Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le circuit de l’eau

Article paru dans le journal nº 74 Acheter ce numéro
  • Usine d'épuration, étape incontournable dans le cycle de l'eau du robinetUsine d'épuration, étape incontournable dans le cycle de l'eau du robinet
Eau

En Occident, les vertus de notre époque promettent l’accès à une eau dite potable. Une attitude à la fois confiante et confortable permettant de ne pas avoir à se soucier de sa qualité. Mais quels sont les critères qui déterminent ses vertus ? L’eau minérale est-elle meilleure que celle du robinet ? Notre état des lieux sur cette source de toute vie qui remplit de multiples fonctions dans l’organisme (partie 4).

Les océans sont chauffés par le soleil et l’eau s’évapore pour former les nuages, puis elle retombe sous forme de pluie ou de neige sur les sols qu’elle infiltre en partie (réserve), ou sur lesquels elle coule, et rejoindra les océans à nouveau.

Un cycle dangereusement sans fin

Les hommes prélèvent deux tiers de leur eau dans les nappes souterraines et le reste dans les rivières. Avant de rejoindre le labyrinthe de kilomètres de canalisations qui la distribue dans chaque maison, l’eau passe par une usine de traitement pour la rendre potable. Elle y décante dans des bassins spécialisés (filtres à billes d’argile et à sable) et des ozoneurs pour l’épurer de l’argile en suspension, des matières organiques, des virus et bactéries et de potentiels produits dangereux. Des traitements, au chlore notamment, y sont ajoutés en prévention de sa circulation dans la suite du réseau. Elle subit des tests stricts, dont celui du « goûteur d’eau », les papilles humaines étant plus précises que n’importe quelle machine. Une fois l’eau distribuée et utilisée dans les foyers, elle est évacuée vers un nouveau centre de traitement avant de retourner vers son milieu naturel. Un circuit fermé, a priori sécurisé. Pourtant, l’assainissement de certains résidus n’a pas été prévu dans les stations d’épuration, et ceux-ci s’y trouvent perpétuellement réintroduits et de plus en plus concentrés.

Des pollutions non prises en charge

Cela concerne tous les cours d’eau et les nappes phréatiques du monde. La France est réputée pour avoir une excellente qualité d’eau au robinet, mais elle fait malgré tout l’objet de plusieurs condamnations pour ne pas avoir pris toutes les mesures nécessaires pour se conformer à une ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 74, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique eau

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous