42 Commentaires et 0 tweets

Un beau matin, alors que vous vous brossez les dents, vous remarquez que vos gencives saignent un peu. Vous réalisez que ce n’est pas la première fois. Vous avez souvent mauvaise haleine, vos gencives semblent plus rouges que d’habitude, un peu gonflées, douloureuses. Vous vous dites que ça va passer…

Et puis un jour, en regardant de plus près votre bouche dans le miroir de la salle de bains, vous découvrez que vous avez un liseré noirâtre à la jonction de la dent et de la gencive. Tiens ! Vous ne l’aviez jamais remarqué. Zut ! Vous vous décidez à aller voir votre dentiste.

C’est trop tard, va-t-on vous dire, vos dents vont se déchausser…

Voici ce que votre dentiste va vous dire sur un ton qui n’appelle généralement aucun commentaire.Vous êtes atteint de parodontite ! 

Si vous ne voulez pas perdre toutes vos dents, vous dira votre praticien (que vous n’avez pas vu depuis plus d’un an), il faut absolument traiter cette parodontite en profondeur.

Les parodontites, vous expliquera-t-il, sont des maladies infectieuses, provoquées par les bactéries contenues dans la cavité buccale. Votre dentiste a raison, ces bactéries colonisent la plaque dentaire et s’accumulent sur les dents au fur et à mesure de la journée. Le tartre recouvre les dents puis s’immisce à la jonction entre la couronne dentaire et la racine dentaire. Cela provoque, dans un premier temps, une gingivite.

D’un air peiné, le dentiste va vous reprocher de ne pas avoir fait faire de détartrage assez tôt, ce qui vous aurait permis de régler rapidement le problème. Tttttttt..!

Maintenant, c’est trop tard, la pellicule de tartre accumulée sur les dents a colonisé le petit sillon à la jonction de la gencive et de la dent, d’où ces tâches noires. Vous avez trop attendu, dira-t-il en hochant la tête, le tartre a fini par obstruer le système d’attache ligamentaire de la dent à la gencive et à l’os, et a grignoté le support osseux, sous la gencive. 

« Il va donc falloir reconstruire ce système d’attache et restituer ad integrum les structures perdues ».Aïe, c’est du sérieux. 

Pourquoi la parodontite est à la mode chez les dentistes

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul : c’est un classique de la dentisterie d’aujourd’hui.

Les études officielles nous disent qu’en France, la presque totalité de la population présente une inflammation chronique de la gencive susceptible d’évoluer en gingivite, voire en maladie parodontale. On a peine à y croire, mais c’est ce que l’on vous répétera dans tous les cabinets.

On nous dit aussi – ce qui est à peine moins surprenant -, que la maladie parodontale atteint 85% des personnes de plus de 50 ans et cause plus de 70% des pertes de dents avec l’âge. C’est la première cause de chute de dents. 

La parodontite est une pathologie qui évolue à bas bruit. On ne se rend pas forcément compte qu’on a perdu 2 mm d’os parce que la dent tient encore, parce qu’il y a peu de signes extérieurs. Alors le plus souvent, c’est le dentiste lui-même qui vous l’annonce au cours d’une visite de contrôle.

Bingo ! Nos amis de la Faculté peuvent se frotter les mains… la parodontologie est, de fait, une des spécialités les plus lucratives qui soient. 

Une bonne dizaine de séances chez le dentiste !

Dans l’immédiat, devant votre parodontite déclarée, votre chirurgien-dentiste (ici, c’est surtout le chirurgien qui vous parle) vous propose ce protocole de soins standard :

  • 2 séances de détartrage superficiel
  • 4 à 6 séances de surfaçage ou de « curetage radiculaire » selon qu’il travaille par quadrant (demi-mâchoire) ou par sextant.
  • 1 séance de réévaluation (bilan de la première phase de traitement).
  • Des interventions plus en profondeur si les signes inflammatoires n’ont pas suffisamment régressé. Dans votre cas, c’est fort probable car vous êtes déjà à un stade avancé : il s’agit dedétartrages « à ciel ouvert » qui sont des actes de chirurgie au cours desquels votre praticien va décoller la gencive des dents pour aller nettoyer les tissus en profondeur. Généralement, pour l’ensemble de la bouche, cela demande 4 séances supplémentaires.

Impressionné par tous ces rendez-vous à prendre, le tout avec une antibiothérapie à la clé, et par une opération « à ciel ouvert » qui vous remue déjà l’estomac, vous acquiescez, car vous ne voulez pas perdre toutes vos dents.

2 000 euros de soins en moyenne !

Mais une question vous taraude l’esprit : combien cela va-t-il me coûter ? Il y a peu de chance que le dentiste réponde tout de go à cette question tant la réponse vous paraîtrait brutale. Non, il va vous donner le détail, étape par étape.

Un détartrage coûte, au tarif de base de la Sécurité sociale, 28,92 euros. Mais chaque praticien ajuste ses honoraires en fonction de son coût horaire de cabinet, de sa compétence, de sa notoriété… Comptez donc 45 à 50 euros en moyenne.

Le surfaçage radiculaire revient à environ 100 euros par quadrant, et le tarif des interventions à ciel ouvert oscille entre 250 à 500 euros en fonction des matériaux éventuels (os synthétique) à rajouter pour substituer les pertes osseuses. Il faut savoir qu’il s’agit là d’actes hors nomenclature donc non remboursés par la Sécu.

Au total, la première phase de traitement vous reviendra facilement dans les 500 euros.

Quant à la deuxième phase, plus délicate, comptez de 250 à 500 euros par intervention « à ciel ouvert », soit au grand minimum 1 000 euros s’il en faut 4.

Au final, pour un traitement complet, il faut prévoir un budget d’environ 1 500 à 2 500 euros selon la compétence et les pratiques du dentiste !

Le chiffre vous restera en travers de la gorge. Vous hésitez. N’y a-t-il pas d’autre moyen ?

« Non ». La réponse est sans appel.

Devant votre hésitation, votre praticien vous rappellera l’enjeu du moment : vous avez de la chance car une greffe de gencive n’est pas nécessaire pour l’instant… « Et si vous ne vous soignez pas, vos dents vont se déchausser, les unes après les autres. Près de 40% des causes d’extraction sont dues à des gingivites ou des parodontites mal soignées. Et rien que pour une molaire, avec l’implant ou le bridge, vous aurez à débourser entre 1 500 et 2 000 euros. Pour une seule dent… »

Comment éviter ce scénario du pire ?

Une dizaine de séances à ce prix chez le dentiste, ça fait un peu mal, même s’il vous anesthésie… Alors la prévention la plus sage s’impose.

Vos dents se portent bien ? Tant mieux, n’attendez pas de tomber entre les mains d’un parodontologue.

1er conseil : brossez-vous les dents

C’est banal, mais il faut le répéter. La plaque bactérienne devient mature et pathogène en 8 à 10 heures dont il faut se brosser les dents (avec une brosse et des brossettes ou du fil dentaire) au minimum 2 fois par jour, à raison de 3 mn par brossage, le matin avant le petit-déjeuner et le soir au coucher.

2ème conseil : évitez les bains de bouche chimiques

En revanche, ne faites pas de bains de bouche régulièrement avec les produits que l’on vend en pharmacie ou en grandes surfaces : les bains de bouche chimiques au long cours provoquent des colorations de la langue, des dents et des muqueuses, des troubles du goût et une modification de la flore intestinale et de la flore buccale.

3ème conseil : évitez (si vous le pouvez) les facteurs aggravants

Le facteur bactérien est toujours le facteur déclenchant mais on peut avoir une hygiène correcte sans que cela suffise. Car derrière cet initiateur principal, se cachent une kyrielle de cofacteurs qui potentialisent l’apparition et l’évolution de la maladie :

- Le tabagisme : le tabac est un facteur de risque considérable dans les pathologies parodontales (x 3), qui dégénèrent fréquemment en cancer.

- Les maladies systémiques : diabète, maladies de la thyroïde…

- Un terrain immunodéprimé : c’est particulièrement le cas pour les personnes atteintes de cancer sous chimiothérapie ou pour les malades du sida …

- Les malpositions dentaires : le chevauchement des dents de devant, par exemple, complique le brossage et favorise l’accumulation de la plaque bactérienne et du tartre.

- La prise de certains médicaments : immunosuppresseurs, antiépileptiques, AINS…

- Une mauvaise alimentation : trop acidifiante notamment.

4ème conseil : attention au stress

Récemment, on s’est aussi aperçu qu’il pouvait y avoir un lien très fort entre stress, dépression, et parodontite. Une étude  a montré que le stress chronique et la dépression pouvaient être associées à la destruction parodontale à travers des mécanismes physiologiques (le taux de cortisol salivaire) et comportementaux (laisser aller). Un stress émotionnel ou affectif fort peut ainsi déclencher une parodontite.

5ème conseil : traiter sans attendre la gingivite

La gingivite, dernière étape avant la parodontite, n’est pas irréversible. A ce stade, le traitement classique consiste en un détartrage chez le dentiste et une reprise d’un brossage méthodique. En 8 à 10 jours la gingivite régresse complètement et la gencive peut retrouver ses caractéristiques normales.

Des traitements classiques trop agressifs

Les thérapeutiques classiques de ces pathologies orales sont, on l’a vu, assez limitées. On élimine les bactéries par des moyens mécaniques. Les bains de bouche associés aux traitements conventionnels offrent bien une antisepsie temporaire mais par une élimination chimique non sélective de la flore bactérienne.

On peut aussi se voir prescrire des antibiotiques  locaux ou généraux ou bien des anti-inflammatoires locaux. Mais ces traitements déséquilibrent un peu plus l’écosystème de la flore buccale.

Or c’est au contraire en favorisant son équilibre qu’on limitera la prolifération des mauvaises bactéries, et qu’on évitera aux gencives lésions, irritations et inflammations.

Comment se soigner sans se ruiner

En renfort des indispensables gestes d’hygiène buccale, on peut utiliser des nutriments ou extraits de plantes aux propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et antioxydantes.

Le moins cher : certaines personnes ont réussi à se débarrasser de leur parodontite en pratiquant seulement, pendant deux mois, deux brossages journaliers en trempant successivement la brosse à dent dans de l’eau oxygénée à 10 volumes et dans du bicarbonate de soude. Il semble toutefois que cela ne fonctionne pas systématiquement.

Pour un traitement plus solide, il faudra se tourner vers les substances suivantes : 

- La coenzyme Q10 : les Japonais l’utilisent depuis longtemps comme traitement de la gingivite et les résultats ont été confirmés par de très nombreuses études (voir l’article paru sur le site soignez-vous.com).

- L’acide folique : son efficacité a aussi été vérifiée devant les gingivites. Après 4 semaines d’utilisation d’un bain de bouche contenant de l’acide folique, une amélioration significative des symptômes a été rapportée .

- Le gel d’aloe vera : il stimule la cicatrisation tout en augmentant le renouvellement du collagène. Il a également une activité anti-inflammatoire. Je connais une personne qui a soigné de façon précoce ses problèmes de parodontie uniquement par une cure d’aloe vera pur à boire : 3 litres sur 3 mois avec des pauses d’une semaine et en gardant en bouche le liquide quelques secondes avant de l’avaler.

- La propolis : des études cliniques ont démontré qu’un extrait actif agit en 24 heures sur les principales espèces bactériennes pathogènes de la bouche et du pharynx. La propolis est aussi bactériostatique à large spectre, et offre des propriétés anesthésiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes.

- Le tea tree : l’huile essentielle de l’arbre à thé est également un puissant antibactérien capable d’éliminer aussi bien Escherichia coli que Candida albicans.

Personnellement, je ne me brosse jamais les dents sans mettre 1 goutte de tea tree sur la brosse avec le dentifrice. Cela nettoie en profondeur et entretient la blancheur des dents.

- La vitamine K1 : elle agit sur les saignements excessifs de la gencive et réduit l’inflammation tout en soutenant la structure osseuse (en régulant et conduisant le calcium vers les dents et les tissus osseux).

- L’extrait de thé vert : riche en puissants antioxydants (catéchines), il combat la formation de la plaque dentaire en inhibant la concentration des bactéries.

- La poudre de perle (riche en aragonite) : la nacre sous forme de gélules est un complément fantastique pour la régénération cartilagineuse et osseuse ! L’aragonite qu’elle contient favorise la multiplication et l’activation des ostéoblastes, les cellules ouvrières du tissu osseux. Ce produit est donc hautement recommandé en cas d’ostéoporose mais aussi de toute perte osseuse, y compris en dentisterie : il peut faire merveille devant un début de parodontie. L’idéal dans ce cas est d’adjoindre à la cure de la coenzyme Q10

- L’huile d’œuf : peu courante, on en trouve cependant dans certains dentifrices. Deux études menées par le Dr Conrads, chef du service de microbiologie à l’Hôpital universitaire dentaire d’Aix-la-Chapelle ont montré que l’huile d’œuf mélangée à du dentifrice agit sur les infections bactériennes et stoppe les gingivites et parodontoses en quelques jours.

Quelques traitements mis aux point par des dentistes « naturels »

Il existe des dentifrices, des gels dentaires et des bains de bouche qui ont été mis au point par des dentistes soucieux de n’employer que des produits naturels et spécialement formulés pour s’attaquer aux problèmes de gingivite, parodontite ou parodontose.

Ils contiennent de nombreux ingrédients déjà cités comme la propolis, l’aloe vera ou la coenzyme Q10 et d’autres encore capables de potentialiser les effets suivants :

- L’huile d’avocat est anti-inflammatoire et protège les tissus conjonctifs.

- L’huile de manuka agit sur les trois catégories d’agents infectieux : bactéries, virus et champignons.

- L’extrait de pamplemousse possède des propriétés antibactériennes et antiparasitaires, agit sur l’équilibre du pH et comme anti-inflammatoire local.

- Le pycnogénol (extrait d’écorce de pin maritime) enfin, protège les cellules contre le stress oxydatif et stimule la microcirculation vasculaire.

Pour un traitement complet et vraiment efficace, il semble qu’il faille associer l’huile d’oeuf (en dentifrice), du gel dentaire et des bains de bouche contenant des huiles essentielles, des extraits de plantes et des nutriments essentiels, et de l’aragonite pour reconstruire l’os. 

En tout cas, vous ne risquez pas grand chose à tenter ce type de traitement quelques mois (au moins un ou deux très sérieusement) avant de retourner voir votre dentiste. Vous aurez sans doute fait ainsi une belle économie et évité un traitement, peut-être efficace, mais au prix de souffrances difficilement supportables et d’une vie sociale très dégradée pendant sa durée.

S’il est de bonne foi, il faudra bien que votre dentiste reconnaisse que votre état s’est amélioré. Si vous ressentez une amélioration et qu’il ne la confirme pas, n’hésitez pas à prendre un deuxième avis.

Dominique Vialard

——————————————————————————————————————

CET ARTICLE VOUS A INTÉRESSÉ ?

Recevez gratuitement notre newsletter du jeudi
et vous découvrirez d’autres vérités cachées sur notre santé.

Pour vous inscrire gratuitement sur la liste de diffusion, cliquez ici

___________________________________________________________________________________

Partager cet article :

    Mots clés associés : -
    Ces articles peuvent vous intéresser :
    • Pas d'article relatif
    42 Commentaire(s)
    1. Courgette le 4/4/2014.

      Parmi les solutions non évoquées, je me permets d’attirer votre attention sur un produit qui a des résultats intéressants: c’est un dentifrice naturel en poudre à diluer, GENCIX. je serais curieuse de savoir si vous avez entendu parler de ce produit et si oui, ce que vous en pensez.

      merci, et bonne journée

      • Alexandre Imbert le 4/4/2014.

        Non jamais entendu parler. Mais j’ai regardé ça a l’air sérieux (c’est de la papaye je crois). Mais est-assez puissant contre la parodontite ?

    2. Lili le 2/4/2014.

      Deux mois d’utilisation bi-quotidienne d’huile essentielle de tea trea + dentifrice à l’aloé vera pour mettre toutes les chances de mon côté… Ce soir, grosse déception, ma dentiste me dit que j’ai toujours des « poches » de 5mm de tartre et me presse (comme l’an dernier) de prendre un avis parotondie. Il est vrai que si mes gencives saignent moins elles saignent encore. D’après ma dentiste c’est la preuve que les gencives sont en bonne santé et réagissent à la présence des bactéries, que ce serait inquiétant si elles ne saignaient plus. Il paraît également que rien qu’à l’odeur elle sent que les bactéries sont toujours là…
      Personnellement je n’ai pas remarqué que mes dents soient plus blanches…
      Alors ce tea trea… Intox?

      • Alexandre Imbert le 3/4/2014.

        Je me permets de vous réorienter vers le protocole que nous avons mis en avant dans cet article. Le tea tree fonctionne, mais pas sur toutes les bactéries. Quant au dentifrice à l’Aloe Vera je ne sais pas si c’est suffisant.

    3. çavamieux le 2/4/2014.

      Bonjour,

      Je me permets d’intervenir dans ce fil car j’ai eu pendant des années une parodondite non décelée et non soignée en dépit d’un détartrage (trop rapide, je l’ai constaté plus tard) tous les 6 mois. Un jour que je consultais pour une dent mobile, mon dentiste de l’époque a trouvé normal (!!) de constater à la radio une perte osseuse de 2 mm à cet endroit depuis ma première visite chez lui quelques années auparavant. En plus il me disait que j’avais une bonne hygiène buccale, or elle était totalement insufissante. Pour faire soigner une rage de dent (il ne me proposait un rv qu’une semaine plus tard !), j’ai consulté en urgence une dentiste formidable qui, après 2 détartrages soigneux en 2 semaines, a fait considérablement régresser ma gingivite (alors que mes gencives étaient rouges depuis des années). J’ai ensuite vu un parodontiste pour un traitement laser. Certes affreusement cher : 1600 euros (Région parisienne) (pour 4 ou 5 séances) et ensuite 240 euros une fois par an en maintenance à vie (2 fois par an en cas de grossesse ou d’allaitement, qui fragilisent les défenses buccales). Tarif plus ou moins équivalent ou même inférieur à la technique classique, mais sans risque de réatractation des gencives ensuite et séances beaucoup plus rapides !
      Eh bien ça a très bien marché, plus aucune de mes dents n’est mobile, mes gencives ne saignent plus. C’est un traitement non invasif et totalement indolore quand il est bien fait. Le pb c’est qu’il y a peu de praticiens en France (le laser est très cher à l’achat), peu de formations (d’où certains praticiens qui l’utilisent mal). Seuls un ou deux types de laser sont approuvés en France pour cette pratique (les lasers inadaptés font de gros dégâts, d’où certains résultats négatifs dans la littérature scientifique anglosaxonne).
      En hygiène biquotidienne : les brossettes, l’hydropulseur (à faible puissance pour ne pas décoller les gencives), le soir un mélange d’eau oxygénée et bicarbonate (médical et non alimentaire car celui-ci raye l’émail), brossage aussi après le repas de midi + des huiles essentielles depuis peu. (en plus de tout ça j’ai eu un long traitement d’ortho adulte + une opération des mâchoires).
      Je suis d’accord avec Catherine75 : parmi les dentistes il y a des brebis galeuses (j’en ai longtemps consulté une), et puis il y a des super praticiens comme ceux que j’ai rencontré grâce à ma rage de dent (et qui, je le crois, ont sauvé mes dents) .
      Voilà pour mon modeste témoignage.

      • RBF le 7/4/2014.

        Bonjour,
        Je trouve votre témoignage très intéressant. Je souhaiterai avoir les coordonnées de votre dentiste qui utilise le laser.
        D’avance, merci
        Bonne journée

    4. loic le 30/3/2014.

      j’oubliais, à force de passer les brossettes, et à trop forcer au début, j’ai des petits « trous » entre deux paires de dents.
      pas très visible, mais pas esthétique du tout.

      aussi je viens de lire, qu’en complément, valait mieux faire un long cône pour avoir une vue sur la totalité des dents et donc se prononcer…

      aucuns des deux dentistes ne me l’ont proposés… hum…

    5. Loic le 29/3/2014.

      Les dentistes de nos jours sont des marchands de tapis, prêts à vendre leur mère pour que l’on fasse un maximum de soins chez eux.

      Suite à une gencive gonflée qui saignait souvent, la dentiste qui me suivait m’avait fais un détartrage simple, avec un bain de bouche et un dentifrice ( parodontaxe )

      1 an plus tard, et tout mes soins chez cette dame clôturés, je me rend compte que j’ai une dent de devant qui bouge ( celle avant la canine en haut ) , je prend de nouveau rendez vous.

      entre temps je lis cet article et suis très mal, je me dis ça y est j’ai mes dents qui vont tombés , je suis pas bien … je dors plus.
      le verdict de ce rendez vous est pas mieux, radio de la dent en question, blablabla oui elle bouge un peu, oui vous avez une parodontite, oui votre dent va finir par tombé, oui il se peux que la paro progresse etc… elle m’explique que l’os de la dent est rongé , bref, je sors dépité, et lésé de quelques euros supplémentaires pour un simple détartrage de nouveau…

      ma dent bouge très très peu,rien de grandement perceptible si ce n’est que très légèrement avec 2 doigts, mais mes gencives saignent toujours un peu.et je n’ai que 29 ans , bref des tas d’idées noires…

      je prend rendez vous ailleurs, dans un cabinet de chirurgien dentiste qui fait aussi de la paro, je lui explique mon cas mais ne lui ai pas ramené la radio précédente pour avoir un verdict plus approprié avec SES PROPRES examens.

      un bilan tout simple, et qui a pris 30 min.
      Des composites mal posés, deux dents nécessitent une couronne + oenelet (un truc du genre ) alors que la dentiste précédente a fait des soins basiques ( mauvaise évaluation buccale ), et une canine à traiter en ortho. ( ça je savais , mais pas avec une paro…)

      elle me fais en sus une radio panoramique DE TOUTE MA mâchoire, et pas qu’une seule dent, en l’occurrence celle qui bouge. Elle regarde la gencive, la dent, et la radio.
      VERDICT : pas de dent qui bouge, c’est mental d’après elle, ma gencive se porte bien, dents bien fixe, pas de tartre car j’ai fais un détartrage y’a peu chez l’autre incompétente.
      Radio idem, pas d’anomalie. alors je ne sais pas si elle a fais ça pour me rassurer , ce qui je crois n’est pas possible, si vous allez chez un medecin et que vous êtes malade, et que celui ci vous dis que tout va bien, c’est grave. du coup je me dis que si j’avais un quelconque soucis, elle m’aurais proposer des soins, son intérêt aurait été de travailler donc..

      Bref à revoir : mon hygiène dentaire quotidiennement.
      elle me parle donc de la manière de brosser, et d’utiliser les brossettes interdentaires pour moi, de 0.4 mm. dents très serrés et saignent au moindre soucis..

      Bref je sais pas ce que l’autre dentiste a fait, mais son diag de la paro est faussé , par quoi ? j’en sais rien… incompétence ou mauvaise lecture de l’imagerie?

      quoiqu’il en soit, je suis rassuré, avec un choc mental : prendre soin de mes dents TOUT LES JOURS, matin et soir.
      P.S : j’ajoute une goutte de Tea Tree sur ma brosse à dent et ma brossette interdentaire, j’ai l’impression que mes gencives saignent moins ( toujours un peu ) et que ma gencive redeviens doucement à la normale… je crois.

      ça fais même pas deux semaines que j’ai commencé, attendons de voir, mais bref, cette petite histoire et de TOUJOURS prendre un second diagnostic, et si les avis sont les mêmes , la on peux parler de maladie parodontale.

      et d’après ma NOUVELLE dentiste y’a pas 36 solutions pour l’éviter , hygiène dentaire irréprochable pour éviter la plaque dentaire, et les sujets à haute teneur en tartre doivent détartrer tout les 3 à 6 mois .

      si malheureusement vous avez cette maladie, et que vos dents et votre gencive est touché, c’est pas les soins plus haut qui vous sauveront, certes, ça va améliorer ou stabilisé un temps l’état, mais il FAUT TOUT DE même enlevé ce qui cause la maladie, le tartre et les bactéries. les bactéries ok avec les soins maisons plus haut, mais le tartre rien ne l’enlève dans ces produits.

      il faut fait un détartrage en surface premièrement, si pas d’amélioration, et selon le cas, en faire un plus en profondeur sous anesthésie locale.
      et si encore une fois ça nécessite plus, un détartrage à ciel ouvert comme ils disent, réduction et suppression des poches parodontales si elles existent via laser ( très couteux ) ou contentions si les dents bougent ( couteux et à faible durée de vie )

      si les dents tombent, implants ( très très couteux )
      si toutes les dents , dentier.

      bref je résume grossièrement mon entretien avec cette dame, pour le moment, je n’en suis pas là, et n’en serais probablement jamais si je fais gaffe, quoique, personne n’est à l’abri…

      rassurez vous, et ne vous gachez pas la vie, consultez un VRAI PRO, surtout que la simple consultation ne coute rien, et est rembourser.

      les soins peuvent être envisagés après selon les prix de différents dentistes. c’est hélas comme au marché, vous prenez au moins cher, et à celui qui fait le meilleur rapport qualité/prix.

      cordialement.

    6. HateDentiste le 25/3/2014.

      L’article est intéressant mais fait passer la profession encore pour des charlatans qui ne cherche que drainer à sec les patients.
      Vous citez u nombre important d’alternative mais aucune source que des « case study » du bon gros « moi ça marche »
      Mais l’objectif de l’eau oxygéné d’arrêter les saignements mais aucunement d’agir sur la plaque.
      Pour les huiles ou l’argent colloidal dans un des commentaires, comment sans consulter un dentiste ou paro en chartant les profondeurs de poches.
      Cependant il clair que un diabètes contrôlé + absence de tabagisme avec un brossage manuel souple + brossette ou fil dentaire selon l’avancé ne guérit mais stabilise la maladie

      Au plaisir de lire vos sources

    7. katia le 21/3/2014.

      j’ai une parodontie diffuse douleur aiguë depuis 8 jours, j’ai tellement mal que je pense aller au centre dentaire garentière dans le 6ème il font un traitement au lazer que pensez-vous du lazer et de cet hopital service du docteur Gerard Rey merci de vos conseils (je suis sous antibiotique douleur trop difficile a supporter)

    8. Sylvie le 15/3/2014.

      Mon dentiste m’a annoncé que j’avais une parodontite, il m’a fait une radio panoramique. J’ai été durant quelques semaines assez inquiète, j’ai finalement été voir une autre dentiste (avec ma radio), elle m’a dit que je n’en avais pas, que mes gencives étaient saines !
      A vous de juger ! il y a des dentistes malhonnêtes ça c’est sûr !

      • HateDentiste le 25/3/2014.

        Comment savoir si votre second dentiste maitrise le sujet? En sachant que la panoramique donne un aperçu mais présente une déformation? L’examen complémentaire valide en parodontie reste le bilan long cône…

        • M. S. le 4/4/2014.

          C’est quoi au juste le bilan long cône ? Le premier dentiste a peut-être raison mais pour autant il ne m’a pas envoyé chez un parodontologue ni ne m’a fait faire d’examen complémentaire. Il a regardé mes dents en me disant qu’elles bougeaient un peu, la seconde dentiste m’a dit le contraire. Il m’a proposé de me faire des soins lui-même et lorsque je suis allée chez lui pour récupérer ma radio panoramique il a semblé un peu gêné en me disant que la radio n’était pas de bonne qualité ! je lui ai posé des questions, si j’en avais de partout par exemple, il m’a répondu surtout en haut à gauche mais n’a pas pris la peine de me faire constater cela sur la radio, que dois-je en penser ? Il m’a dit que c’était sûrement héréditaire, que cela pouvait sauter une génération, je n’ai jamais entendu aucun membre de ma famille parler de cela ? Je me pose vraiment des questions. Merci pour votre réponse qui je l’espère m’éclairera.

    9. Laurent le 25/2/2014.

      Très intéressant et utile article, merci beaucoup.

      J’ai 34 ans et j’ai été diagnostiqué il y a quelques semaines d’une parodontite avec une activité bactérienne très importante et la présence de parasites dans la salive. Je savais ce problème latent depuis plusieurs années (inflammation importante de la gencive, mauvaise haleine, malgré une hygiène excellente et des dents en parfait état par ailleurs), mais AUCUN des dentistes que j’avais consulté pour des détartrages n’avait semblé être choqué par l’état de mes gencives.

      Bref, mon nouveau dentiste me présente ce jour un devis de 2.900 € pour un plan de traitement intégral qui mènera assurément à une rémission totale, donc très très mauvaise surprise! Sur une dizaine de séances, on en est quand même à presque 300 € / séance.

      Je comprends que les dentistes méritent un traitement décent en rapport avec leur compétence technique sur cette spécialité difficile et que les tarifs sur les actes conventionnés sont ridiculement bas et n’ont connu aucune revalorisation depuis plusieurs années, mais il me semble aussi que ces prix en paro sont extrêmes et que les dentistes profitent de la situation angoissante dans laquelle leurs patients sont confrontés face à la perspective potentielle d’une perte de dents. 300 € / séance (et sans les antibiotiques, eux aussi jamais remboursés, évidemment!), mais enfin! Je dois avouer que j’étais déjà très sceptique sur la réalité sur l’excellence du modèle social français et de la S.S. , mais depuis ce devis et celui sur ma pose de gouttière (700 € pris en charge à 10% SS + mutuelle), mais alors là, je souhaite qu’on arrête de palabrer sur ce système car pour moi, il est bel et bien mort!

      Heureusement, il semblerait que les dépôts de tartre et la diminution des tissus osseux soient très minimes chez moi, ce qui me laisse espérer que je puisse (pour le moment) contenir un peu la maladie avec un des traitements que vous suggérez et peut-être demander des devis alternatifs avec un plan de traitement moins lourd pour l’élimination des bactéries et du tartre résiduel.

      Déjà le brossage à l’eau oxygénée depuis 2 semaines a permis de diminuer l’inflammation. Ce soir, j’ai démarré le bicarbonate en complément et demain, j’entamerai le Tea Tree. Un peu + tard, l’Argonite.

      Je ne manquerai pas de partager mon expérience ici. En attendant, bon courage à tous.

      • Maureen Brennan le 5/3/2014.

        Bonjour,
        Le meilleur dentiste que j’ai trouvé à ce jour. Elle est très professionnelle.

        Mme Clarisse Ouedraogo
        Chirurgien dentiste
        Centre medical Etoile
        12 ave de la Grande Armee
        75116 Paris

        4 curtage quadrant = €600 avec toute traitement compris.
        Maureen

    10. Dev le 5/2/2014.

      Bonjour,

      Il y a des solutions simples et efficaces qui sont très bénéfiques pour les gencives.

      - Bain de bouche à l’huile (comme huile de sésame ou coco, première pression à froid, bio). Garder l’huile en bouche 15 minutes, cracher, laver les dents. Renforce les gencives, les dents, préviens des caries, enlève beaucoup d’éléments nocifs nuisant à la santé bucco-dentaires.
      C’est utilisé dans l’Ayurveda, et les informations et témoignages (surtout en anglais) ne manquent pas, certains témoignages montrent que des gens ont évité des opérations grâce à ça.

      - Certains éléments ont un effet très bon sur les gencives : propolis, certaines huiles essentielles (arbre à thé, sauge), des huiles, de la Coq10 (coenzyme Q10)…
      Une société (Ginginat) vent un bain de bouche et un gel naturel contenant de très nombreux éléments qui ont une action extrêmement favorables sur les gencives.
      http://www.ginginat.com/

      - Certains dentifrices sont meilleurs que d’autres, par exemple ceux qui contiennent du sel, argile, huiles essentielles… plutôt que certains dentifrices dont on se demande si à part l’haleine et le côté abrasif il y a d’autres apports sérieux.

      - Des gélules de poudre de perle ont une action favorable sur les dents et les gencives (cf kit dentaire plus loin).

      Le site « santé naturelle » offre un kit très intéressant, même si son prix est « conséquent » (quoique si ça améliore bien votre bouche, le prix est plutôt dérisoire).

      http://www.la-vie-naturelle.com/fre/2/protocole-dents

      N’oublions pas aussi que tout est vivant dans le corps, et l’aimer et le considérer ne peux que favoriser les choses.

      Espérant que cela pourra vous aider.

    11. Lopez Barbara le 4/2/2014.

      Un petit conseil qui pourrait retarder lesceffets catastrophiques de la parodontie: j’ai pris l’habitude de me brosser les dents avec avec le dentifrice parodontax et une brossé à dents électrique depuis bientôt 10 ans et franchement c pas mal…deux à trois détartrage par an et une cure de piasclédine que mon dentiste m’a suggéré c du soja ça combat la parodontie et en MM tps l’arthrose cela ne peut être que bénéfique non ;-)

    12. Methionine le 20/1/2014.

      ouf, ceci confirme bien que j’ai un bon dentiste et honnete!

    13. Salvia le 16/1/2014.

      Je viens de découvrir cet article et voici ma récente expérience concernant un saignement des gencives s’aggravant de jour en jour. Cette expérience est antérieure à la lecture de cet article, et je suis bien contente d’avoir su me soigner toute seule…
      Voici comment je procède: je mets un peu de dentifrice sur la brosse, je rajoute une goutte de tea tree, je brosse quelques minutes, je rince à l’eau claire, puis je fais un bain de bouche de quelques minutes avec de l’argent colloïdal, sans rincer après. Et cela 2 à 3 fois par jour, après les repas. En moins d’une semaine tout saignement de gencive a été stoppé, alors qu’il était devenu inquiétant tellement je crachais du sang.

    14. lasur le 7/12/2013.

      Je suis dans cette situation de recherche de solutions pour un problème de parodontite.
      entre examens chers et devis encore plus affolants( le dernier dentiste proposait de remplacer toutes les couronnes, j’en ai 8 !), j’ ai appliqué le brossage bicarbonate + eau oxygénée + HE tee trea et cela a marché, les gencives ne sont plus enflées et ne saignent plus.
      il faut dire que j’ai été infecté par le germe AEROMONAS HYDROPHILA
      pendent un voyage et le labo a trouvé des nombreuses colonies dans ma bouche.
      Qui connaît un traitement alternatif pour ce germe?
      Merci de toutes réponses

      • Claudine le 11/1/2014.

        Bonjour, pourquoi ne suis-je pas tombée sur ce genre d’article il y a 10 ans, date à laquelle mes problèmes de parodontite sont apparus. Je me serais épargnée bien des moments de galère et d’angoisse ! A l’époque j’ai consulté 2 dentistes mais aucun n’a pris mon problème au sérieux et mis en garde sur cette parodontite naissante qui n’a fait que s’accroître évidemment. Lorsque j’ai découvert qu’il existait des spécialistes en parodontite j’ai immédiatement consulté, mais les dégâts étaient déjà importants . J’ai eu il y a 10 mois 4 séances de lithotritie (250 euro par quadrant) je fais depuis des brossages réguliers bicare plus + eau oxygénée et je viens de subir il y a 3 jours la 1ère séance de chirurgie parodontale dite « à ciel ouvert » (350 e par quadrant + 50 e si comblement) ouf ! ce n’était pas le cas pour cette première fois. L’une de mes incisives devra être remplacée par un implant (plus assez d’os). Je reste confiante malgré tout mais je suis TRES TRES en colère contre ces dentistes qui, par incompétence ou manque de sérieux ne m’ont pas mis en garde contre cette maladie naissante alors qu’il était encore de temps de la soigner à moindre frais. Courage à tous ceux qui sont concernés par cette maladie et merci encore à Dominique Vialard pour ces judicieux conseils.

    15. trublion le 6/12/2013.

      vous avez oubliez dans votre article le soin qui marche le mieux pour cette affection : le soin à l’huile du docteur Karach. taper la recherche sur internet « huile bouche ».
      ce soin peut -être pris en prévention toute sa vie, et ne peut pas faire de mal.

    16. Sandrine le 6/12/2013.

      Bonjour,
      J’avais une parodontite depuis environ 10 ans, elle a été découverte à la suite d’un rendez vous annuel dentaire (suite à changement de praticien) cet été.
      Pourtant tous les ans, détartrage, ainsi qu’un brossage des dents quotidiennement etc. etc….
      Enfin, je me retrouve totalement dans l’article de Dominique….j’ai l’impression que s’est mon histoire…
      Les soins de parodontie ont commencé fin août de cette année, j’ai juste refusé de prendre les anti-biotiques prescrits par le praticien que j’ai remplacé par de l’argent colloïdal (que je fabrique moi-même avec le générateur d’argent colloïdal vendu par la société VALEMIS/VEDAMED.
      A ce jour, à la place de la greffe osseuse prévue, il a été injecté un bio-matériau….bien sûr visite de contrôle oblige….mais le résultat est que tout va bien, l’infection serait partie….
      Pour la petite histoire, j’ai demandé au parodontologue s’il connaissait l’argent colloïdal, sa réponse a été « non »….je l’ai informé de la non prise des anti-biotiques….je vous laisse imaginer sa tête !
      Prochaine visite de contrôle début janvier, et je continue l’argent colloïdal….

    17. Marine le 28/9/2013.

      Bonjour, etant a un stade avancer, j ai fais le mois dernier le fameux soin parodontale , face a mon angoisse , et des nuits blanches ,je me suis decider , et endetté sur plusieurs mois, apres ce soin mon dentiste me fais comprendre que de toute maniere on ne pourra pas sauver mes dents et me propose une greffe et une contention, ( au passage , j’entend des choses terrible sur contention comme quoi sa aggraverai quelques cas) a nouveau des soins hors de prix, je suis deprimé , je me suis tjs lavé les dents! je ne sais pas si je vais reussir a supporter tous cela a la longue , j ai eu des idées noir la premiere fois de ma vie, je me renseigne sur de meilleurs mutuelle mais je suis perdu et j ai peur , tres peur , je me dis que c’est de ma faute , aujourd8 mes dents ne saignent plus du tout , je me brosse correctement les dents, utilise brossettes , et fil dentaire , mais j ai l impression d etre parano avec mes dents sa me terrifie a l ‘idée de toutes les perdre selon lui… j ai bien lu tous les messages ici mais j ai tjs ce doute .j’ai plusieurs dents dechaussé , je crains de me lever un matin sans dent……….voila pardonner ce message de desespoirs on est souvent seule face a ses problemes, jvous souhaite une bonne soiree …

      • Alexandre Imbert le 1/10/2013.

        Si je peux me permettre un conseil (pas trop cher) brossez vous les dents avec une goutte d’huile essentielle de tea tree.

      • Marjorie le 16/10/2013.

        Bonjour Marine,

        ne vous inquiétez pas je suis dans le même cas que vous j’ai une parodontite à un stade avancé depuis plusieurs années. Je suis suivie par l’école dentaire à Lyon (HCL) et quand je suis arrivée aussi on m’a dit que c’était à un stade très avancé j’ai eu le droit à des surfaçages, de la chirurgie et depuis 3 ans maintenant j’ai une contention qui maintient mes 6 dents de devant ensemble. C’est un fil rigide que l’on fait passer dans les dents pour les maintenir entre elle. J’en suis très contente car depuis mes dents ne bougent plus. J’ai revu un professeur dernièrement qui m’a dis que la tenue de mes dents et ma contention était sur la fin et qu’il faudrait que j’envisage une autre solution pour mes dents de devant avant qu’elles ne commencent à tomber. Mon dentiste à l’époque m’avait dit qu’à 30-35 ans je n’aurais plus de dents j’ai aujourd’hui 40 ans et j’ai toujours toutes mes dents. Il est vrai que c’est très important et moi aussi je flippe de perdre mes dents de devant la nuit mais il existe d’autres solutions.

        Courage,
        Marjorie

        • kari le 28/10/2013.

          Bonjour a tous

          je viens de lire cette articles et vos commentaires et je suis waww comment dire stupéfaite.

          j’ai 34 ans et j’ai également une parodontite avancé selon mon dentiste.
          il m’a fait faire un soin ‘je sais lus le nom) qui ma couté 400 euros et j’ai l’impression depuis que mes dents se sont plus déchaussé !!!!

          Chaque fois que je vais le voir je ressort démoralisé de son cabinet.
          je me brosse depuis quelques temps avec un mélange de bicarbonate + eau oxygéné il m’a expliqué que sa pourrais stagner la paro
          je me brosse ensuite avec su dentifrice parondontax

          au fond de mois je sentais qu’il existait des traitements naturels mais il m’en à pas parlé

          et le en tombant sur cette article et vos témoignage je vois qu’il y’a cette huile essentiel de tea tree. Je vais essayer de trouver cette huile et l’essayer .

          mes parents ont les dents qui sont quand meme dechausser (ils les ont toujours)
          au mois de septembre mon dentiste m’explique qu’il voulait me faire un autre traitement (me souviens plus du nom) en gros il veut m’ouvrir les gencives pour faire un « nettoyage » à ce que j’ai compris , mais je ne pouvais pas car enceinte.

          je vais essayer cette huile et voir ce que sa donne

          j’ai l’impression qu’il veulent nous faire peur afin de nous faire leur traitement qui coûte pas moins de 400 euros.

          ce que je trouve bizarre c’est que j’ai l’impression que c’est les jeunes dentiste qui parle de ces traitement (j’en est vu 2 et les 2 étaient très jeune) sa ma parru bizarre
          J’ai changé de ville du coup ces les dentistes de ma ville actuel

          parce que lorsque j’allais auparavant me faire un detartrage par an chez mon ancien dentiste (il y’a environ 3 ans) on ma jamais parlé de sa

          je pense pas que cette maladie apparaît aussi vite

          je me sent quand meme un peu mieux rassurer depuis que je vous est lu

          merci les filles

      • clémentine schotte le 7/12/2013.

        Bonjour…

        Je comprends très bien votre problème, j’ai le même…
        Allez voir éventuellement sur le site de « La Vie Naturelle », le protocole dents, sur le site « Labosp.com », traitement parodontite, et sur le site « Amanprana », l’huile de bouche…

        En espérant vous avoir été utile…

        Cordialement,

        Clémentine

      • AA le 17/1/2014.

        bonjour
        essayer la crème du docteur Kousmine
        regarder sur le site

    18. Youpi le 7/9/2013.

      Quel bel article ecrit pour tous les ignorants comme moi! Je ne me brosse plus les dents je ne met que de l’huile essentielle et c’est super! Économie de brosse a dent et de dentifrice en plus! Et je rajouterais, économie de dentiste car pour éviter les caries, je met du jus de citron tous les jours sur mes dents et en plus elles sont bien blanches! Merci Dominique !

    19. Sophie le 23/6/2013.

      je trainais une parodontite depuis 12 ans; j’ai suivi tout le parcours que vous décrivez. mais rien n’y faisait, malgré un brossage méthodique + brossettes; inexorablement, la maladie avançait et mes dents commençaient à se déchausser. Fin aout 2012, sur les conseils de ma dentiste, je me rend chez un nouveau parodontiste (suite à un déménagement) et là j’ai un choc salutaire: tout d’abord le cabinet est hyper luxueux m’interpèle et je me dis que cette maladie est vraiment du pain bénit pour ces praticiens; ensuite, l’ortho explore ma bouche, me dit qu’elle ne pourra pas sauver ma dent de devant, qu’il faudra sans doute l’extraire, et que pour les autres, il faut faire des séances de laser, au rythme d’1 tous les 6 mois, à 900 euros la séance…. je comprends pourquoi le cabinet est si luxueux ! Je suis sonnée, mais je ne peux pas mettre autant d’argent et je ne suis pas convaincue par ce laser; Et je ne comprends pas la démarche car on ne me parle que de gratter, bruler mais jamais on ne me parle de la cause, de ces bactéries; Jamais on ne me dit pourquoi elles sont si virulentes, et surtout jamais on ne me dit comment s’en débarrasser. On ne traite pas le fond; Alors, n’en déplaise à certains, j’ai commencé des recherches sur le net; En France : rien; Maitrisant bien l’anglais, je me tourne vers les sites américains et canadiens anglophones; et là, je trouve des articles dénoncant l’inefficacité, voire même les dangers du laser. Ma décision est prise, il n’y aura pas de laser. Et je commence à me dire que tout ce qu’on m’a proposé est agressif et n’a rien résolu. Je cherche alors quelle huile essentielle pourra m’aider et connaissant le pouvoir antiseptique du tea Tree, j’ai fait un essai: j’ai trempé ma brossette dans l’huile essentielle pure et j’ai brossé ma gencive avec; En quelques jours, elle s’est désemflammée. J’ai continué, 2 fois par jour, avec la brossette et à la fin du brossage, je rince les brosses et je mets une goutte sur chaque brosse avant de les laisser secher (pour que les bactéries ne se développent pas sur les brosses) Au bout de 2 mois, je retourne voir ma dentiste (pas la paro, je n’y vais plus) et je lui demande comment elle trouve ma gencive (je ne lui dis rien d’autre) elle examine et me dit qu’elle est superbe, que c’est incroyable; Je lui explique ce que je fais et elle hoche la tête, puis m’avoue qu’elle connait l’efficacité des huiles essentielles mais qu’elle ne peut pas se permettre, déontologiquement, d’en parler à ses patients !!! Aujourd’hui, ma dent s’est re-solidifiée, elle ne bouge plus, mes gencices sont saines, je n’ai plus de bactéries, plus d’infection; je continue le brossage bi quotdien (sans tea trea, sauf sur les brosses pour le sechage) et j’en mets sur les gencives 1 à 2 fois par semaine. Alors, les septiques penseront ce qu’ils veulent, mais j’ai sauvé mes dents avec du tea-trea, en quelques mois, et pas avec des traitements invasifs et couteux;
      un dernier point: ces bactéries sont contagieuses; les dentistes français ne le disent pas (ne le savent pas ??) et nous disent que ce sont des bactéries que nous avons tous en bouche ; FAUX; des études américaines sérieuses (j’ai accès à des études médicales sérieuses) montrent que ces bactéries ne sont pas présentes dans toutes les bouches, qu’elles sont contagieuses, mais que certaines personnes ne sont que des porteurs sains; Cela change tout: vous pouvez contaminer vos enfants, vos partenaires… alors si vous savez que vous en avez, soyez vigileant, ne buvez pas dans le même verre..etc..
      et merci pour cet article !

      • Picot le 15/9/2013.

        Sophie, votre message est édifiant! Mon dentiste (spécialiste parodonto) veut m’extraire 4 incisives (en bas) à cause d’une parodontite très avancée … Y a t-il des huiles essentielles de tea-tree plus valables que d’autres ? Merci de me répondre, et si vous avez de nouveaux « tuyaux », je prends !!!
        Bien à vous,
        J.Picot

    20. Nicolas le 15/6/2013.

      ….. les principaux facteurs de la parodontite (hormis ceux génétiques héréditaires et généraux sur lesquels peu d’actions sont possibles) sont :
      – le tabac —- parfois catastrophique (et pourtant je fumes …)

      – le TARTRE = calcification de la plaque dentaire (bactéries vivantes + calcaire …) … qui du coup a une dureté que la brosse à dent ne peut retirer ….
      quelle que soit l’efficacité des traitements dont vous parlez (que je ne remet pas en cause ^^) , le seul moyen de garder des gencives saines reste l’élimination mécanique de ce tartre.
      quand il y en a peu, qu’il est supra-gingival et pas trop dur, un simple détartrage (soigneux) suffit. le souci se situe au niveau de tarif conventionnés pour ce détartrage qui est de 28.92 E par séance (environ 5-6 euros de revenu net pour le dentiste) . pour bien faire il faut y passer une demi-heure en vérifiant tous les espaces inter-dentaire avec des curettes (chères …. et pas remboursée ….) …. rares sont les confrères qui le font avec toute l’application nécessaire (avec bac + 7 et un joli prêt pour payer le Cabinet Dentaire ce n’est pas possible … en sachant que le coup d’une structure correcte oscille entre 40 et 80 euro de l’heure ce n’est pas raisonnable dsl) .

      après plusieurs années d’accumulation de tartre, surtout sous la gencive, cela devient plus complexe : le tartre est plus dur, il y en a partout et il n’est pas aisé de le retirer ….. alors on fait des curetages – surfaçage …. mais a ce stade une partie du support est déjà perdue et des poches gingivales complexe a nettoyer se sont formée ….
      Ce type de soin n’est pas remboursé et son prix correspond plus à la réalité économique des cabinets dentaires : beaucoup d’obligations légales (locaux, stérilisation, traçabilité ….etc etc etc etc.), des niveaux de taxation horribles, des fournitures chères et des frais en constante augmentation …..

      Je crois donc que tous les moyens dont vous parlez sont effectivement efficace mais ne remplaceront pas un nettoyage professionnel ….
      mon conseil : allez vous faire détartrer par un dentiste compétent au moins une fois par an !!!!
      Si vous avez une parodontite : faites retirer ce tartre sinon vous ne ferez que masquer l’inflammation !!!!!! et faites une maintenance efficace (hygiène de champion + visite chez le dentiste tous les 3 à 6 mois en fonction de la situation pour un nettoyage en profondeur qui évitera une nouvelle accumulation de tartre + aides diverses et variées pour aider votre gencive à être en bon état … ).

      Et puis aidez nous à avoir des tarif de convention correspondant à la réalité économique !!!! une séance de détartrage d’1/2 heure devrait être payée au moins 80 euros pour se payer décemment ….

      Un dentiste qui détartre …

      par expérience, tant que le tartre est présent en quantités trop importante, l’os et le support des dents s’en va ….
      En fait le tartre provoque une inflammation gingivale (le corps se défend) qui s’accroit au fur et à mesure que la quantité augmente (la réaction inflammatoire veut protéger les gencive mais elle ne fait pas partir le tartre !!! ) . Au delà d’un certain niveau d’inflammation, les systèmes de défense mis en place deviennent suffisamment agressifs pour détruite le système parodontal (os, gencives, attache ……) et les problèmes commencent …. et sont souvent bien irréversibles …..

      Allez, je vais manger, j’ai pris sur ma courte pause repas pour écrire tout ça, faites en ce que vous voudrez
      (je suis dentiste ….. depuis 10 ans … après avoir vu quelques dizaines de milliers de bouches et avoir réalisés un certain nombre de traitement parodontal, sachez que tous les patients qui gardent leur tartre voient leur maladie parodontale progresser …. c variable en fonction des gens mais c sans appel à mon sens … c lent, indolore, et quand ça bouge c trop tard ^^)

    21. philippe56 le 30/5/2013.

      avec des conseils pareils, on va rapidement voir nos cabinets se remplir de nombreux patients à traiter ou à implanter; continuez comme cela , et ….. merci beaucoup :) )

      • Alexandre Imbert le 31/5/2013.

        De rien, nous verrons bien. En tout cas, vous avez été ébranlé semble-t-il

        • Marion le 1/6/2013.

          Un dentiste qui n’a que ça a faire : parcourir des sites dont il sait pertinemment qu’il vont à l’encontre de son intérêt….Ne doit pas être surchargé de travail….
          Les bains de bouche d’EPP et la mastication de propolis pure m’a permis de faire désenfler ma gencive et la faire se rétracter autour de ma dent en attendant mon rv chez le dentiste..(Qui m’a dévitalisé la mauvaise dent : alors que je le lui ai répété 3 fois que l’autre n’était pas sensible!)…Les dentistes : pire que des garagistes!

        • Eve le 6/12/2013.

          il me semble que les bactéries et autres parasites viennent là parce qu’il y du taff pour eux ; aller à la cause c’est comprendre le mécanisme qui appelle les bactéries ; un savant a dit :le microbe n’est rien , le terrain est tout; bien s^r on est loin dans nos petites têtes de capter ce genre de messages , vu qu’on nous rabache que les microbes sont nos agresseurs ,depuis Pasteur : c’est une affaire lucrativr qui marche et qui détruit notre vitalité à coup d’antibiotiques par exemple……………….savez vous que dans le corps nous avons dix puissane 13 cellules et dix puissance 14 microbes : soit pour une cellule il y a 10 microbes , ….et ceci est notre condition biologique humaine;humain humus!
          tout ceci est fort interessant :réguler notre alimentation et lui redonner ces lettres de noblesse permettra à l’organisme de se nettoyer ; ainsi on pourra
          éviter ces maladies parodontales de l’adulte jeune qui semble etre dans le même panier que toutes les maladies chroniques actuelles dites de civilisation traduisons(entre autre) par mal bouffe; cela ne sert à rien de s’acharner contre des microbes si on continue de les nourrir ou de les appeler par ailleurs par un mode de vie général délétère qui est malheureusement celui qui est le plus répandu, par ignorance et autre désinformation

        • Catherine75 le 17/1/2014.

          Monsieur Imbert
          J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour le travail que vous faites. Je vous lis depuis des années. Je suis dentiste et je pratique les médecines naturelles depuis 30 ans. Je connais les traitements que vous vous conseillez et il en existe bien d’autre encore plus efficaces pour traiter les inflammations gingivales e régénérer l’os autour des dents. Par contre, la maladie parodontale continuera à progresser à bas bruit jusqu’à la perte dentaire si un traitement local, appelé traitement parodontal (que vous décrivez très bien malgré votre ton méprisant) n’est pas mis en place le plus tôt possible et qu’une maintenance à vie n’est pas faite en parallèle d’un traitement de fond qui agit sur le terrain. Il y a des brebis galeuses dans tous les métiers, nous n’y pouvons rien. Mais en méprisant une profession en la stigmatisant par rapport à ses honoraires dont vous n’avez même pas idée du bénéfice résiduel, vous ne rendez service ni à vos lecteurs, ni à votre réputation. Ma mission, comme celle de la majorité de mes confrères est de sauver les dents de mes patients et je vous dirai comme Philippe56 qu’avec vos conseils beaucoup de vos lecteurs atteints d’une maladie parodontale vont perdre leurs dents en bonne conscience car ils n’auront pas participé à  » l’enrichissement » d’un professionnel… Quelle étrange mentalité… que je ne peux expliquer que par une totale méconnaissance du sujet…

          • Caroline le 19/2/2014.

            Bonjour,
            Je me permet d’intervenir dans le fil de la discussion car je suis assez inquiète concernant le traitement que j’ai entrepris avec un parodontiste.
            J’ai subi une intervention vendredi dernier pour un « assainissement » de la machoire haute (très précisément « Un traitement parodontal d’assainissement chirurgical maxillaire de 17 à 27 et traitement laser qui m’a couté 800 euros).
            Le lendemain je me suis retrouvée avec un abcès et une douleur épouvantable que j’ai trainé pendant 3 jours. je n’ai pas pu le joindre étant donné qu’il était en congés et j’ai décidé d’attendre son retour pour consulter. ça commence à aller mieux grace au traitement antibio que j’ai commencé juste après l’intervention.
            Je ne sais pas quoi penser. Comment peut-on sortir d’une telle intervention censée nettoyer la gencive avec un abcès (tout en ayant payé celle ci 800 euros je suis dégoutée!)
            Merci pour votre aide.
            Caroline

            • Alexandre Imbert le 20/2/2014.

              Faites notre protocole, et ça ira mieux

    22. chirossel le 20/2/2013.

      Vous ne sitez pas le traitement par les huiles essentielles tel que le Laurier noble, le Thym vulgaire à thujanol et à thymol, , qu’en est-il ?

    23. HateDentiste le 6/4/2014.

      Bonjour,

      Un bilan long cône est (les petites radio qu’on vous fait ou on ne voit seulement3/4 dents pour) cela comprend si on a ces 28 dents 4 rétro alvéolaires de chaque côté (donc 8 en tout) 2 bitewings de chaque côté (4 en tout) et 4/5 rétro antérieur et codifié en NGAP pas de HN ou dépassement normalement.
      Il permet d’éviter la déformation de la panoramique, permet d’observer les lésions angulaires et inter radiculaires mais reste un examen complémentaire au « charting » avec une sonde paro on sonde chaque dent en 6 points pour mesurer la profondeur de poches.
      Des poches supérieur ou égal à 4 mm nécessite plus qu’un détartrage on parle de surfaçage qui sont hélas en HN qui peut s’avérer insuffisamment pour les poches profondes ou les pertes osseuses trop importante –> passage à la chirurgie laser ou classique

      Faut savoir les que les maladies parodontales ont comme étiologie premiere la plaque bactérienne dans 90% des cas avec des facteurs de risques tel le tabagisme, diabète, certaines médications et certaines populations (ex magrébine qui ont des bactéries plus agressives que les caucasiens selon des études) avec une part d’hérédité mais ne touche pas tout le monde.

      Rare son les familles discutant de ça ensuite demander ceux qui ont perdu leur dents jeunes, 50 ans il était déjà appareillé complet ou en partielle

      Pour conclure tout les dentistes n’ont pas une formation poussé en parodontie sils ne se mettent pas à jour

    Laisser un commentaire

    Laisser un commentaire