Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Vous pourriez vivre mieux et plus longtemps grâce à cette habitude toute simple

Article 100% numérique
  • Boire de l'eau pour vieillir en meilleure santéBoire de l'eau pour vieillir en meilleure santé
Eau

Si boire suffisamment chaque jour est une nécessité physiologique en même temps qu’un geste santé de bon sens, une nouvelle étude suggère que les personnes qui ont l’habitude de bien s’hydrater sont moins disposées aux maladies chroniques et moins enclines au vieillissement.

Les résultats de cette équipe du National Heart, Lung and Blood Institute à Bethesda (Maryland, USA) dévoileraient-ils une « botte secrète » pour vieillir en bonne santé ? Si on considère la simplicité de la mesure préconisée, on serait tenté de répondre par l’affirmative, puisqu’il s’agit ni plus ni moins que de s’hydrater suffisamment. Mais que veut dire « s’hydrater suffisamment » ? Nous avons déjà traité de cette question , et cette recherche ne révolutionne pas les recommandations usuelles : boire entre 1,5 et 3 litres quotidiennement selon le sexe et le niveau d’activité physique, notamment. Par contre, s’appuyant sur une période d’observation de plus de 25 ans, elle donne un solide aperçu des bienfaits à long terme.

Pour évaluer le niveau d’hydratation, les chercheurs se sont référés au taux de sodium sérique : pour faire court, plus celui-ci est élevé, plus la personne est en état de déshydratation. Les données de santé de 11 250 participants âgés de 45 à 66 ans ont ainsi montré que ceux dont le taux de sodium sérique se maintient au-dessus de 142 mmol/L étaient plus susceptibles de développer des maladies chroniques , présentaient des signes de vieillissement plus avancé, et avaient tendance à mourir plus jeunes.

Quelques chiffres pour illustrer ces propos : par rapport à un taux de sodium sérique inférieur à 142 mmol/L, un taux supérieur à 144 est associé à une augmentation de 50% de la probabilité de vieillir prématurément , et à un risque de mort prématurée accru de 20%. Les auteurs font cependant remarquer que ces risques sont aussi plus importants avec des taux bas de sodium sérique (entre 125 et 137 mmol/L), imputables selon eux pas au fait de boire trop d’eau, mais à une dysrégulation des électrolytes consécutive à certaines maladies.

Il existerait donc une plage « idéale » située entre 138 et 142 mmol/L à l’intérieur de laquelle les risques de maladie chronique, de décès anticipé et de vieillissement prématuré sont les plus contenus. Considérant qu’une grande partie de la population mondiale n’atteint pas les recommandations en termes d’hydratation, la première des priorités pour rester en bonne santé plus longtemps pourrait donc bien consister, en toute simplicité, à boire davantage quotidiennement.

Références bibliographiques

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique eau hydratation déshydratation

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous