Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Les bénéfices d’une vie sans sucres raffinés

Article paru dans le journal nº 84 Acheter ce numéro
  • La peau est un organe fortement impacté par la consommation de sucre.La peau est un organe fortement impacté par la consommation de sucre.

Nous en parlons régulièrement, le sucre raffiné (ou sucre blanc) agit sur le corps comme une véritable drogue. Sans intérêt nutritionnel, il est un aliment plaisir dont on pourrait totalement se passer, mais paradoxalement on le retrouve partout ! Sucres cachés, sucres alternatifs, programmes de sevrage… Découvrez comment diminuer facilement votre consommation et par quoi le remplacer en évitant les pièges et les fausses bonnes idées.

-Partie 5

Diminuer sa consommation de sucre est devenu une véritable mode, et de nombreuses personnes dans le monde témoignent des effets bénéfiques, parfois spectaculaires, que ce changement d’habitudes alimentaires a eu sur leur santé, mais aussi leur beauté, reflet extérieur de notre état intérieur…

Moins de fatigue, et un meilleur transit

Blogs, livres, documentaires… Dans le monde entier les témoignages d’un sevrage total ou d’une diminution du sucre se multiplient. Voici les effets bénéfiques le plus couramment reportés :

  • Plus grande énergie, résistance à la fatigue.
  • Moins d’allergies, rhumes et infections diverses.
  • Diminution du cholestérol.
  • Amélioration du diabète.
  • Amélioration du confort intestinal (diminution des ballonnements et flatulences, meilleur transit).
  • Idées plus claires, meilleur moral. Capacités de concentration et de mémorisation augmentées.
  • Meilleure qualité de sommeil durant la nuit.
  • Diminution des symptômes prémenstruels (irritabilité, bouffées de chaleurs, fringales).

Il n’existe pas toujours d’études scientifiques pour attester de ces résultats, mais ce que nous savons aujourd’hui de l’impact du sucre raffiné sur l’organisme corrèle avec ces bénéfices.

Lire aussi Aux sources de la "fatigue mentale"

Moins de rides, moins d’acné… Plus beaux sans sucre ?

D’autres effets plus esthétiques sont couramment rapportés après quelques semaines ou mois « low sugar ». Beaucoup perdent 1 à 3 kilos rapidement sans modifier leur activité physique, les fameux « kilos qui résistent ». D’autres gros consommateurs perdent parfois jusqu’à 15 kilos.

La peau est également un organe fortement impacté par la consommation de sucre. Diminuer sa consommation de sucre, procure parfois le plaisir de voir son acné disparaître, ses rides moins visibles ou de profiter d’une peau plus élastique et rebondie. Trois phénomènes expliquent ces bénéfices. Tout d’abord, consommer trop de sucre surcharge du foie qui ne peut plus faire son travail de filtrage et d’élimination des toxines, d’autres émonctoires comme la peau prennent le relais, ce qui favorise l’acné. Ensuite, la forte sécrétion d’insuline due à la consommation de sucre induit une surproduction de sébum et un épaississement du derme, ce qui favorise une peau grasse et terne. Plusieurs études confirment une association positive entre le risque d’acné et un régime à fort index glycémique. Enfin, consommer du sucre engendre une réaction de Maillard (glycation), facteur de vieillissement accéléré des tissus par la dégradation progressive de l’élastine et du collagène, protéines essentielles à l’aspect lisse et jeune de la peau.

Sensibilité dentaire, caries et fertilité

On le sait, manger du sucre favorise le développement des caries. Les bactéries présentes dans notre bouche adorent le sucre et s’en nourrissent puis produisent des acides qui fragilisent les dents. Si vous ou vos enfants ou petits-enfants souffrez de sensibilité dentaire ou de caries à répétition, un sevrage du sucre pourra peut-être vous aider.

Enfin, plusieurs études font un lien entre consommation de soda et diminution de la fertilité chez l’homme comme chez la femme. En 2018, une étude américaine montrait qu’un seul soda par jour est associé à une fécondité réduite de 20 %. Les femmes qui consommaient au moins un soda par jour avaient une fécondité réduite de 25 % pour 33 % chez les hommes. La consommation de boissons énergisantes aggravait le phénomène mais celle de jus de fruits ne montrait pas d’impact significatif.

Lire aussi Santé bucco-dentaire, une question de bon sens

Le sucre « excite » les enfants : mythe ou réalité ?

De nombreuses études invalident la thèse selon laquelle le sucre « excite » les enfants. Toutefois, il est intéressant de noter que la consommation d’aliments sucrés ou de viennoiseries augmente le taux de sucre dans le sang et le cortisol. Or, chez les jeunes, les troubles du comportement sont corrélés avec des taux de cortisol élevés. Chez les adultes, une étude récente montre que la consommation de 200 ml de jus de raisin suffit à augmenter de façon « significative » le taux de cortisol.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Sucre émotions Fatigue acné Caries rides soda

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous