Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Quand le corps raconte une histoire

Article paru dans le journal nº 74 Acheter ce numéro
  • Certains maux du corps pourraient exprimer des souffrances héritées du passé.Certains maux du corps pourraient exprimer des souffrances héritées du passé.

Autour de la traditionnelle démarche structurelle de l’ostéopathie gravitent de nombreuses techniques qui abordent les pathologies avec une approche informationnelle. L’une d’elles, la somatopathie, part en quête des événements douloureux du passé qui laissent des traces silencieuses, sources de souffrances parfois insoutenables.

Pierre Camille Vernet, le fondateur de l’école de somatopathie (soma : corps, pathie : empathie) travaille dans la lignée de son formateur Maurice-Raymond Poyet (décédé en 1996). Les travaux de ce dernier ont apporté précision, rapidité, efficacité et douceur aux soins. Il s’est laissé guider par l’approche globale et énergétique des médecines orientales. Pierre Camille Vernet remarque que toute lésion structurelle, une fois rééquilibrée, fait remonter des émotions de peurs primitives (par exemple, la peur de la mort survenue suite à un accident). Face à des événements extérieurs inattendus et traumatisants, l’organisme s’adapte en trouvant des solutions compensatoires. Des tensions méningées, voire ­intra-osseuses peuvent apparaître sur la structure corporelle de l’individu. Pour comprendre le vécu d’un traumatisme, le somatopathe doit en saisir les trois niveaux d’organisation : la nature et la densité de l’événement vécu, le sentiment avec lequel il a été vécu, les peurs et les émotions, ainsi que le ­moment où elles ont été vécues et les cycles de répétition. Ces ­niveaux s’inscrivent physiquement dans la mémoire du corps, dans les os, les ­sutures, les membranes et les organes, créant des anomalies que le praticien ­libère. Si rien n’est mis en œuvre, une expression somatique occasionnelle peut gagner en gravité.

L’ombre du passé

Et si certains maux du corps exprimaient des souffrances héritées du passé ? Et si ces peurs inexpliquées appartenaient à l’histoire familiale ? La mémoire du corps est exceptionnelle, le corps se souvient de tout, des bonnes et mauvaises expériences depuis ...

Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 74, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous