Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Qualité de l'eau et eau de qualité

Article paru dans le journal nº 74 Acheter ce numéro
  • Que penser de l'eau minérale ?Que penser de l'eau minérale ?
Eau

En Occident, les vertus de notre époque promettent l’accès à une eau dite potable. Une attitude à la fois confiante et confortable permettant de ne pas avoir à se soucier de sa qualité. Mais quels sont les critères qui déterminent ses vertus ? L’eau minérale est-elle meilleure que celle du robinet ? Notre état des lieux sur cette source de toute vie qui remplit de multiples fonctions dans l’organisme.

Qu’est-ce qu’une eau de Qualité ?

L’eau est source de toute vie, et par conséquent le liquide le plus précieux que la nature ait mis à notre disposition. Au-delà de ces aspects quantitatifs, et de l’ébauche d’une vision qualitative de l’eau circulante dans l’organisme, il existe de nombreux signaux et messages qui perturbent ce qui doit être compris par « eau de qualité ». La définition des rôles que remplit l’eau aide de la sorte à identifier ce qu’une eau a d’intéressant à proposer, ou, à l’inverse, de nuisible à l’exécution de ces missions. Par-dessus le marché, l’eau peut être le vecteur de pollutions qui vont bien plus loin qu’une ­inefficacité fonctionnelle.

L’eau minérale en question

Comme nous l’avons vu avec l’osmose, l’eau entre et sort dans les cellules en fonction de sa concentration en divers éléments. L’eau minérale, est très riche en minéraux. À tel point que l’Académie de médecine considère qu’elle ne devrait pas être consommée quotidiennement (notamment les eaux très minéralisées, comme Contrex, Badoit, Hépar, Rozanna). À la fois pour le fait qu’elle soit très chargée, mais aussi parce qu’elle peut pénaliser l’activité rénale. Par ailleurs, ces minéraux, une fois l’eau « morte », c’est-à-dire n’étant plus dynamisée par les remous du courant, se présentent sous une forme très peu assimilable par l’organisme. L’eau minéralisée ne constitue pas un ingrédient de choix pour assurer des apports nutritionnels (calcium, magnésium…). L’eau n’a pas pour rôle d’apporter des nutriments, elle est censée en permettre l’acheminement jusqu’aux cellules. Par exemple, une eau riche en magnésium n’assure pas une vraie recharge du corps en magnésium, mais la forte concentration de cette forme de magnésium agit comme un laxatif osmotique : cela ramène de l’eau dans le côlon et facilite la progression des fèces. C’est d’ailleurs une solution souvent indiquée par les médecins pour éviter les prises de laxatifs chimiques. Elle n’est toutefois intéressante que lorsqu’elle est pratiquée ponctuellement, car étant trop minéralisée, elle n’assure pas une hydratation correcte. Elle peut, en outre, perturber le ­péristaltisme intestinal si elle est utilisée au long cours. ­L’intestin ne se met à fonctionner que sur cette stimulation ce qui créé un effet de dépendance.

Le taux de résidus à sec

Si les eaux minérales sont les plus concernées, cela vaut pour n’importe quelle eau que nous buvons quelle qu’en soit la source. Selon l’état de santé de chacun, il sera préférable de contrôler la présence de certaines ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 74, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique eau

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous