Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Quand le déséquilibre survient

Article paru dans le journal nº 16 Acheter ce numéro

Les dysfonctionnements de l'intestin, qui peuvent être d’origines diverses, provoquent notamment une hyperperméabilité intestinale. Le nom de ce trouble indique bien ce qui se passe. La muqueuse intestinale devient perméable et laisse passer dans le sang des molécules, de plus en plus grosses. Toxines, antigènes,  agents infectieux trouvent ainsi un chemin pour pénétrer le sang, puis les organes. Les petits troubles digestifs du début se transforment alors en véritables pathologies, parfois graves.

En cas d’hyperperméabilité, le pouvoir antioxydant de la muqueuse diminue. Cela s’accompagne d’une baisse de la production d’un type d’immunoglobulines (IgA) et de l’adhérence des bactéries pathogènes à la paroi digestive. De ce fait, des grosses molécules qui normalement sont arrêtées par la muqueuse intestinale passent dans la circulation sanguine puis dans tout l’organisme où elles déclenchent des réactions inflammatoires, qui vont générer des pathologies diverses :

  • L’entrée massive d’antigènes peut-être à l’origine de maladies inflammatoires, auto-immunes ou allergiques. L’état inflammatoire chronique peut être localisé à la sphère digestive, mais il peut aussi bien toucher n’importe quel autre tissu ou organe.
  • La pénétration d’agents infectieux facilite les maladies infectieuses, une candidose invasive et la survenue d’infections opportunistes.
  • L’arrivée de toxines dans le sang a un retentissement variable : les toxines libérées par certains champignons microscopiques peuvent générer des pulsions pour les aliments sucrés ou altérer le fonctionnement cérébral…

Les causes d’un déséquilibre de la flore

  • Le stress.
  • Les changements d’alimentation, notamment lors de voyages à l’étranger.
  • Un excès de sucres rapides.
  • Un excès de produits laitiers.
  • Un traitement antibiotique prolongé.
  • Un séjour hospitalier.
  • L’exposition à la chaleur.

Les causes de l’hyperperméabilité

  • Causes physiologiques : les premières semaines de vie, une activité physique intense et prolongée ou un jeûne prolongé.
  • Causes infectieuses : une dysbiose intestinale (présence anormale de bactéries non saprophytes, de virus, de levures ou/et de parasites), SIDA, sprue tropicale.
  • Causes digestives : la maladie cœliaque, la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, une altération du mucus, une irrigation insuffisante d’une partie de l’intestin).
  • Causes allergiques : allergie aux protéines du lait de vache, allergies alimentaires.
  • Causes générales : malnutrition, déficit en IgA.
  • Causes toxiques : alcoolisme, consommation exagérée de café, absorption d’huile de ricin.
  • Causes iatrogènes : toute antibiothérapie prolongée, toute prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens au long cours, une alimentation par perfusion, une intervention chirurgicale au niveau digestif, toute chimiothérapie anticancéreuse, certaines radiothérapies…
  • Causes accidentelles : les brûlures étendues, les grands traumatismes.

Les conséquences de ces dysfonctionnements

  • Diarrhée ou/et constipation, flatulence, colite, mauvaise haleine.
  • Candidose digestive et éventuellement vaginale.
  • Malabsorption de certaines vitamines et minéraux, en particulier la vitamine B9 et le zinc.
  • Maldigestion.
  • Inefficacité de la régulation du cholestérol.
  • Allergies et intolérances alimentaires.
  • Fatigue intermittente ou chronique
  • Déficience immunitaire ou maladies auto-immunes.

Gare aux antibiotiques à répétition !

Un certain nombre des diarrhées post-antibiothérapie se complique de colite pseudo-membraneuse en lien avec la présence d’un germe. Le plus souvent, il s’agit de Clostridium difficile, un bacille qui prolifère dans un milieu dénué d’oxygène et qui produit deux toxines agissant en synergie : la première induit une réponse immunitaire par libération de médiateurs qui altèrent la muqueuse tandis que la seconde a un effet toxique pour les cellules de la paroi intestinale.

Le traitement alors préconisé par la médecine officielle est à base d’autres antibiotiques (métronidazole ou vancomycine). 40 % des patients ainsi traités présentent malgré cela des rechutes à répétition avec pour conséquences ultimes un mégacôlon (dilatation en diamètre autant qu’en longueur) toxique ou une perforation colique !

Gare aux césariennes trop faciles !

À la naissance, le tube digestif est stérile. Il est rapidement colonisé par les bactéries de la flore maternelle au cours du passage dans le canal vagino-vulvaire, puis éventuellement au cours de l’allaitement. Du fait de l’absence de flore provenant de la mère, l’enfant né par césarienne qui n’est pas allaité au sein a des difficultés à se constituer une flore équilibrée.

Il subit ainsi les conséquences cumulées de l’inefficacité de son tube digestif et de l’insuffisance de défenses immunitaires insuffisantes : régurgitations, digestions difficiles, coliques, constipation ou/et diarrhées, rhino-pharyngites à répétition, eczéma… En principe la flore devient semblable à celle de l’adulte à 4 ans.

Attaque sur la flore

Une alimentation déséquilibrée (trop acide) ou/et un stress sont capables de modifier la répartition de la flore. Sur les 300 et 400 espèces dénombrées, seulement 10 à 20 d’entre elles cohabitent à des concentrations élevées et forment la flore dominante. Au sein de la flore sous-dominante existent des souches potentiellement pathogènes : dès que certaines circonstances sont remplies pour faciliter leur développement elles peuvent prendre le pouvoir et empêcher le développement des bactéries saprophytes. Le résultat est qu’il y a moins de mucus et que peuvent ainsi prendre position des bactéries comme l’Helicobacter pylori, responsable d’ulcère.





 




 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous