Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Plaque dentaire : le plus des médecines naturelles

Article paru dans le journal nº 50 Acheter ce numéro
  • L'huile essentielle de clou de girofle assure un bon contrôle des bactéries buccalesL'huile essentielle de clou de girofle assure un bon contrôle des bactéries buccales

De nombreuses pratiques naturelles permettent d’accéder à un état de santé durable, tant au niveau de la sphère bucco-dentaire qu’au niveau général. Elles peuvent être associées aux recommandations officielles, car elles en augmentent les effets bénéfiques.

Voici quelques bons gestes pour prévenir le développement de la plaque dentaire :

  • Renoncer aux piercings des lèvres et de la langue.
  • Se brosser la langue 2 fois par jour avec un grattoir avant même de se brosser les dents réduit la population locale de certaines bactéries indésirables en même temps qu’elle diminue la mauvaise haleine qui est souvent concomitante. Ce geste doit être pratiqué avec douceur afin de ne pas créer des lésions linguales qui seraient autant de portes ouvertes aux agents infectieux.
  • Comme l’état saburral de la langue n’est pas spécifique d’une colonisation microbienne, sa persistance doit faire rechercher une autre cause : mauvaise alimentation, stress, alcool, tabac, constipation, insuffisance hépatique fonctionnelle, cancer... Donc, consulter un médecin.
  • Se brosser les dents avec un mélange à parts égales d’huile de coco solide et de bicarbonate de soude : la combinaison de leurs actions antibactériennes s’oppose à l’extension de la plaque dentaire.
  • Appliquer sur les parties enflammées un coton-tige imbibé de 2 gouttes d’un complexe d’huiles essentielles : HE Eugenia caryophyllus, Laurus nobilis, Mentha piperita (15 gouttes de chaque) mélangées à 50 gouttes d’huile végétale de périlla.
  • Mâcher des chewing-gums sucrés avec du xylitol ou du maltitol, car ces deux sucres simples réduisent l’extension de la plaque dentaire.
  • Opter pour des régimes alimentaires de type végétarien, méditerranéen, Okinawa, cétogène riche en antioxydants (nouvel Atkins). Toujours à partir d’aliments pas ou peu transformés, de préférence biologiques.
  • Éviter les excès de saccharose. Ce n’est pas tant l’abondance d’une bactérie dans la bouche que la présence de la nourriture dont elle a besoin qui fait sa dangerosité. Ainsi, une alimentation riche en saccharose (sucre ordinaire) permet au Streptococcus mutans de créer un biofilm dans lequel il transforme ce sucre en acide lactique, acide qu’il utilise pour attaquer l’émail dentaire. En pratique, éviter l’excès de sucre revient à supprimer le sucre dans le café, les bonbons, les glaces et sorbets, les pâtisseries orientales et toutes les boissons sucrées produites industriellement (colas, sodas, nectars de fruits).

Veiller à ce que la ration quotidienne apporte suffisamment d’acides gras oméga-3 à longue chaîne, c’est-à-dire de DHA et d’EPA : les résolvines, dérivés intracellulaires du DHA et de l’EPA, possèdent une forte activité anti-inflammatoire, capable de protéger l’os de la destruction habituellement observée au cours de la parodontite. Pour ce faire, ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 50, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Dents parodontose plaque dentaire
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous