Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Effets indésirables :
le vrai visage de la chimio

Article paru dans le journal nº 3 Acheter ce numéro
  • Effets indésirables : le vrai visage de la chimio

Les chimiothérapies anticancéreuses exposent à des effets secondaires ou/et à des complications qui sont en rapport direct avec leur mode d’action spécifique. Si certains patients ne manifestent que des effets mineurs, d’autres semblent attirer les complications en chaîne. C’est probablement à cause de ce type de témoignages véridiques mais non systématiques que la chimiothérapie anticancéreuse est tant redoutée.

La majorité des substances aujourd’hui utilisées affectent les cellules se reproduisant rapidement, les cellules cancéreuses d’une part, mais aussi la muqueuse intestinale (qui normalement se régénère intégralement tous les six jours !), les trois lignées sanguines (globules rouges, blanc et plaquettes) et le cuir chevelu.

De cet effet diffus de la chimiothérapie se déduisent les risques suivants :

  • Une mucite, c’est-à-dire une inflammation des muqueuses digestives, depuis la bouche jusqu’aux intestins. Elle peut être responsable de nausées avec ou sans vomissements, d’une diarrhée ou d’une constipation, d’une aphtose buccale, d’une incapacité à boire ou à s’alimenter, d’une malnutrition voire d’une dénutrition qui pénalise considérablement le pronostic vital.
  • Une anémie plus ou moins sévère, responsable de fatigabilité et d’essoufflement au moindre effort, de baisse des chiffres tensionnels notamment debout avec possibilité de troubles de l’équilibre et de chute (parfois compliquée de fracture), de dépression réactionnelle…
  • Une chute des globules blancs, exposant à des infections dont la sévérité parfois exige l’isolement en chambre stérile.
  • Une baisse des plaquettes, exposant aux hémorragies.
  • Une baisse importante de l’immunité, parfois responsable de l’émergence de tumeurs secondaires.
  • Une aplasie, se traduisant par une raréfaction de la moelle osseuse ayant pour conséquence la baisse simultanée des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes.
  • Une toxicité au niveau des grandes fonctions : cardiaque, hépatique, pulmonaire, neurologique et rénale. Le plus souvent transitoire, elle est quelquefois définitive, comme une ataxie cérébelleuse (c’est-à-dire un manque de coordination fine des mouvements), essentiellement due à une lésion du cervelet.
  • Une chute des cheveux qui peut altérer profondément l’image de soi.
  • Une baisse de la libido, une anorgasmie.
  • Un tableau dépressif avec incapacité à se détendre, à prendre du plaisir, à se projeter dans l’avenir.
  • Une altération de la mémoire, une difficulté à focaliser son attention, une maladresse inhabituelle.
  • Des effets nocifs sur une grossesse débutée au cours de cette période.

Effets indésirables spécifiques selon les traitements

Alkéran, Caryolysine, Chloraminophène, Endoxan, Holoxan
Les moutardes azotées n’ont pas d’antidote, ce qui compromet particulièrement l’avenir des personnes victimes d’un surdosage. Par ailleurs, leur utilisation à long terme expose à l’émergence d’une leucémie aiguë…

Endoxan, Holoxan

Du fait, d’une part, de leur incapacité à provoquer le suicide des cellules cancéreuses (apoptose) et, d’autre part, de l’existence d’enzymes de réparation de l’ADN, ces cytotoxiques alkylants monofonctionnels exposent à l’émergence de malformations de cet ADN et par-là, à celle de cancers induits par la chimiothérapie elle-même (par exemple, leucémies chimio-induites au cours de la maladie de Hodgkin).

Carboplatine, Cisplatine, Oxaliplatine

Les dérivés ...

Image description

Il vous reste encore 65% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 3, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Tags sur la même thématique Cancer cancer chimiothérapie
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes