Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

De l’omnivorisme au véganisme

Article paru dans le journal nº 58 Acheter ce numéro
  • De l’omnivorisme au véganisme

L’humain est omnivore. C’est une des premières informations que tout petit écolier occidental reçoit et, comme il ne dispose pas encore d’un esprit critique, il l’accepte volontiers, même s’il n’aime pas particulièrement la viande. Il pense qu’il en a toujours été ainsi depuis que l’humain est apparu sur Terre. est-ce vrai ?

 

Aujourd’hui, certains avancent qu’à ses origines, le genre humain ne consommait que des végétaux. Ce n’est qu’avec l’adoption d’un comportement de charognard, puis par l’acquisition des capacités de chasser, de pécher, de cuire et d’élever qu’il est devenu progressivement omnivore. Sans cette lente adaptation à l’environnement hostile auquel nos ancêtres lointains étaient soumis, il est probable que nous n’existerions pas.

La philosophie du véganisme

Au-delà d’un simple régime alimentaire, le véganisme est un mode de vie qui exclut toute forme d’exploitation animale, que ce soit pour s’habiller, se chausser ou se distraire. Sont donc exclus, en plus des produits carnés, les chaussures et blousons en cuir, la fourrure, la soie, les cirques, les zoos. La militante végane Audrey Jougla (Animalité, douze clés pour comprendre, éd. Atlande, 2018) tente de sensibiliser la population aux gestes inconscients du quotidien qui n’en génèrent pas moins de la souffrance animale. Elle parle des animaux comme de « frères silencieux » et en appelle à l’empathie envers eux. Avec le photographe Laurent Baheux, elle vient de publier une bonne introduction au véganisme avec un parti pris esthétique : non pas montrer l’horreur qui leur est réservée dans les sociétés industrielles, mais révéler leur majesté, sublimer le règne animal par de magnifiques photos en noir et blanc.

Un nouveau choix de vie

L’éviction de la chair animale est apparue dans un souci de bienveillance envers le règne animal : d’abord en Asie, avec l’émergence des grandes religions que sont l’hindouisme, le bouddhisme et le jaïnisme, ensuite en Europe, vers 500 avant notre ère, sous l’impulsion de Pythagore de Samos, qui prônait la bienveillance envers toutes les espèces, y compris l’être humain.

En Occident, le végétarisme ne commence réellement son expansion qu’avec la création des deux premières associations de végétariens, d’abord en 1847 en Angleterre, puis en 1850 aux États-Unis. Le terme véganisme, quant à lui, est créé et proposé en novembre 1944 par un menuisier anglais, Donald Watson (1910-2005), afin de promouvoir un nouveau mode de vie fondé sur la « doctrine selon laquelle les ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 58, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Articles du même dossier
  • Notice (8): Undefined index: Media [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
    Warning (2): Invalid argument supplied for foreach() [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
Tags sur la même thématique Alimentation véganisme
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous