Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Boire à grandes eaux pour votre santé

  • La déshydratation survient lorsque les apports en eau et sels minéraux sont inférieurs aux pertes.La déshydratation survient lorsque les apports en eau et sels minéraux sont inférieurs aux pertes.
Article paru dans le journal nº 100
Eau

Boire son thé ou sa bière en terrasse va peut-être vous sembler moins alléchant, mais si l’on parle hydratation, il faut être clair : pour répondre aux besoins du corps, l’eau est la seule boisson recommandée ! Les autres boissons peuvent avoir les effets inverses de ceux souhaités et participer aux conséquences négatives, mais très courantes, de la déshydratation sur le corps.

On estime que le corps humain est composé en moyenne de 60 % d’eau. Celle-ci permet de répondre à des besoins vitaux et de faire fonctionner nos organes correctement. Une bonne hydratation a même des effets directs sur l’humeur ou la concentration.

Boris Otten est ostéopathe et, depuis plusieurs années, il s’intéresse aux vertus de l’eau. « La première chose nécessaire à l’organisme est l’oxygène, la deuxième est l’eau. D’ailleurs, il suffit de quelques jours sans eau pour mourir. Vient ensuite l’alimentation et seulement au quatrième plan, je mettrais le mouvement », détaille-t-il. Pour le praticien, l’eau est donc un élément fondamental et il convient de se poser la question de l’hydratation lorsque l’on est face à quelqu’un sur lequel les thérapies ne fonctionnent pas : « On peut avoir des problèmes de santé sans déshydratation, mais dans le cas d’un problème de santé couplé à une déshydratation, quelle que soit la thérapie, elle risque de ne pas fonctionner. »

L’eau a en effet quantité d’effets positifs pour le corps humain qui expliquent facilement sa nécessité. Le liquide permet de maintenir un volume suffisant de sang dans notre corps, lequel achemine l’oxygène jusqu’à notre cerveau et nos muscles. L’eau permet également de garder notre corps à la bonne température, sert de lubrifiant pour les yeux et articulations, fournit la salive, assure l’élimination des déchets par les selles et l’urine ou encore maintient notre peau hydratée. Face à tous ces bénéfices, on comprend mieux la nécessité de boire régulièrement. Reste à savoir en quelles quantités.

Lire aussi Hydrotomie percutanée : pour soulager douleurs, migraines, arthrose et lombalgies ?

De l’eau pour tous… en fonction des situations

Les recommandations officielles font état d’une quantité de 1,5 l d’eau par jour. Si l’on regarde dans le détail, on s’aperçoit que ces recommandations sont souvent assorties d’une précision. Il s’agit de la référence au litre supplémentaire, à consommer en plus des fruits et légumes que l’on devrait ingérer quotidiennement. « Dans les faits, si on ne mange pas ses sept à huit fruits par jour, on n’arrive pas à ce litre supplémentaire, notamment si on consomme beaucoup de produits fermentés, comme des pâtes à pizza, qui réclament plus d’eau pour mouiller le bol alimentaire », précise Boris Otten. L’ostéopathe conseille donc à ses patients de boire aux alentours de 2,5 l d’eau par jour.

Ces chiffres dépendent cependant beaucoup des situations individuelles et de facteurs extérieurs. Il faut en effet boire plus quand il fait chaud ou quand on fait de l’exercice physique. « Je rencontre des patients déshydratés, comme des couvreurs qui passent leur été sur le toit en plein soleil, dans leur cas, il faudrait boire 5 ou 6 l d’eau », préconise Boris Otten. Les femmes allaitantes et les personnes âgées ont également des besoins supérieurs en eau, et il faut être d’autant plus vigilant dans le cas des personnes âgées qu’elles ressentent moins la soif que les plus jeunes, avec le risque de ne pas remarquer la ...

Cet article est réservé à nos abonnés. Vous êtes abonnés ? Connectez-vous

Pourquoi cet article est réservé aux abonnés ?

Depuis maintenant près de 30 ans, Alternative Santé promeut les bienfaits des médecines douces ou des approches complémentaires. Alors qu'elle sont attaquées de toute part avec la plus grande virulence, notre missions est plus que jamais essentielle pour défendre une autre vision de la santé.
C'est pourquoi nous avons besoin de vous pour nous soutenir dans nos actions d'information. En effet, si nous souhaitons garder notre indépendance éditoriale, seul votre soutien financier peut nous permettre de continuer notre mission :

  • celle de dénoncer les scandales et dérives inquiétantes dans le monde de la santé, de mettre en lumière les effets indésirables
  • celle de faire connaitre les solutions préventives et les remèdes naturels efficaces au plus grand nombre
  • celle de défendre le droit des malades, des usagers de santé et des médecins à choisir librement les meilleurs remèdes.

Comme vous le savez certainement, nous ne mettons aucune publicité dans notre journal et restons libres de toute pression. Nous souhaitons garder toute notre indépendance, mais cette liberté a un coût.

La meilleure façon de nous aider et de soutenir une presse indépendante est donc de vous abonner à notre journal !

Je m'abonne

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé


Tags sur la même thématique alcool café eau hydratation thé déshydratation soif