Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Des pollens qui font du bien

Article paru dans le journal nº 108 Acheter ce numéro
  • Les pollens frais d'abeille, des trésors micronutritionnels Les pollens frais d'abeille, des trésors micronutritionnels

Chacun connaît plus ou moins l’intérêt des produits de la ruche regroupant pollen, propolis, gelée royale… Mais hormis les généralités connues du plus grand nombre, il y a pour chaque substance des nuances tant subtiles qu’importantes. Prenons le cas des pollens.

Le pollen est récolté par les abeilles sur les étamines des plantes (organes mâles de la fleur), sous forme d’une poudre fine agglomérée en petites pelotes avec le nectar de la ruche. Son rôle dans la ruche est d’être un aliment protéiné destiné à nourrir le couvain. Il est également riche en nutriments bénéfiques pour la santé, comme des polyphénols, des phytostérols, des vitamines antioxydantes, entre autres. Les abeilles l’ensemencent aussi avec des ferments lactiques, c’est-à-dire des souches probiotiques, ce qui participe à lui donner des propriétés comme celle d’inhiber la croissance de bactéries pathogènes (salmonelle, par exemple). Tous ces aspects sont préservés lorsque le pollen frais est congelé rapidement et conservé ainsi.

Ensuite vient l’influence du type de végétal sur lequel les abeilles ont prélevé le pollen. D’une plante à l’autre, d’un arbre à une petite herbacée, la composition du pollen n’est pas la même, ce qui explique les propriétés différentes plus spécifiques en fonction de ce que les butineuses ont majoritairement trouvé (environnement végétal, saison, etc.).

Pollens frais : un concentré thérapeutique

Ainsi, le pollen de châtaignier est particulièrement antioxydant, avec un indice Orac (capacité d’absorption des radicaux libres) de 30 200 environ (pour information, l’indice Orac des mûres s’élève à 19 220). Il contient en outre du tryptophane (acide aminé précurseur de la sérotonine) et exerce un effet de protection cardiovasculaire.

Le pollen de ciste, lui, a une valeur Orac plus modeste, autour de 11 900 (ce qui est déjà très honorable), mais possède une action plus marquée sur la flore intestinale. Par sa richesse en composés spécifiques, il exerce une influence bénéfique sur la muqueuse intestinale et stimule la synthèse de vitamine K par la flore colique. Par voie de conséquence, il soutient l’immunité.

Le pollen de bruyère quant à lui est plus orienté vers des fonctions de détox et de maintien de l’équilibre acido-basique, tout en possédant une facette intéressante pour la microcirculation.

Le pollen de saule bénéficie d’une composition nutritionnelle le rendant pertinent en cas de convalescence, de vieillissement de l’organisme, avec la particularité de contenir de la lutéine et de la zéaxanthine lui conférant une action qui cible également la protection de la sphère oculaire (rétine et cristallin).

La liste n’est pas exhaustive bien sûr, à chaque pollen ses caractéristiques et orientations, n’hésitez pas à vous renseigner sur la qualité de vos produits.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Où acheter ?

Pollens frais (ciste, bruyère, saule, etc.) par Aristée / La Vie naturelle

Où acheter ?

Pollens frais (ciste, bruyère, saule, etc.) par Aristée / La Vie naturelle

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous