Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La peau : bien plus qu'une enveloppe, un organe complexe et mystérieux

Article paru dans le journal nº 39 Acheter ce numéro
  • Sauver sa peau. La nature à la rescousseSauver sa peau. La nature à la rescousse

Les maladies de peau ne sont pas une fatalité, mais les traitements médicaux prescrits sont loin d’être une panacée, à l’image de la cortisone, systématiquement administrée contre un eczéma, mais peu efficace. Pour guérir, il faut avant tout changer de paradigme et savoir ouvrir son esprit. Ce dossier va vous y aider.

Au mieux on l’oublie, au pire on ne le sait pas, mais la peau n’est pas qu’une simple enveloppe dont le rôle serait de créer une barrière entre l’en dedans et l’au-dehors. La peau est avant tout un organe, et à ce titre, elle s’inscrit dans le microcosme de notre métabolisme, liée et reliée pour le meilleur et pour le pire à son état général. Comme tout organe, elle oeuvre par de multiples opérations au bon fonctionnement de l’organisme. Et comme tout organe, si elle tombe malade, ce n’est pas de manière isolée, mais bien souvent par défaillance d’autres organes qui par effet domino l’entraîne dans la pathologie.

En revanche, la peau est l’un des seuls organes du métabolisme directement exposé à l’environnement extérieur. Si elle sert de barrière protégeant l’organisme, elle lui apporte aussi une kyrielle d’informations, notamment sur les conditions climatiques, pour permettre au métabolisme de réguler sa température interne et de protéger ses fonctions vitales.

Traduire, trahir, transmettre

Mais si elle renseigne l’intérieur sur l’extérieur, elle informe également l’extérieur de l’état intérieur. Elle trahit ou reflète nos émotions (lorsque l’on rougit, lorsque l’on sue face à une situation stressante par exemple), et révèle nos états de fatigue, de stress, nos carences, nos excès, nos addictions. Ses sillons laissent apparaître les joies, les peines, les turpitudes qui les ont creusées. En clair, la peau transmet, traduit et trahit. Elle nous expose autant qu’on l’expose. Et c’est bien parce qu’elle nous expose qu’on la maltraite.

Car il faut prendre conscience qu’au-delà de cet extérieur hostile et de ses dangers pour son intégrité, au-delà des défaillances internes qui peuvent la mettre à rude épreuve et la précipiter dans diverses pathologies, la peau subit les affres de nos propres gestes à son encontre. Comble de l’ironie, on les nomme « gestes beauté » ou « soin », c’est-à-dire le fait d’exposer sa peau à des produits cosmétiques visant à masquer les impuretés, les défauts, les cernes, l’âge et les rides, l’excès de sébum, les boutons. Bref, le fait de se conformer aux attentes sociales en se maquillant. Puisque la peau expose notre santé aux regards d’autrui, tout est bon pour non plus simplement masquer, mais bien effacer. Effacer, jusqu’à se confier en dernier recours au bistouri du chirurgien esthétique.

Prendre soin de sa peau, même avec des traitements naturels, est inutile sans remettre en question notre rapport avec elle, sans accepter d’entendre ce qu’elle dit de nous. En définitive, sauver sa peau passe par faire la paix avec soi-même.

Un vrai continent

Chez l’homme, la peau est l’organe le plus étendu et le plus lourd du corps, au regard de sa surface et de sa masse : chez l’adulte, elle fait environ 2 m2 et pèse 3 kg chez la femme et 5 kg chez l’homme, soit 7 % de son poids total.

Des écrivains inspirés

Parmi les oeuvres majeures où la peau joue un rôle clé, citons « Peau de chagrin » de Balzac et surtout,

Image description

Il vous reste encore 74% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 39, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous