Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Massage du dos ayurvédique avec Kiran Vyas

Article paru dans le journal nº 37 Acheter ce numéro
Kiran Vyas, le massage ayurvédique

Si vous avez vu la 1ère partie de notre rencontre exclusive avec Kiran Vyas au Centre Tapovan de Normandie, vous savez que « L’Ayurveda, c’est la connaissance (Veda) de la vie (Ayus)… Qu’il y a deux dons de l’Inde à l’humanité : le Yoga et l’Ayurveda. Et que l’Ayurveda s’occupe du corps de façon holistique et psychosomatique… ». Dans ce massage traditionnel du dos à l’huile de sésame, Kiran Vyas communique son intention par le toucher à travers un arsenal de gestes codifiés en suivant le tracé des canaux subtils d’énergie pour rétablir la circulation du prana…

Vous manquez de temps pour découvrir l’intégralité de cet entretien ? Pour aller directement au sujet qui vous intéresse, déplacez le curseur de votre lecteur jusqu’au time code indiqué ci-dessous.

Retrouvez le pionnier de l’Ayurveda, animateur de la Journée internationale du Yoga, dans présentation inédite du massage indien. Kiran Vyas, avec l’aimable participation de son assistante Patricia, vous offre ici une séance commentée nourrie des principes de la médecine indienne, qui passe pour la plus vieille doctrine de santé documentée du monde.

Un bonheur profond

Médecin illustre au 11e siècle avant Jésus-Christ, Sushruta affirmait déjà : « Une personne est considérée en bonne santé lorsque sa physionomie est en équilibre, sa capacité de digestion et son métabolisme fonctionnent bien, ses tissus et ses fonctions d’excrétion sont normales et son âme, son esprit ainsi que tous ses sens se trouvent dans un état de bonheur profond et constant... »

Vata, Pita, Kapha

Inutile de dire que dans la perspective ayurvédique, le massage n’est pas qu’un passe-temps cosmétique. Comme l’alimentation, il constitue un pilier de la santé globale et s’appuie largement sur la théorie des trois tempéraments (Vata, Pita et Kapha constituent les Tridosha) associés à des caractéristiques corporelles et psychologiques qui décideront du type de massage prodigué. Retenez que c’est l’équilibre dynamique de Vata, Pita et Kapha qui vous permet de jouir d’une bonne santé. Ces trois principes sont présents chez chacun d’entre vous en proportions variées, ce qui explique d’ailleurs votre individualité…

Respiration, digestion et immunité

Le thérapeute tient compte du tempérament énergétique du patient pour lui dispenser un massage sur mesure. Vata représente le mouvement. Dans la physiologie, il gouverne la respiration, les pulsations cardiaques, les mouvements péristaltiques et cellulaires. Pita représente le métabolisme. Il gouverne le feu digestif, qu’il s’agisse de la digestion d’aliments ou de celle de l’information. Kapha, quant à lui, représente la structure et la lubrification. Il est responsable de la force de l’organisme, de la résistance naturelle des tissus. Il fournit l’eau au corps, lubrifie les articulations et la peau, et maintient l’immunité…

À fleur de peau

Organe protecteur essentiel du point de vue de la santé ayurvédique, la peau assure des échanges vitaux et prévient les agressions extérieures. Bon à savoir : comme le système nerveux, la peau tire son origine embryologique de l’ectoderme ; voilà pourquoi on observe une relation ténue entre les maladies de peau, les troubles de l’humeur et les variations de l’état nerveux…

Echanges d’informations

Siège de la circulation énergétique (le Prana), la peau cumule de nombreuses propriétés : zone d’échanges, elle a des vertus d’excrétion, de thermorégulation, de production de vitamine D… Qui plus est, outre les informations qu’elle fournit au thérapeute sur l’état intérieur du corps, elle le renseigne aussi sur ses émotions.

Le massage comme langage

Comme elle se nourrit de nutriments, la peau digère aussi les sentiments transmis par le toucher. Effleurage, lissage, tapotement, pétrissage, friction, vibration, pression… sont autant de signaux nourris de l’intention du praticien.

Le massage ayurvédique est donc plus qu’un procédé d’étirement, d’assouplissement des tissus et d’élimination des tensions et des toxines : il est un langage à part entière au service de la santé du corps et du cœur…

TIME CODE

0.14 : Les tensions, crispations, contractures… Qu’elles soient physiques, mentales ou émotionnelles, elles se fixent dans le dos.

0.30 :
On commence entre les omoplates au niveau du chakra du coeur.

0.45 :
… quand on fait des cercles (…) on sollicite l’énergie de l’amour

1.35 : cercles au niveau du chakra de la force et de l’énergie…

2.10 :
cercle au niveau du chakra de la stabilité.

2.45 :
chaque doigt a une énergie propre en lien avec les éléments…

4.00 :
les Yogi cherchent l’énergie infinie de la Kundalini.

5.00 :
on trace des grands signes de l’infini sur le dos… Le mouvement vertical. Le mouvement spirituel…

6.00 :
le côté horizontal représente la vie quotidienne. On a besoin des deux axes

6.55 :
quelques vibrations au niveau du coccyx

7.20 :
on place le corps dans l’axe

7.40 :
on commence le massage avec les deux pouces le long de la colonne vertébrale…

8.00 :
on prend les pouces en mouvement de papillon

8.55 :
on masse avec l’énergie de l’eau, de l’air et du feu

10.10 :
il faut rester dans des zones de douleurs exquises…

11.00 : on tourne la tête doucement, souvent ankylosée, et on prend l’autre bras…

11.40 :
les points entre l’omoplate et la colonne

12.45 : On termine avec un mouvement de l’avant-bras...

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Kiran Vyas ayurvéda massage ayurvédique

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous