Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Du sport oui, mais pas n’importe comment

Article paru dans le journal nº 63 Acheter ce numéro
  • La discipline reine est la marche, car ses avantages sont multiples.La discipline reine est la marche, car ses avantages sont multiples.

La pratique d’une activité physique est essentielle à la santé. Elle diminue les risques de maladies cardio-vasculaires et de cancers, améliore le moral, le sommeil et la qualité de vie en général. Il est donc recommandé à tous de faire du sport ou de reprendre une activité adaptée à ses capacités, donc avec mesure et bon sens.

Si tout le monde s’accorde à dire que la pratique d’une activité physique est primordiale pour se maintenir à peu de frais en bonne santé, encore faut-il rester prudent si l’on n’est pas entraîné. C’est une évidence, me direz-vous, mais combien de fois ai-je vu ou entendu des patients qui, se remettant brusquement au tennis ou au cyclisme, ont aggravé leur arthrose ou provoqué un problème cardiaque ? Il est donc nécessaire de revenir au sport de manière progressive. Je recommande vivement de faire appel à un professionnel de santé (kiné, ostéo, médecin – pourquoi pas du sport) pour prendre conseil sur le type d’activité que vous pourriez mener sans prendre de risque.

Sport et santé

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas l’intensité du sport ou de l’activité qui importe. Les bénéfices obtenus par la pratique d’une activité physique modérée sont tout aussi importants qu’avec une activité beaucoup plus soutenue. Ce qui compte ici, c’est de bien respirer. Donc, par extension, de privilégier les zones les moins polluées (bois, parcs, squares…). Il est aussi nécessaire de prendre des temps de repos.

On a observé qu’un volume d’activité physique modérée (environ trois heures par semaine réparties sur trois à quatre séances) diminue les risques de maladies cardio-vasculaires. Si l’on en croit les recommandations de l’OMS, c’est le niveau minimum requis. Il serait ensuite conseillé d’augmenter progressivement la dose jusqu’à environ cinq heures par semaine.

Les activités physiques selon leur intensité

Une activité physique d’intensité faible, c’est, par exemple, une marche à moins de 4 km/h. Elle n’entraîne ni essoufflement ni transpiration.

Une activité physique d’intensité modérée correspond à une séance de natation, de la danse de salon, du jardinage, du vélo, une montée d’escalier ou une marche à 5 ou 6 km/h, avec un peu d’essoufflement et de transpiration

Une activité physique d’intensité élevée, c’est une marche supérieure à 6,5 km/h, une montée rapide d’escaliers, une course à pied, du vélo à 20 km/h. Elle produit un essoufflement important, une transpiration abondante et rend la conversation difficile.

Une activité physique d’intensité très élevée génère un essoufflement et une transpiration très conséquents, rend la conversation impossible et ne peut être maintenue plus de dix minutes.

Pas de changement de rythme extrême

Les études ne font pas trop de différence entre la durée quotidienne recommandée et la réalisation d’un exercice physique continu en une seule session. Cependant, il paraît logique de dire que c’est la régularité qui prime dans ce domaine. A contrario, pratiquer une activité physique d’intensité élevée ou très élevée uniquement le week-end et rien en semaine est à proscrire. Ce genre de rythme peut engendrer des blessures musculaires, voire des fractures (de fatigue).

Dans les activités quotidiennes les plus utiles, la discipline reine est la marche, car ses avantages sont multiples. ...

Image description

Il vous reste encore 62% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 63, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Sport sport pratique sportive
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous