Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

La prévention primaire pour éviter le Parkinson

Article paru dans le journal nº 15 Acheter ce numéro
  • La prévention primaire pour éviter le Parkinson

Cette maladie restant insoupçonnée pendant de nombreuses années, on a coutume de penser que la prévention est impossible. Il ne faut pas être aussi catégorique. Il est d'abord possible de faire preuve de vigilance et de pratiquer une prévention « primaire ». Avant même de songer à en ralentir la progression.

Encore aujourd’hui on ne s’explique pas précisément pourquoi cette maladie survient. Vraisemblablement, elle se manifeste quand plusieurs facteurs sont associés. Parmi ces facteurs de risques, plusieurs ont été identifiés. Il convient donc de se montrer vigilant et de prendre les précautions suivantes :

Limiter le stress

Le stress chronique est certainement une composante importante de la maladie de Parkinson compte tenu du terrain psychologique dans lequel elle prend souvent racines. Avoir une activité physique interrompt le cercle vicieux des pensées et des émotions négatives induites par l’angoisse et le stress. Comme l’ont observé certains chercheurs, chez les personnes les plus actives, le risque de maladie de Parkinson est réduit de moitié !

Si en plus d’évacuer le stress, on y trouve du plaisir, c’est la qualité des pensées et des émotions qui est transformée. La sécrétion des neurotransmetteurs liés au stress est alors considérablement diminuée tandis que la sécrétion des neurotransmetteurs liés au plaisir (dopamine) et à la détente (sérotonine) est facilitée. Une activité créatrice aura les mêmes effets.

Par ailleurs, si vous constatez déjà des difficultés d’ordre psychologique, notamment l’incapacité à trouver un plaisir quelconque en quoi que ce soit, l’impossibilité de prendre le moindre risque, si vous avez un tempérament scrupuleux, un caractère introverti, il faut peut-être songer à traiter le terrain psychologique.

En effet, on se rend compte qu’un terrain psychologique particulier précède souvent de plusieurs années l’apparition des premiers signes cliniques. Pris isolément, ces signes n’ont pas de valeur prédictive. Seule leur association est significative. Certes toutes les personnes qui présentent l’ensemble de ces traits ne déclarent pas une maladie de Parkinson.

Cependant, il semble bon de ne pas attendre cette éventualité pour entreprendre une thérapie afin d’apprendre à mettre en place d’autres comportements plus sains. Ainsi, la maladie ne pourra-t-elle peut-être plus s’exprimer, le stress interne chronique ne l’alimentant plus.

Surveiller son alimentation

Il faut éviter :

  • Une forte consommation de sucres purs.
  • La consommation régulière de graisses d’origine animale : les gros consommateurs de viandes ont cinq fois plus de risques de faire un syndrome parkinsonien que la population générale (et encore plus par rapport aux végétariens).
  • Une alimentation avec une carence en oméga 3 (notamment en DHA), un excès d’oméga 6, une carence en vitamines B12 C ou en caroténoïdes.

Il faut donc adopter une alimentation hypotoxique de type méditerranéen, biologique ou, mieux encore, biodynamique :

  • L’apport en sucres rapides sera limité aux fruits frais.
  • Un régime riche en oméga 3 et relativement pauvre en oméga 6 (le rapport entre les deux doit être inférieur à 5) sera privilégié. Afin de ne manger que des poissons riches en oméga 3 et peu pollués, il faut ...
Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 15, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Ces informations ne se substituent pas à une consultation médicale.
Articles du même dossier
  • Notice (8): Undefined index: Media [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
    Warning (2): Invalid argument supplied for foreach() [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 324]
Tags sur la même thématique Parkinson Parkinson
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes