Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Risque cardio-vasculaire : passez en mode prévention

Article paru dans le journal nº 62 Acheter ce numéro
  • Un coeur léger bat plus longtempsUn coeur léger bat plus longtemps

D’après le ministère de la Santé, les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde et la deuxième en France avec 140 000 morts par an, juste après les cancers. D’où la nécessité, malgré les progrès de la médecine allopathique, de bien connaître les facteurs de risques et les méthodes de prévention les plus adaptées.

L’approche des problèmes cardio-vasculaires par la médecine conventionnelle, aussi calibrée et précise qu’elle se prétende, est malheureusement très insuffisante. En effet, elle ne prend en considération qu’une infime partie des facteurs de risque et expose à de nombreuses pathologies – notamment cardio-vasculaires – du fait de la toxicité de certains médicaments auxquels elle a régulièrement recours.

Le caractère criant d’une telle inadéquation n’échappe pas aujourd’hui au public, qui cherche à vivre le plus longtemps possible en bonne santé physique et psychologique, et à bénéficier d’une fin de vie aussi courte et confortable que possible.

Pourtant, quand il est interviewé, ce même public peine à mettre les mots justes sur l’origine du malaise, du mal-être qu’il ressent. Cela tient au fait qu’il a perdu la notion de ses besoins essentiels, dont la satisfaction est indispensable pour qu’existence rime avec épanouissement de soi.

Quels sont les « nutriments » nécessaires à l’humain ?

En premier lieu, bien évidemment, il lui faut des aliments solides et liquides, frais, riches en vitamines et minéraux, le moins transformé et le moins pollué possible. Ensuite, un air intérieur et extérieur le plus pur possible. Enfin, il ne doit pas hésiter à chercher le « beau », (en général et comme il l’entend, le combat est esthétique), car de la qualité de ses relations, de ce qui l’entoure, de ce qu’il lit ou écoute, dépend celle de ses émotions, et par voie de conséquence, celle de ses comportements envers lui-même et autrui.

Occulter cette troisième catégorie de « nutriments », c’est renier le fait que, quelle que soit la culture à laquelle on appartient, le cœur reste le siège des émotions et des sentiments. Et que le courage est ce comportement noble qui consiste à agir avec cœur, avec l’amour de qu’on fait. Pour la beauté du geste. Tant qu’il ne sera pas redonné à cet organe sa véritable place, « au cœur de la vie », toute prétention de prévention est vouée à l’échec. C’est dire la nécessité de reconsidérer chacune des relations que l’on entretient, avec soi-même, avec les autres et, enfin, avec la vie elle-même.

Même si, faute de place, il ne nous est possible d’aborder dans ce dossier que la prévention primaire (avant tout accident cardio-vasculaire), intégrer à sa vie la majorité des conseils donnés dans les pages qui suivent est recommandé. Sous le contrôle, toutefois, d’un médecin versé à la nutrithérapie ou à la naturopathie dès lors que l’on présente un terrain à risque ou que l’on a déjà été frappé par un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral. Faites de belles et bonnes découvertes.

D’une génération à l’autre

Comme celui du cancer, de la dépression et de bien d’autres pathologies, le risque cardio-vasculaire se transmet d’une génération à l’autre. Dès qu’il est connu des individus concernés, il génère en eux un sentiment de fatalité à l’origine d’un bouleversement intérieur durable.

Celui-ci est autant ...

Image description

Il vous reste encore 65% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 62, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Articles du même dossier
  • Notice (8): Undefined index: Media [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
    Warning (2): Invalid argument supplied for foreach() [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous