de disparaître. Mais il subsiste une raideur de l’articulation concernée pendant la journée. Un élément qui peut être évocateur de la polyarthrite rhumatoïde est le caractère bilatéral et symétrique des atteintes articulaires.

… d’une maladie capricieuse

L’évolution est ensuite capricieuse. La maladie progresse généralement par crises (poussées). Il peut y avoir disparition complète des symptômes spontanément ou sous l’effet des traitements. Puis la récidive survient à plus ou moins longue échéance et souvent de manière plus prononcée. D’autres fois, les troubles se poursuivent de manière permanente perturbant la vie quotidienne. Les personnes commencent à avoir du mal à saisir les objets, à écrire, à effectuer des travaux de précision… La marche peut également devenir difficile.

Au fil de l’évolution, l’atteinte devient de plus en plus marquée avec des dégradations irréversibles des os et des cartilages qui génèrent des déformations des articulations. Celles-ci produisent des impotences et entravent fortement la mobilité des articulations et les gestes de la vie quotidienne.

En résumé, toutes les évolutions sont possibles, depuis le simple rhumatisme éphémère jusqu’aux crises douloureuses intenses et invalidantes… La fréquence de ces poussées et l’importance des déformations sont aussi très variables d’une personne à l’autre. La polyarthrite rhumatoïde peut très bien se stabiliser – et même parfois guérir – ou au contraire aller vers l’aggravation et la généralisation des atteintes articulaires et organiques. Il n’y a aucune règle semblant gérer cette évolution.

Quelles sont les analyses à faire ?

  • Les prises de sang révéleront surtout une augmentation de la vitesse de sédimentation (VS) et de la protéine C réactive (PCR) ce qui traduit l’existence d’un ...
Image description

Il vous reste encore 60% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 13, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Articles du même dossier
  • Notice (8): Undefined index: Media [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
    Warning (2): Invalid argument supplied for foreach() [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous