Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Thérapie crânio-sacrée, la santé de haut en bas

Article paru dans le journal nº 36 Acheter ce numéro
  • thérapie crânio-sacréethérapie crânio-sacrée

Dans l’éventail de ce que les Polonais appellent les médecines manuelles, dans la richesse apportée par l’ostéopathie, il en est une singulière : la thérapie crânio-sacrée. Cette méthode d’évaluation et de traitement vise à corriger les restrictions qui affectent l’axe formé du crâne, avec ses os et ses méninges, jusqu’au sacrum, au niveau du bassin.

Thérapie crânio-sacrée (TCS). Avouons que le nom en jette. On imagine une thérapie se focalisant sur ce magnifique crâne humain qui, pour le moins, est doublement sacré, puisque personne ne contestera que, question sacré, le visage le dispute au ­cerveau. Mais la réalité couvre un champ plus large encore.

La TCS devrait en toute objectivité s’appeler crânio-sacrum. Certes, d’un coup, ça en jetterait moins. D’une, le sacrum n’est connu du grand public que pour être extrêmement douloureux quand on tombe dessus ; de deux, son emplacement, concluant la chaîne des vertèbres sans appartenir pour autant au dos et ouvrant sur un espace « honteux », pourrait le déshonorer. Mais c’est oublier un peu vite que sacrum veut dire sacré et que de tout temps cet os a revêtu une dimension singulière, bien souvent spirituelle. Nous laissons, faute de place, au soin de votre curiosité la recherche que nous vous promettons fructueuse sur l’attrait que ­représente à travers les millénaires cet os.

Mais à prendre séparément les deux pôles de ce que l’on appelle le système crânio-sacré, nous nous enfonçons dans ­l’erreur. Ce système physiologique est un axe de vie au rythme particulier. Il est ­pulsé par l’augmentation ou la diminution du fluide céphalo-rachidien, mettant en jeu principalement le sacrum et la boîte crânienne, tous deux reliés par la moelle épinière. De ses origines ­embryonnaires jusqu’au moment où un patient consulte un thérapeute de TCS, ce système est en évolution et connaît blocages, tensions et autres ­restrictions. Le système crânio-sacré contient ce que les ostéopathes appellent la force vitale première (ou potentiel) qui anime l’organisme à travers les tissus conjonctifs.

Pressions de 5 grammes

Ce système est bien connu en néonatologie notamment. Quiconque a eu un enfant prématuré sait que le seul geste autorisé dans un premier temps aux parents est de poser une main sur le bas de ses fesses et l’autre sur le crâne. 
C’est un tracé balisé par les os du crâne, du visage, de la bouche, de la moelle épinière, des vertèbres, du sacrum. C’est dans la matière solide des os, membraneuse de fascia, du liquide céphalo-rachidien qu’il faut entendre ce que nous évoquions en début d’article, une réalité qui couvre un champ plus large encore en parlant de la thérapie cranio-sacrée.

La TCS est une thérapie ­manuelle ­ostéopathique développée dans la première moitié du XXe siècle par ­William Sutherland, ostéopathe ­américain disciple du fondateur de l’ostéopathie, Taylor Still himself. Très tôt, Sutherland eut l’intuition de la ­mobilité des os du crâne. Cette intuition, confirmée par ses recherches, ouvrit la voie à une évolution de l’ostéopathie en général, mais surtout à une thérapie à part entière basée sur cette fine pulsation rythmique, plus lente que le rythme ­cardiaque – et donc différente –, parcourant la colonne vertébrale du crâne au sacrum.

Sa thérapie ostéopathique a pour particularité de placer le thérapeute en ­guetteur du ...

Image description

Il vous reste encore 75% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 36, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous