Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Boissons light : un risque accru d’AVC

Article paru dans le journal nº 66 Acheter ce numéro
  • Les édulcorants industriels, pas moins nocifs que le sucre.Les édulcorants industriels, pas moins nocifs que le sucre.

Selon une récente étude américaine, les femmes ménopausées ont particulièrement intérêt à limiter leur consommation de boissons contenant des édulcorants. En jeu : des risques augmentés d’AVC, de crise cardiaque et de décès prématuré.

Privilégiées par les personnes souhaitant limiter leur consommation de sucre, les boissons light ne sont pas sans danger, bien au contraire. Des chercheurs sonnent l’alarme sur les risques encourus par leurs consommateurs réguliers. Et, plus particulièrement, les consommatrices. Et pour cause, les résultats d’une nouvelle étude d’ampleur démontre que boire au moins deux boissons par jour « sucrées artificiellement » (dont le sucre a été remplacé par des édulcorants) serait lié à un risque accru conséquent d’accidents vasculaires cérébraux (AVC), de crises cardiaques et de décès prématuré chez les femmes de plus de 50 ans.

En effet, après avoir tenu compte des facteurs liés au mode de vie des 80 000 femmes américaines post-ménopausées étudiées, les chercheurs ont conclu que celles qui consommaient au moins deux boissons édulcorées chaque jour étaient 31 % plus susceptibles d’avoir un AVC causé par un caillot, 29 % d’avoir une maladie cardiaque et 16 % de mourir de n’importe quelle cause, par rapport aux femmes ne buvant ces boissons qu’une fois par semaine ou moins. Les Afro-américaines sans antécédents cardiaques ni de diabète étaient, quant à elles,  environ quatre fois plus susceptibles de subir un AVC du fait d’un caillot.

Des édulcorants toxiques pour la flore intestinale

Pour le moment, les causes de l’augmentation de ces risques ne peuvent être démontrées. Mais Yasmin Mossavar-Rahmani, professeur agrégée d’épidémiologie clinique et de santé des populations à New York et coauteur de l’étude, s’intéresse particulièrement au rôle joué par les édulcorants sur notre santé intestinale et notre métabolisme. D’autres études ont déjà démontré la toxicité des édulcorants pour la flore intestinale ou encore la responsabilité de l’aspartame dans le développement du diabète de type 2 et la prise de poids.

Pour un sevrage du sucre qui ne passe pas par les édulcorants toxiques, pensez à remplacer les sodas par de l’eau pétillante ou à confectionner vous-même votre thé glacé, sans y ajouter de sucre. Pensez aussi aux édulcorants naturels comme le yacon.

 

Source

“Artificially Sweetened Beverages and Stroke, Coronary Heart Disease, and All-Cause Mortality in the Women’s Health Initiative ”, dans Stroke, fév. 2019.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Nutrition AVC crise cardiaque
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous