Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Coups de soleil, allergies solaires et tâches cutanées : les réponses naturelles

Article 100% numérique
  • Coups de soleil, allergies solaires et tâches cutanées : les réponses naturelles

Le soleil fait du bien au moral, aux os (vitamine D) et aussi au microbiote cutané. Mais une exposition trop brutale ou trop forte peut également constituer une agression pour la peau. « Allergie » au soleil ou tâches brunes, telles peuvent être les réactions indésirables de la peau face au soleil. Pour chacun de ces désagréments, il existe des moyens naturels pour les prévenir ou les contrer.

Article mis à jour le 16/06/2020

Prévenir la lucite estivale

La lucite estivale bégnigne (aussi appelée à tort allergie au soleil) n’est pas rare et toucherait 20% des adultes. Elle se manifeste par des plaques rouges, des démangeaisons ou des petits boutons qui peuvent gâcher nos premiers jours de soleil, voire notre été entier. Pour éviter cette réaction, en plus des conseils de bon sens sur une haute protection lors des expositions (SPF 30 ou supérieur) il faut préparer en amont sa peau au soleil :

  • Le plus tôt possible avant l’exposition au soleil : entamer une cure de caroténoïdes et de vitamines E permet de réveiller doucement les mélanocytes, diminuer le risque d'érythème solaire, préserver l'élasticité de la peau. Celle-ci est d'avantage protégée contre le stress oxydatif et les rides.

Les caroténoïdes peuvent être apportés par l’alimentation (tomates, carottes, abricot, pastèque, mangue) ou par les compléments, probablement utiles pour les hypersensibles ou les peaux très blanches ou rarement exposées.

Dans ces compléments, recherchez la diversité des caroténoïdes : au bien connu bêta-carotène (présent en grande quantité dans l’huile de palme rouge, l’algue Dunaliella salina, le roucou, la spiruline) peuvent s’ajouter d’autres caroténoïdes bien utiles et efficaces contre l’agressivité du soleil tels que le lycopène, la lutéine ou l’astaxanthine.

La vitamine E, elle, peut être apportée notamment par les huiles végétales (au premier rang desquelles l'huile de germe de blé), noix et noisettes, avocats...

Cette cure peut être complétée par l’apport d'autres antioxydants comme le sélénium ou la vitamine C, des polyphénols végétaux (OPC de raisin, quercétine, etc.) tous de puissants antioxydants protecteurs.

  • Pour la dimension spécifiquement allergique, poursuivre la préparation de la peau avec : 1 cuillère à café d’EPS (extraits de plantes standardisés) de plantain et 4 granules de Belladonna 5CH par jour (idéalement 15 jours avant l’exposition).Fonctonne également en prévention de l'urticaire solaire.
  • Une autre plante permet de lutter spécifiquement contre cette lucite estivale : une fougère appelée Polypodium Leucotomos. Sous forme de ...
Image description

Il vous reste encore 70% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 80, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous