Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Arthrose : les soins alternatifs (V)

Article paru dans le journal nº 87 Acheter ce numéro
  • Des plantes ayurvédiques contre l'arthrose.Des plantes ayurvédiques contre l'arthrose.
Os

Maladie inévitable liée à l’usure des articulations, liée à la vieillesse. C’est ce que l’on entend encore de nos jours. Mais dans quelle mesure ce paradigme est-il toujours d’actualité ? Et si le regard de la médecine change, quelles en seront les conséquences en termes de nouvelles pistes thérapeutiques ? Enfin, quelles sont celles qui sont proposées par la médecine alternative ? (partie 5)

L’action bénéfique du tai-chi

Très étonnamment, celui qui a déjà des séances de tai-chi constate que les femmes ou les hommes âgés s’appliquent avec souplesse à faire des étirements dans les exercices du tai-chi. À croire qu’ils ne souffrent pas d’arthrose. Preuve visuelle que cette gymnastique ancestrale et énergétique permet, en réunissant corps et esprit, souplesse, fonction musculaire et équilibre assurant santé et longévité. Certains travaux confèrent au tai-chi une action bénéfique sur la douleur, la dépression et l’anxiété. Le Centre médical de Boston a voulu évaluer son efficacité sur les effets de l’arthrose du genou. Pour le savoir, 40 patients (âgés de 65 ans en moyenne, en léger surpoids et souffrant de gonarthrose depuis près de dix ans) ont été divisé en deux groupes. Durant trois mois, à raison de deux séances d’une heure par semaine, le premier groupe a suivi des cours de tai-chi, le second des cours d’étirement et d’éducation à la santé. Après douze semaines, les participants au tai-chi souffraient moins de douleurs, de rigidité des articulations, de dépression et présentaient un meilleur état de santé général.

Lire aussi Méthode Gyrotonic, se renforcer sans lutter

Homéopathie et arthrose

L’homéopathie n’est pas en reste concernant le traitement de l’arthrose. Elle permet un traitement de fond de la maladie et de ses différents symptômes. Il faudra bien évidemment consulter pour affiner le traitement et le personnaliser, mais voici quelques conseils ou pistes qui dépendent de leur évolution :

  • Rhus toxicodendron 5 CH : deux granules trois fois par jour si la douleur augmente avec l’humidité et le froid mais diminue lorsque vous êtes en mouvement. C’est la douleur de « dérouillage du matin ».
  • Bryonia alba 5 CH : deux granules trois fois par jour si le moindre mouvement déclenche de fortes douleurs, que l’articulation est enflée et si sa compression dans des bandages et le repos vous apportent un soulagement.
  • Causticum 7 CH : trois granules matin et soir si la douleur est améliorée par un temps humide.
  • Medorrhinum 5 CH : trois granules matin et soir en cas d’amélioration par temps humide et d’arthrose localisée au niveau des genoux, des hanches et des épaules.
  • Natrum sulfuricum 12 DH : trois granules deux fois par jour en cas d’arthrose lombaire, des genoux ou des hanches, avec des douleurs de forte intensité par temps humide.
  • Kalium iodatum 10 DH : trois granules matin et soir lorsque l’articulation est enflée, que les plus fortes douleurs surviennent la nuit.
  • Radium bromatum 10 DH : trois granules matin et soir pour les arthroses lombaires et des genoux dont les douleurs ne sont pas influencées par le temps et sont soulagées par le mouvement et les étirements.
  • Ledum palustre 10 CH : trois granules matin et soir quand l’articulation est froide, enflée, et que la douleur diminue sous l’effet du froid.
  • Formica rufa 5 CH : trois granules matin et soir. Ce cas est très particulier, à prendre si la douleur apparaît avant que le temps passe à la neige

En cas de crise aiguë, il est possible de prendre ces remèdes homéopathiques en basse dilution toutes les heures, puis d’espacer les prises au fur et à mesure de la baisse d’intensité de la douleur.

Plantes ayurvédiques et arthrose

En médecine ayurvédique, c’est l’énergie vata qui est cruciale. Dans le cas de l’arthrose, l’application d’huile de sésame quotidienne sur la peau, les ongles et les articulations entretiennent une ossature de qualité. Elle peut être avantageusement enrichie de plante ayurvédique comme le shatavari (et l’ashwagandha). C’est la seule huile qui nourrit efficacement les trois doshas, assurant leur équilibre singulier et leur harmonie commune. L’huile de sésame assouplit les articulations et lubrifie chaque tissu jusqu’aux os, leur évitant de se nécroser inexorablement avec l’âge. Plus les os deviennent poreux, plus ils deviennent fragiles, alors autant prendre les devants.

Lire aussi Se soigner avec son huile de table

En outre, l’ayurvéda professe que les os et le côlon ont partie liée, ayant en commun l’élément vata. Les déchets de gaz, provenant du côlon, émigrent dans les os et aggravent les conditions de développement de l’arthrose. Le jus de grenade et la salade d’alfalfa contribuent ainsi à entretenir les os et les articulations. Pour les puristes, des lavements à l’huile de sésame fortifient aussi le côlon en le lubrifiant

Si la douleur persiste voire s’intensifie, avoir recours au boswellia s’avère nécessaire. En outre, cet arbuste peut également stimuler la souplesse de vos articulations. Sa résine est un puissant anti-inflammatoire naturel pour apaiser les efforts articulaires et retrouver de la mobilité. Quand la mise en route du matin est pénible, une cure de gélules de boswellia a d’excellents effets.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous