Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Antigymnastique : un corps en joie

Article paru dans le journal nº 103 Acheter ce numéro
  • L'antigym est une méthode de travail corporel extrêmement précise, à la croisée de plusieurs disciplines.L'antigym est une méthode de travail corporel extrêmement précise, à la croisée de plusieurs disciplines.

Vous vous sentez fatigué, raide, mou… Votre corps vous fait mal, vous échappe, adopte à votre insu de mauvaises postures, il semble même vivre sa vie sans vous ? Vous avez besoin de vous « reconnecter » à lui ! Voici quelques propositions pour reprendre en conscience les commandes et vous remettre en mouvement avec douceur et intelligence. Zoom sur l'antigymnastique (dossier partie V)


Ma première séance d’anti-gymnastique a démarré par un entretien individuel, histoire d’expliquer ce qui m’amenait. Puis la praticienne m’a invitée à m’allonger sur le dos et à ressentir la façon dont je reposais sur le sol, la « dimension » des creux sous mes genoux, mon bassin, ma nuque, mes chevilles. Elle m’a invitée à garder les yeux ouverts et à fixer un point au plafond. Et pendant une heure et demie, les propositions de mouvements se sont succédé : ouvrir et fermer la bouche comme un bébé qui bulle dans son berceau, puis en crochetant la mâchoire inférieure avec deux doigts pour en amplifier un peu plus l’ouverture ; ensuite, elle m’a demandé de faire des grimaces, tirer la langue, etc. ; ou encore, les pieds au sol, d’écarter les gros orteils et seulement les gros orteils.

Ces petits mouvements ont beau ne se focaliser que sur de petites zones, ils induisent des sensations dans le corps tout entier. Ils ne durent à chaque fois que quelques minutes. Ils se déroulent parfois avec des accessoires aux noms curieux, comme le doudou et la doudine (respectivement un minitraversin et un miniballon remplis de balles d’épeautre) ou encore avec une petite balle de liège, des baguettes arrondies en bois ou des balles souples… Autant d’accessoires qui permettent de mieux ressentir les endroits spécifiques du corps où ils sont placés. À la fin de chaque série de mouvements, un temps est donné pour verbaliser le ressenti ou pour se reposer. Lorsque la séance se termine, je suis comme sur un petit nuage et légèrement euphorique, c’est « l’état antigym », paraît-il.

Lire aussi Antigymnastique, l’écoute subtile du corps

Une voie d’exploration

Évidemment, l’antigymnastique n’a rien à voir avec le « rien faire », même si c’est ce nom un brin provocateur qui m’a poussée à l’essayer ! C’est une méthode de travail corporel extrêmement précise, à la croisée de plusieurs disciplines. Elle a été mise au point à cette époque très anticonformiste que furent les années 1970 par Thérèse Bertherat (1931-2014), qui, après une formation de kinésithérapeute dont elle trouvait l’approche bien trop morcelée et surtout trop rigide, était partie « explorer » d’autres voies corporelles, rencontrant par exemple la Dr Lily Ehrenfried, créatrice de la gymnastique holistique, ou encore la kinésithérapeute Françoise Mézières, inventrice de la méthode du même nom, avec laquelle elle travaillera un temps. Poursuivant ses recherches, elle a étudié également la Gestalt-thérapie et les travaux de Wilhelm Reich sur la bioénergie.

Sa fille Marie Bertherat a aujourd’hui repris le flambeau. « L’antigymnastique s’adresse à tous ceux qui ont un corps… ce qui fait déjà pas mal de monde », rappelait Thérèse Bertherat avec son humour légendaire.

En pratique :

Les séances d’antigymnastique se déroulent en cours collectif (7 personnes maximum) de 1 h 30 hebdomadaire ou en stage à la journée avec le même effectif. Elles sont animées par des praticiens formés et certifiés par l’association créée par Thérèse Bertherat et aujourd’hui dirigée par sa fille, Marie Bertherat. Les tarifs varient de 20 à 30 € la séance ; et autour de 90 € pour un stage d’une journée.

Renseignements auprès de la société de l’antigymnastique : antigymnastique.com

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous