Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Prévention du risque cardio-vasculaire par l’hygiène de vie

Article paru dans le journal nº 62 Acheter ce numéro
  • Avoir une vie sociale dense est protecteurAvoir une vie sociale dense est protecteur

Une hygiène de vie préventive ne passe pas que par l’activité physique. Consulter régulièrement son dentiste, protéger son sommeil ou aller au sauna sont quelques unes des recommandations suivantes pour diminuer les risques cardio-vasculaires. Encore faut-il d’abord s’être libéré des auto-injonctions…

N’avoir d’activité physique qu’au travail protège moins que d’en pratiquer une de façon régulière. Dans le premier cas, le stress accumulé n’est pas aussi bien évacué pendant le temps de repos.

Il convient donc, quelle que soit la profession que l’on exerce, de veiller à avoir une activité physique régulière comme la marche rapide et la course à pied, qui diminuent de moitié les facteurs de risque cardio-vasculaire (FRCV).

En outre, si faire de l’exercice, c’est bien, c’est encore mieux quand on s’applique à :

Suivre une activité physique de loisir

Il est indispensable que cette pratique soit génératrice de bien-être physique et psychique, qu’elle soit libre de tout sentiment d’obligation (« Je dois… » « Il faut que… ») et de tout esprit de compétition (envers les autres comme envers soi-même). Le but : rechercher simplement la détente nécessaire à la régénération, dans un environnement dont l’air est le moins pollué possible et dont les impressions sont bénéfiques à l’équilibre émotionnel.

La pratique régulière du taï chi dans un espace vert améliore la qualité de vie en redonnant souplesse, équilibre et sérénité. Celle du yoga réduit le risque de syndrome métabolique, un important FRCV. L’exercice quotidien du jardinage d’agrément diminue le niveau de stress, ce qui a un impact sur le cœur.

Se libérer des « il faut que »

Depuis des décennies, la coutume est de privilégier tel aliment ou telle pratique sportive à la suite d’une forte médiatisation des résultats d’une étude qui en aurait démontré les bienfaits. Ce comportement n’est pas le fruit d’une réflexion bien menée, mais la production réflexe de l’instinct de survie. C’est la manifestation d’une immaturité émotionnelle et intellectuelle. Ne pas remettre en cause la légitimité des gens d’un certain savoir, c’est se conduire comme un très jeune enfant qui fait une confiance aveugle à ses parents.

Mais comment se libérer des « Il faut » et des « Je dois » ? Ce n’est possible que lorsqu’on a vérifié la validité d’une information puis compris son intérêt au point de l’aimer et de décider de la faire sienne. On peut alors prendre la mesure des oppositions à dépasser – propres à soi (ex. : ma paresse) comme contextuelles (ex. : manque de temps) – et des forces sur lesquelles s’appuyer (ex. : ma capacité à m’engager et le soutien de mes proches). On quitte alors l’univers de la peur infantile pour le monde de la sérénité de l’adulte relié à sa sagesse intérieure et responsable de ses choix.

Conserver une vie active le plus longtemps possible

Même en l’absence d’exercice physique régulier, avoir une vie sociale, caritative, artistique et culturelle réduit le niveau de RCV.

Posséder un animal de compagnie

Notamment un chien, un âne ou un cheval. Outre les bienfaits de la relation affective avec lui, le fait de devoir le sortir régulièrement fait quitter momentanément le monde des soucis et procure un temps de régénération bénéfique.

Consulter régulièrement son ...

Image description

Il vous reste encore 53% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 62, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Articles du même dossier
  • Notice (8): Undefined index: Media [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
    Warning (2): Invalid argument supplied for foreach() [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
Tags sur la même thématique Prévention maladies cardiovasculaires
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous