Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Lyme : prévention et bons réflexes

Article paru dans le journal nº 45 Acheter ce numéro
  • Se prémunir des risques de piqure de tiques en forêtSe prémunir des risques de piqure de tiques en forêt

Où se tapissent les tiques en France ? Comment s'en prémunir au maximum ? Prudence est mère de sûreté alors adoptez les bons réflexes

La nymphe de tique s’accroche à l’extrémité d’une herbe et attend le passage d’un animal pour s’y fixer et se gorger de son sang. Comme les territoires de la tique ne cessent de grandir, il est bon de connaître le niveau de risque des lieux où l’on est amené à se déplacer ou à travailler, que ce soit à la campagne ou en ville. À cet effet, consulter le site Tiques & France qui, bien que lacunaire, donne une assez bonne représentation de la répartition des tiques selon les départements : https://sites.google.com/site/tiquesfrance/#TOC-Carte-interactive-

De bons réflexes

Toutefois, même en zone et en période de moindres risques, il est bon d’acquérir quelques réflexes :

  • Porter des chaussures fermées et des vêtements couvrants, serrés aux chevilles et aux poignets.
  • Imprégner les chaussures et le bas des pantalons d’un répulsif contre les tiques. Préférer aux insecticides (DEET, perméthrine), les produits à base d’huiles essentielles : tea tree, citronnelle de Java, eucalyptus citronné, Lavande, etc.
  • Éviter de s’asseoir, de s’allonger ou de se rouler dans l’herbe.
  • De retour chez soi, rechercher la présence de tiques ou de leurs nymphes (très petites) notamment dans les plis et le cuir chevelu, tout particulièrement chez les enfants.
  • Faire de même avec les animaux de compagnie et leur interdire de se coucher sur ou dans le lit.

Suivre l’exemple allemand

Quand une tique est retrouvée, le rostre planté dans la peau, prendre une photo avant même de la retirer, puis reprendre régulièrement des clichés du lieu de morsure au cours des semaines suivantes afin d’avoir une meilleure idée du niveau de risque infectieux.

Mieux encore, envoyer la tique prélevée à un laboratoire spécialisé dans la recherche d’ADN de borréliose, d’ehrlichiose ou de virus de la méningo-encéphalite. Comme les résultats reviennent en quelques jours, il ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 45, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Articles du même dossier
  • Notice (8): Undefined index: Media [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 322]
    Warning (2): Invalid argument supplied for foreach() [APP/views/plugins/plugin_as/default/articles/article.ctp, line 322]
Tags sur la même thématique Lyme Lyme
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes