Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Une autre approche du traitement du cancer

Article paru dans le journal nº 3 Acheter ce numéro
  • Une autre approche du traitement du cancer

De plus en plus de gens refusent de « mourir comme des chiens », abandonnés de la médecine et isolés des leurs parce que leur état général s’est tant dégradé qu’il les effraie.
Il existe pourtant des moyens de faire autrement, tant dans la prise en charge des traitements anticancéreux que dans l’approche de sa mort, qu’elle soit proche ou lointaine.

L’approche du patient atteint de cancer ou de leucémie devrait faire partie des études médicales. Le diagnostic est souvent annoncé brutalement, le pronostic éludé, les traitements souvent entrepris dans l’urgence et sans l’accord profond du malade. Ces différents traumatismes amoindrissent plus encore les défenses naturelles et compromettent l’efficacité des traitements et leur tolérance physique et psychologique.

Parfois, c’est tout le contraire, le patient est entretenu dans le doute : « Ce n’est pas cancéreux, mais on va quand même vous faire une petite chimiothérapie préventive. » Consciemment ou non, le cancéreux sait qu’on lui ment, il ne peut plus avoir confiance en ses soignants.

Dans ces deux cas de figure, le malade est dépossédé de la maîtrise de sa vie. Et si l’issue est fatale à court terme, la préparation nécessaire et indispensable à la fin de la vie est, sinon interdite, du moins fortement compromise. Or, aujourd’hui, de plus en plus de gens refusent de « mourir comme des chiens », abandonnés de la médecine et isolés des leurs parce que leur état général s’est tant dégradé qu’il les effraie.
Il existe pourtant des moyens de faire autrement, tant dans la prise en charge des traitements anticancéreux que dans l’approche de sa mort, qu’elle soit proche ou lointaine.

Les techniques Simonton

Le Dr Carl Simonton et son équipe ont mis au point une technique de soutien psychologique performante : non seulement l’espérance de vie est significativement rallongée, mais de plus, nombre de guérisons inespérées ont été enregistrées depuis 1974.

Cet accompagnement repose sur les principes suivants :

  • Respect des prescriptions de la médecine officielle.
  • Possibilité d’y associer toute forme de soins alternatifs.
  • Constitution d’une équipe soignante respectueuse des besoins et des croyances du malade.
  • Approche d’un mode de vie plus sain, notamment par l’éviction de toutes sortes de pollution.
  • Élaboration d’un plan sur deux ans afin de se préparer au retour à une vie active plus saine.
  • Méditations guidées afin de stimuler le « guérisseur intérieur ».
  • Travail par le dessin sur la façon dont le cancéreux approche sa maladie et ses différents traitements.
  • Reformulation des pensées et croyances malsaines.

Évidemment, le Dr Simonton ne garantit pas la guérison physique, même si l’association de sa technique aux soins conventionnels accroît de façon considérable cet espoir. Toutefois, il garantit à toute personne sincèrement ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 3, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Tags sur la même thématique Cancer cancer chimiothérapie
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes