Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le mystérieux 80e organe du corps humain

Article paru dans le journal nº 77 Acheter ce numéro

En mars 2018, des chercheurs découvraient l’interstitium, décrit comme le potentiel 80e organe du corps humain. Toute la presse en avait parlé. Deux ans plus tard, qu’en est-il ? Rien ! Mais demain, qui sait ? Retour sur une drôle d’affaire.

Jusqu’à maintenant, on pensait que les organes étaient individuellement entourés de tissu conjonctif dense et solide. Cependant, c’est par une découverte fortuite il y a exactement deux ans que des chercheurs dirigés par le Dr Neil D. Theise, ont mis en évidence la présence sous la peau d’une série de compartiments remplis de liquide (dit prélymphatique), et tapissant l’ensemble des tissus du corps humain. De plus, tous ces compartiments sont reliés les uns aux autres et soutenus par un maillage de protéines fortes et flexibles (collagène et élastine), ­formant un véritable réseau protégeant les tissus. Les chercheurs ont ainsi nommé ce potentiel nouvel organe l’interstitium.

Cette découverte publiée dans la revue Scientific Reports aurait pu conduire à des avancés spectaculaires en médecine, où un simple prélèvement de liquide interstitiel serait devenu un puissant outil de diagnostic.

La découverte de l’interstitium

C’est en étudiant le canal biliaire d’un patient suspecté d’avoir un cancer à l’aide d’une nouvelle technique de microscopie nommée endomicroscopie confocale, que les chercheurs ont observé des cavités interconnectées ne correspondant à aucune des structures anatomiques connues.

Les chercheurs ont ensuite découvert que cette structure ne se trouvait pas seulement dans les voies biliaires, mais également au niveau de nombreux organes internes vitaux. De plus, ils ont également constaté que cet interstitium s’écoule dans le système lymphatique.

Organe ou pas ?

Un organe est défini en anatomie comme un ensemble de tissus jouant un rôle spécifique dans la survie de l’organisme. Cependant, les scientifiques ne sont pas d’accord sur la définition propre d’un organe. Il est donc très difficile de définir le nombre exact d’organes du corps humain. Pour le Dr Stéphane Vignes, chef du service de lymphologie de l’hôpital Cognacq-Jay à Paris : « Il convient de nuancer cette appellation d’organe, notamment du fait que cette structure ne [lui] paraît pas greffable. » Mais au final, organes ou non, la plupart des parties de notre corps sont importantes et vitales, l’interstitium n’échappant pas à la règle.

Interstitium 
et acupuncture

Les faisceaux de protéines observés au niveau de l’interstitium sont, d’après le Dr Theise, susceptibles de pouvoir générer des courants électriques lorsqu’ils se plient en suivant le mouvement des organes et des muscles les entourant. L’interstitium pourrait, de ce fait, transmettre l’information et de l’énergie à travers l’ensemble du corps, et ainsi expliquer les phénomènes liés à l’acupuncture, reposant sur le concept de méridiens qui, 
tout comme l’interstitium, seraient présents dans l’ensemble du corps humain.

Quoi de nouveau ?

Depuis cette découverte qui a fait beaucoup parler la communauté scientifique il y a deux ans, c’est malheureusement le silence radio. Aucune nouvelle étude scientifique n’a à l’heure actuelle été publiée pour soutenir ou s’opposer à la découverte du Dr Theise. La recherche scientifique étant un processus long et parfois fastidieux, on ne peut qu’espérer que les chercheurs travaillent en ce moment même d’arrache-pied sur l’étude plus approfondie de l’interstitium, ce qui pourrait conduire à des avancées thérapeutiques remarquables, notamment dans le traitement de cancers.

Quoi qu’il en soit, si l’interstitium se révèle être bel et bien présent dans tous les tissus et les organes, la compréhension actuelle que nous avons du corps humain serait alors incomplète.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique peau anatomie

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous