Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Médecine anti-âge (3) : alimentation et hygiène de vie

Article paru dans le journal nº 51 Acheter ce numéro
  • Exclure l'alimentation roussie et les aliments carbonisés est importantExclure l'alimentation roussie et les aliments carbonisés est important

Bien vieillir est tout un art. Cela passe par le respect de certaines règles d'hygiène, mais aussi par l'adoption d'un régime alimentaire plus sain. Des contraintes qui vous sembleront bien légères en comparaison des bénéfices que vous en retirerez !

Dans les pays de culture occidentale, excepté au sein d’une frange privilégiée de la population, le mode de vie ne satisfait pas une part des besoins micronutritionnels de l’organisme.

Attention à la micronutrition

Parmi les causes délétères favorisant le vieillissement, impossible de faire l’impasse sur la carence de nos régimes en fruits et légumes frais, riches en minéraux, vitamines, paravitamines et pauvres en polluants. Nous consommons aussi trop peu d’aliments riches en acides gras oméga-3 : huile de colza (ALA), poissons gras des mers froides (DHA et EPA). Voici les principaux points à surveiller :

La faible disponibilité des micronutriments, principalement en raison de leur mauvaise absorption digestive (hyperperméabilité de la muqueuse intestinale, souvent en lien avec l’altération du microbiote intestinal).

Le stress, car il augmente la consommation par l’organisme des précieux micronutriments dont il a besoin pour d’autres tâches. Principaux responsables : l’exposition aux polluants, les modes de cuisson qui génèrent des produits toxiques (micro-ondes, gril, four), les relations difficiles.

– L’incapacité de l’organisme à synthétiser la vitamine D3 en quantité suffisante.

– La sous-estimation des besoins en vitamine D par les autorités de santé.

Assurance vieillesse

Afin de s’assurer une bonne vieillesse, il est donc indispensable de quitter ces mauvaises habitudes pour de plus saines. En suivant ces conseils.

Adopter un régime adapté

Vous pouvez opter pour le mode végétarien, pour le modèle méditerranéen (réputé pour sa capacité à maintenir la longueur des télomères) ou pour le régime cétogène, dont on connaît les puissantes vertus anti-inflammatoires.

Quel que soit votre choix, il est impératif de donner la primauté aux produits végétaux, aux aliments bio et de proximité. Avec chaque jour une poignée de fruits oléagineux et le recours aux épices, aux herbes du jardin et aux alliacées.

Autres recommandations d’importance

Réduisez la consommation de viande rouge lorsqu’elle est supérieure à deux fois par semaine : l’excès de fer favorise le stress oxydatif, tandis qu’un excès d’acide arachidonique déclenche la production de molécules inflammatoires. Diminuez les produits laitiers, car plus leur consommation est élevée, plus le risque de fracture, de maladie cardiovasculaire et de cancer du sein augmente.

Bannir les produits terminaux de glycation

– Ne pas dépasser les 100 °C dans la cuisson.

– Exclure le roussi ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 51, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Vieillissement glycation anti-vieillissement
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous