Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Que faire pour avoir des intestins en acier ?

Article paru dans le journal nº 16 Acheter ce numéro
  • probiotiquesprobiotiques

La meilleure façon de conserver un bon intestin consiste d’abord et toujours à bien s’alimenter. C’est la façon la plus naturelle d’éviter la cascade pathologique. On optera de préférence pour le régime de type méditerranéen, riche en antioxydants mais aussi en inuline et oligofructoses (fruits, céréales). Ces nutriments résistent à l’attaque des enzymes digestives, nourrissent la muqueuse intestinale et facilitent la production du mucus.


Avant de vouloir prendre des probiotiques associés à des prébiotiques, augmentez l’apport d’aliments bifidogènes comme l’oignon, l’ail, l’échalote, l’artichaut, le kéfir, le kombucha et, à un niveau moindre, l’asperge et le yoghourt.

Quelques repères alimentaires

En plus de consommer des aliments immunostimulants le plus souvent possible, il faut également éradiquer de l’alimentation les substances irritant la muqueuse intestinale.
Il est conseillé de :

  • Réduire les sucres raffinés responsables des phénomènes de fermentation.
  • Réduire les graisses saturées et les graisses trans.
  • Réduire la viande rouge dont l’excès peut induire une activité enzymatique bactérienne et par voie de conséquence de la putréfaction.
  • Éviter l’alcool.
  • Éventuellement, écarter les aliments reconnus allergéniques ou contenant du gluten si une sensibilité est diagnostiquée.
  • Augmenter les consommations d’eau et de fibres : manger au moins deux fruits et trois légumes différents par jour, des produits frais de saison, issus de culture biologique.
  • Éviter toutes les sources de métaux toxiques : le tabagisme actif et passif (cadmium, plomb), les coquillages et les poissons de grande taille (mercure), les ustensiles de cuisine en aluminium (casseroles, couvercles, cocotte-minute, cuillers, fourchettes, barquettes, feuille d’alu…), les vaccinations répétées (aluminium).
  • Se laver les dents avec un dentifrice de type homéopathique, changer régulièrement de brosse à dents et désinfecter systématiquement les appareils dentaires.
  • Réduire au minimum la consommation d’anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Régénérer la flore probiotique

Pour améliorer la flore intestinale, il faut prendre des probiotiques associés à des prébiotiques. Ils sont en fait complémentaires.

Les probiotiques

Selon la définition du Codex alimentarius de 2001, les probiotiques sont des « micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantités adéquates, produisent un bénéfice pour la santé de l’hôte ».

À la différence des bactéries résidentes, les probiotiques transitent mais ne colonisent pas le tube digestif. Malgré ce temps de passage relativement court, ils exercent sur le système digestif des effets bénéfiques non négligeables, parfois essentiels si toutefois certaines conditions sont remplies. Il faut par exemple qu’ils soient présents en grand nombre dans l’aliment ingéré et qu’ils résistent à l’acidité gastrique et à l’action des sels biliaires, sans quoi ils ne peuvent accéder à l’intestin grêle. Ils révèlent alors des propriétés quasiment identiques à celles des bactéries résidentes.

Les probiotiques connus à ce jour sont tous regroupés au sein de la famille des lactobactéries : Bifidobacterium, Enterococcus, Lactococcus, Lactobacillus, Pediococcus, Streptococcus. Les plus utilisés sont les Bifidobacterium (B. bifidum, B. breve, B. longum), les Lactobacillus (L. acidophilus, L. gasseri, L. rhamnosus), les Streptococcus (S. thermophilus) et les Saccharomyces (S. ...

Image description

Il vous reste encore 72% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 16, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Articles du même dossier
  • Notice (8): Undefined index: Media [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
    Warning (2): Invalid argument supplied for foreach() [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous