Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Ostéoporose : les solutions naturelles

Article paru dans le journal nº 36 Acheter ce numéro

La naturopathie peut faire beaucoup pour orienter l’hygiène alimentaire des personnes désirant lutter naturellement contre l’ostéoporose et ses symptômes, elle peut aussi livrer quelques bons conseils et astuces dits de « grand-mère ».

Si les Japonaises semblent avoir trouvé une bonne solution avec le natto, cette pâte de soja fermenté que l’on consomme au petit-déjeuner et qu’on obtient après avoir enveloppé des haricots de soja bouillis dans des feuilles de riz, les Occidentaux, et les Français notamment, ne sont pas en reste en matière de solutions alimentaires et naturelles.

Calcaire de poule

Ainsi, l’un des remèdes les plus connus en naturopathie pour contrer l’ostéoporose est la fameuse cure oeuf-citron, autrement surnommée « calcaire de poule », une alternative simple et efficace qui fut enseignée par le courant hygiéniste français (méthode harmoniste de Raymond Dextreit notamment, puis médiatisé avec passion par la chanteuse Rika Zaraï). La cure oeuf-citron consiste à faire tremper un oeuf entier et non cuit, bien lavé préalablement (notamment au niveau de l’inscription de la date de ponte), dans un jus de citron durant 34 heures, puis à boire ce macérat quotidiennement.

Plus efficace encore, selon notre expérience : broyez le mieux possible la coquille d’un oeuf (biologique) au mortier ; laissez la membrane interne (membrane coquillère) qui est une source rare de silice. La macération durera 36 heures. Le jus peut se consommer matin et soir par cures de 21 jours par mois, pendant une période de trois à six mois. L’efficacité est très probablement due au mariage de l’acide citrique du citron avec le calcium de la coquille, donnant en quelques heures un citrate (et non un simple carbonate) de calcium bien plus assimilable et qui contribuera à désacidifier le milieu intérieur. En utilisant ce procédé, on associe un effet drainant et un effet reminéralisant. Cette cure est remarquable également en cas de fracture ou pour toute autre besoin recalcifiant.

Pour accélérer ce processus, associez le contenu d’une gélule de lithothamne (Lithothamnium calcareum). Pour se protéger, cette micro-algue fabrique une fine coquille riche en calcium très assimilable. Amalgamée à l’oeuf immergé dans un jus de citron, la poudre de lithothamne sera rapidement dynamisée, ce qui augmentera son effet.

Cures de pollen frais

Les produits de la ruche, on ne le sait que trop bien, ont de nombreuses vertus, dont très certainement nous ne connaissons pas encore complètement l’étendue. Et la nourriture des abeilles par excellence, le pollen frais, est encore plus vertueux, contrairement à ce que pourraient s’imaginer les allergiques saisonniers.

Comme nous le développerons à propos des soucis prostatiques de monsieur un peu plus tard, les bienfaits des cures de pollen frais intéressent également madame au premier chef : dès 2001, l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) de Theix (Morbihan) a en effet réalisé une étude montrant l’intérêt du pollen frais de ciste sur la résorption osseuse. Le pollen de bruyère a depuis été aussi remarqué positivement pour permettre de conserver une bonne densité osseuse. S’il n’augmente pas significativement la fixation du calcium, il limite le stress oxydant qui peut être à l’origine d’une perte de calcium.

Les antioxydants du pollen sont également appréciables car synergétiques avec les phyto-oestrogènes, voire avec l’harmonisation de la flore intestinale. Euphorisant et donc antidéprime, le pollen est un fort correcteur de terrain en tant qu’antiacide. Pour toutes ces raisons, on ne pourra que conseiller vivement aux femmes en période de ménopause de prendre la bonne habitude d’intégrer le pollen frais au petit-déjeuner ou mieux, avec les fruits de 11 heures.

Vinaigre de cidre et miel

Autre remède de grand-mère qui, à défaut d’être miraculeux, ne vous fera pas de mal : le vinaigre de cidre. Ce dernier aide à l’élimination des dépôts de calcium dans les parois artérielles et permet ainsi de mieux l’assimiler. La recette : deux cuillères à café de vinaigre diluées dans un verre d’eau, puis une cuillère à soupe de miel, riche en phosphore, calcium, fer et cuivre.
À boire matin et soir en dehors des repas. Plutôt en saison chaude et chez des personnes peu frileuses ou anxieuses. Pour en savoir plus sur le vinaigre de cidre, lisez notre précédent article.

Le mythe de la cure d’argile

Certes, la cure d’argile en cataplasmes est connue pour posséder de nombreuses vertus. Draineuse, revitalisante, alcaline et modératrice des inflammations digestives, elle n’a néanmoins pas les vertus reminéralisantes qu’on peut parfois lui prêter. À l’image des produits laitiers, tâchons d’en finir avec cette légende urbaine !

 



 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Où acheter ?

Vitamine K2D3 liposomée par HOD/LVN

Silice organique par D.Plantes

Ortie-silice bio par LVN

Où acheter ?

Vitamine K2D3 liposomée par HOD/LVN

Silice organique par D.Plantes

Ortie-silice bio par LVN

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous