Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Curcumine et quercétine : attention aux interactions en cas de chimiothérapie

Article 100% numérique
  • Cucrcumine et quecétine : attention aux interactions !Cucrcumine et quecétine : attention aux interactions !

Alors qu’elles connaissent un regain d’usage dans le cadre du Covid-19, la curcumine et la quercétine sont pointées du doigt pour leurs interactions néfastes avec les chimiothérapies visant à traiter le cancer du sein.

Durant leur chimiothérapie, de nombreuses patientes atteintes d’un cancer du sein prennent des compléments alimentaires à base de plantes afin de diminuer certains effets indésirables ou de renforcer l’effet anticancéreux. Mais certains d’entre eux peuvent affecter l’efficacité du traitement. La curcumine et la quercétine en feraient partie, selon une récente étude menée par des chercheurs indiens.

Appréciés pour leur richesse en polyphénols antioxydants, la curcumine et la quercétine peuvent, dans certains cas, améliorer l’efficacité des traitements chimiothérapeutiques, mais, après avoir mené des analyses in vitro, les chercheurs alertent sur les interactions possibles qui pourraient mener à un échec du traitement par chimiothérapie.

Également proposé pour réduire les symptômes en cas de Covid-19, le duo curcumine-quercétine doit donc être pris avec précaution si vous êtes dans cette situation de double traitement chimiothérapie du cancer du sein et traitement anti-Covidè19).

Curcumine : d’autres interactions à connaître

Il faut en effet le savoir, de manière générale, les extraits de curcuma titrés et standardisés (et non le curcuma sous sa forme alimentaire) peuvent vraiment jouer sur l'efficacité de certains traitements comme les anticoagulants, les anti-inflammatoires non stéroïdiens et les immunosuppresseurs.

Idéalement, renseignez-vous auprès d’un médecin généraliste et formé à la phytothérapie qui pourra vous rediriger vers d’autres plantes tout aussi efficaces, mais qui ne génèrent pas d’interactions avec votre traitement.

Pour en savoir plus n'hésitez pas à lire l'article au long cours rédigé par nos confrères et consoeurs de Plantes & Santé : "Interactions plantes et médicaments : quand se montrer prudents ? "

Lire aussi L'interaction entre le tabac et certains médicaments

Lire aussi Les interactions pénalisantes
pour les compléments alimentaires

Source :

« Molecular dynamics simulation and in vitro evaluation of herb–drug interactions involving dietary polyphenols and CDK inhibitors in breast cancer chemotherapy », Phytotherapy Research, juillet 2022.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous