Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La stimulation sensorielle contre Alzheimer

Article paru dans le journal nº 19 Acheter ce numéro
  • Alzheimer-stimulation-sensorielle - alternativesante.frAlzheimer-stimulation-sensorielle - alternativesante.fr

Qu’elle soit pratiquée en établissement ou à domicile, la stimulation sensorielle est source d’un mieux-être incontestable chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Elle permet à la fois de développer la communication non verbale entre le malade et ses proches, de maintenir les capacités préservées du malade hors de toute notion de performance, mais aussi d’améliorer son état général.

Si elles pêchent  par un manque d’évaluation scientifique — faute de moyens humains et financiers — les thérapies non médicamenteuses n’en ont pas moins fait la preuve de leur efficacité dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer, tant auprès des patients que des aidants (familiaux ou professionnels) : de façon empirique, au sein des établissements où elles sont mises en œuvre, mais également grâce à un certain nombre d’études.

Parmi ces thérapies non médicamenteuses, la stimulation sensorielle (qui s’adresse aux cinq sens) se révèle particulièrement intéressante, et notamment parce que la mémoire sensorielle est l’une des dernières préservées. « La maladie d’Alzheimer provoque des lésions très précises dans le cerveau, qui entraînent notamment la perte de la reconnaissance des visages et la perte du souvenir des noms. Ainsi, les patients n’ont plus les mots pour dire les choses, lorsque le langage a été détruit par la maladie, mais ils restent capables de reconnaître le regard et la voix », explique Jocelyne de Rotrou, neuropsychologue à l’hôpital Broca. Dans ce contexte, la stimulation sensorielle n’a pas que des effets thérapeutiques : elle peut devenir le support privilégié d’une communication non verbale entre patient et aidant, une forme de communication qui pourra subsister aux stades ultimes de la maladie.

Le soin relationnel

Les spécialistes s’accordent à le dire : chez les personnes âgées désorientées, tout ce qui permet d’entrer en contact autrement que par la parole est primordial. Le toucher, le regard, le sourire, la tonalité de la voix, la qualité de la présence… Plus elles avancent en âge, plus cette communication prend de la place. Pour la psychologue clinicienne Karyne Duquenoy Spychala* : « Il faut éviter de considérer que l’on ne peut plus rien faire pour la personne Alzheimer. Au contraire, il y a toujours à faire, et tout d’abord apporter une présence qui représente déjà un soin (…) La première place thérapeutique revient à la chaleur humaine (…) Lorsque l’individu est privé de la parole et que l’un de ses sens (ouïe, vue) est défaillant, il devient plus dépendant des sens de proximité et principalement du toucher. Chaque personne a besoin d’un minimum de contacts physiques pour vivre, voire survivre. Ce besoin est encore augmenté en cas de maladie ».

Selon elle, le toucher doit être envisagé comme un soin à part entière, car il peut être véritablement thérapeutique. Il revêt un caractère de réparation affective, procure un sentiment de bien-être et d’estime de soi. En favorisant la conscience de l’environnement, il peut même agir sur le niveau d’attention et sur l’orientation spatiale. « Le simple fait de tenir la main ou de la caresser diminue l’angoisse et fait savoir que nous sommes présents, compatissants et aimants », rappelle-t-elle. Attention cependant : le toucher doit être fait avec tact et respecter la personnalité du malade. Non pas telle qu’elle paraît aujourd’hui, très altérée par la ...

Image description

Il vous reste encore 75% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 19, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Articles du même dossier
  • Notice (8): Undefined index: Media [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
    Warning (2): Invalid argument supplied for foreach() [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
Tags sur la même thématique Alzheimer Alzheimer stimulation sensorielle Snoezelen
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous