Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Parodontite : miser sur l’alimentation antioxydante

Article paru dans le journal nº 76 Acheter ce numéro
  • La parodontite est causée par une infection bactérienne. La parodontite est causée par une infection bactérienne.

La parodontite est une maladie due à l’inflammation chronique des tissus supportant les dents.Une récente synthèse des recherches suggère que la consommation d’antioxydants naturels pourrait être très bénéfique pour le traitement de la parodontite.

Article mis à jour le 13/07/2021

La parodontite est une inflammation des tissus qui supportent les dents, appelés le parodonte. Ces tissus regroupent la gencive, des fibres de soutien et l’os. Causée par une infection bactérienne, la parodontite commence en général par une inflammation de la gencive qui s’étend au tissu osseux en formant des poches infectées entre la dent et la gencive.

Les causes de la parodontite

Deux facteurs majeurs sont à l’origine de cette pathologie douloureuse, un déséquilibre de la flore bactérienne buccale, et un affaiblissement du système immunitaire. Le tabac, une mauvaise alimentation ou une mauvaise hygiène buccale peuvent également favoriser l’apparition d’une parodontite. Enfin, elle peut être une manifestation associée à certaines maladies, comme le diabète.

La parodontite touche entre 20 et 50 % des adultes dans le monde et peut entraîner undéchaussement, voire une perte des dents si elle n’est pas traitée. Une parodontite chronique, associée à une inflammation prolongée, peut avoir des effets négatifs sur tout l’organisme, et augmenter le risque de maladies cardiovasculaires, notamment. La maîtrise de la parodontite n’est donc pas seulement nécessaire à une bonne santé buccale, mais également à la santé corporelle globale. Une parodontite est généralement traitée par un détartrage complet de la bouche, voire une opération qui nécessite l’incision de la gencive pour déloger toutes les bactéries.

Lire aussi Prenez soin de votre bouche naturellement

Pour les personnes avec des antécédents ou problèmes parodontaux, certains antioxydants naturels offriraient de nouvelles possibilités de prévention et de soins au long cours. Les caroténoïdes, pigments jaune-rouge que l’on trouve dans de nombreux fruits et légumes, sont des antioxydants naturels facilement assimilables. Ces molécules peuvent neutraliser l’activation des ERO (espèces réactives de l’oxygène), des substances à l’origine d’un stress oxydatif important. Or, celui-ci endommage les cellules et tissus, ce qui contribue à l’aggravation de la parodontite.

Les caroténoïdes dans l’alimentation

D’après les résultats analysés, la consommation d’aliments riches en bêta-carotène aurait un impact positif dans la régulation des symptômes de la parodontite (taille des poches parodontales). Un taux de bêta-carotène plus élevé confère également de bons effets contre l’insulino-résistance chez les personnes atteintes de diabète. Les patients diabétiques pourraient donc lutter contre la parodontite tout en évitant certaines complications, liées à leur maladie, grâce à un régime riche en bêta-carotène. Les aliments riches en bêta-carotène sont notamment : épinard, patate douce, potiron, abricot, carotte, mangue…

La bêta-cryptoxanthine inhibe la résorption osseuse en empêchant la formation d’ostéoclastes (cellules qui détruisent le tissu osseux). Cet antioxydant serait donc efficace pour lutter contre la parodontite. Papaye, paprika, poivron, courge, kaki, entre autres, contiennent de grandes quantités de bêta-cryptoxanthine.

Lire aussi Plaque dentaire : le plus des médecines naturelles

L’astaxanthine, issue d’une micro-algue consommée par les crabes ou les flamants-roses, présenterait des effets anti-ostéoporose en diminuant le nombre d’ostéoclastes et en augmentant celui d’ostéoblastes, qui participent à l’ossification. Pour le chercheur, l’astaxanthine pourrait être intéressante dans le traitement de la parodontite chez les personnes ménopausées souffrant d’ostéoporose. Au même titre que le bêta-carotène, labêta-cryptoxanthine ou le lycopène, l’astaxanthine est vendue sous forme de complément alimentaire.

Le lycopène, le pigment rouge particulièrement présent dans le concentré de tomate, permettrait d’inhiber les inflammations parodontales. Des résultats significatifs, en termes de réduction des lésions parodontales, ont été obtenus grâce à la prise de lycopène, à la fois chez les fumeurs et les non-fumeurs. D’après ces résultats, il semblerait que les caroténoïdes constituent une nouvelle piste à explorer pour le traitement de la parodontite. Si aucune molécule ne paraît plus efficace qu’une autre, l’étude propose d’évaluer l’effet d’une combinaison de plusieurs caroténoïdes pour prévenir et atténuer la parodontite.

 

Source

Nutrients, janvier 2020.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique alimentation parodontite caroténoïdes

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous