Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

C’est pour ça qu’on sent ?

Article paru dans le journal nº 82 Acheter ce numéro

Bromidrose fétide ? C’est le petit nom médical de l’odeur des aisselles que l’on veut masquer à tout prix par des déodorants. Mais si la médecine a trouvé un petit nom à cette odeur parfois épouvantable, il aura fallu attendre cet été pour découvrir qu’elle provient de l’enzyme BO pour Body odour, elle-même issu de bactéries, hôtes du microbiote des aisselles. Cette bactérie, c’est le Staphilococcus hominis qui, avec l’enzyme BO, existait bien avant notre apparition, avant l’apparition d’ Homo sapiens. Ce qui confirme l’adage populaire qui affirme que notre odeur corporelle nous précède.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique transpiration sudation

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous