Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Légalisation du cannabis thérapeutique : la France entre retard et espoir

Article paru dans le journal nº 67 Acheter ce numéro
  • Légalisation du cannabis thérapeutique : la France entre retard et espoir

Arrivé à ce point de notre dossier, vous attendez certainement des conseils pratiques en matière de cannabis thérapeutique. Que faire ? Qu’acheter ? Quels sont les produits recommandés ? Les compléments alimentaires ? Les doses ? Les méthodes d’ingestion ?

Et bien, figurez-vous qu’il nous est parfaitement impossible de répondre à ces questions sans contrevenir à la loi. Nous ne pouvons aller plus loin que ce qui est écrit dans ce dossier, et Dieu sait que ce n’est qu’un infime résumé.

Si nous nous amusions à donner des marques de produits (que l’on trouve très facilement via Internet, en Allemagne, aux Pays-Bas ou encore aux États-Unis), nous nous exposerions et vous exposerions peut-être à des poursuites.

En France, cela reste un délit

La législation concernant le cannabis en France et en Europe n’est pas homogène. Nombreux sont nos voisins ayant statué favorablement, parfois depuis longtemps, sur la question du cannabis thérapeutique (cf. l’article « Cannabis sativa L. : aussi fascinante qu’inquiétante »).

En France, jusqu’ici, tous les usages du cannabis sont interdits. Un patient utilisant du cannabis à des fins thérapeutiques est considéré comme un consommateur de drogue, un délit puni d’un an d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende selon le site service-public.fr. Qui rappelle, tout de même, une nouvelle disposition de la loi prévoyant « des mesures alternatives permettant d’éviter au consommateur un procès pénal ». La bonne affaire.

La Creuse ne demande que ça

Dans le cadre du Plan particulier pour la Creuse (PPC) proposé par le président de la République Emmanuel Macron, le président de l’agglomération du Grand Guéret, Éric Corréia, a lancé l’idée de cultiver du cannabis en Creuse. Il ne s’agit évidemment pas de promouvoir le cannabis récréatif ni d’inciter à la consommation de « pétards ». Éric Corréia souhaite que soit menée, en Creuse, une expérimentation de culture de cannabis thérapeutique, et que celle-ci soit évaluée tant au plan médical que sur ses retombées agricoles et économiques.

Selon lui, toute la filière est déjà prête dans le département, depuis les agriculteurs – certains d’entre eux cultivent déjà le chanvre pour sa fibre – jusqu’aux laboratoires pharmaceutiques de transformation, en passant par les investisseurs désireux de miser sur le développement du cannabis dans l’arsenal thérapeutique français.

Le cannabis médical pourrait être ainsi prescrit notamment contre « les douleurs réfractaires aux thérapies (médicamenteuses ou non) accessibles ; dans certaines formes d’épilepsie sévères et pharmacorésistantes ; dans le cadre des soins de support en oncologie ; dans les situations palliatives ; enfin, dans la spasticité douloureuse de la sclérose en plaques. » La balle est dans le camp du législateur.

Sur le quai de la gare

Or, actuellement, l’ANSM travaille sur la question de l’autorisation de l’usage thérapeutique. En attendant qu’elle statue et que le gouvernement légifère, puis que le marché s’ouvre ou non en fonction de la loi, de ses conditions, de ses indications si ce n’est de ses restrictions, nous restons pantois, comme c’est souvent le cas, devant la situation d’un pays qui a perdu l’idée et l’envie de leadership sur des questions médicales importantes, et se perd en combats d’arrière-garde. Nous finirons sûrement pas monter dans le train en mouvement, mais avec retard et en omettant de retirer le frein. Quoi qu’il en soit, nous sommes encore sur le quai de la gare.

Et pourtant, des produits existent bel et bien, telles ces crèmes au CBD pour hydrater le visage et lutter avec succès contre le psoriasis. Des acteurs en devenir se tiennent prêts, comme la Creuse, qui ne demanderait pas mieux que de consacrer des terres à l’exploitation de la précieuse plante. Enfin, des CHU n’attendent que le feu vert pour expérimenter des protocoles, notamment pour lutter contre les douleurs chroniques. Tous souhaitent utiliser le meilleur d’une plante millénaire qui n’a pas fini de nous surprendre.

Quant à nous, chez Alternative Santé, nous vous promettons de suivre de très près l’actualité du cannabis thérapeutique. Dès que possible nous donnerons suite à ce dossier et effacererons les brûlures de la frustration. Difficile de s’arrêter là, aussi brutalement.

Pour aller plus loin

  • Chanvre en médecine, redécouverte d’une plante médicinale, du Dr Franjo Grotenhermen, éd. Solanacée, 2017.
  • Cannabis contre cancer : état des connaissances scientifiques et applications pratiques pour la thérapie, du Dr Franjo Grotenhermen, éd. Solanacée, 2018.
  • Cannabis médicinal, ce qu’il faut savoir, de Michael Backes, éd. Hugo Doc, 2016.
  • Association Norml, www.norml.fr

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Où acheter ?

Graines de chanvre décortiquées Bio par Amoseed.com / 5% de remise avec le code AS05

Où acheter ?

Graines de chanvre décortiquées Bio par Amoseed.com / 5% de remise avec le code AS05

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous