Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Rencontre avec Kiran Vyas, pionnier de l’Ayurveda en France

Article paru dans le journal nº 36 Acheter ce numéro

Le pionnier de l’Ayurveda en Europe nous a ouvert les portes de son jardin extraordinaire en Normandie. Kiran Vyas, fondateur des centres Tapovan, nous offre ici une escapade initiatique sans passer par la case Yoga. Au temple du massage thérapeutique, il nous montre que l’harmonie commence par une simple leçon de jardinage et se termine dans l’assiette et dans la joie…

 

Quand nous avons invité Kiran Vyas à vous faire découvrir « l’étude de tout ce qui est bon pour la vie » suivant sa définition de cette science multimillénaire venue, dit-on, du Kerala, le pays des dieux, le pionnier de l’Ayurveda et du massage ayurvédique en Europe a commencé par sourire. Et s’est excusé : « Je ne suis pas sûr d’être la bonne personne, car je suis très timide... »

Vous manquez de temps pour découvrir l’intégralité de cet entretien ? Pour aller directement au sujet qui vous intéresse, cliquez ici pour voir la time-line du film. Déplacez ensuite le curseur de votre lecteur jusqu’au temps indiqué en début de phrase…

Pommiers, prés et vaches

Invité un peu partout dans le monde par des assemblées savantes, chercheur associé en Inde, spécialiste de la marmathérapie, celui qu’on dit avoir l’oreille du gouvernement indien sur la reconnaissance internationale du label Ayurveda a accepté de nous ouvrir les portes de son centre Tapovan, planté au milieu des pommiers, des prés et des vaches en Normandie.

Apprendre à semer

« L’Ayurveda, c’est la connaissance de la vie… » explique simplement l’ambassadeur de la Journée internationale du Yoga en France, qui a choisi de nous faire visiter son jardin mandala, sa serre aménagée suivant les préceptes du Vastu, le feng shui indien, et un atelier d’horticulture, où les stagiaires du centre, futurs jardiniers de l’être, apprennent à travailler la terre et à semer entre deux cours de Hatha Yoga et de massage ayurvédique.

Arnica et belladone

Balade initiatique au pays de l’arnica, de la belladone et du curcuma aux vertus thérapeutiques bien connues. « Il y a deux dons de l’Inde à l’humanité : le Yoga et l’Ayurveda. L’Ayurveda s’occupe du corps de façon holistique et psychosomatique… On étudie tout ce qui est bon pour la vie, on étudie aussi tout ce qui nous empêche d’aller mieux et d’avoir une vie plus heureuse… »

Hymne à la joie

Kiran Vyas parle de la vie qui se prépare bien « avant » la naissance : « Quand j’étais étudiant, je ne comprenais pas cette notion d’« avant »j’ai commencé à faire du jardinage et j’ai vite compris qu’avant de mettre la semence en terre, il faut préparer le terrain... » Il revendique une approche globale de la santé qui passe par l’expérience simple du sourire intérieur. Où s’épanouir, manger crû et apprendre à voir loin, « c’est bon pour les yeux et pour la conscience… » participent d’un même art de vivre au naturel, ouvert et tolérant : « l’Ayurveda n’exige pas d’être végétarien… ». Un hymne à la joie en somme…

 

Bientôt sur Alternativesante.fr, la suite de notre reportage au Centre Tapovan de Normandie avec une découverte filmée exclusive du massage ayurvédique par Kiran Vyas (2e partie)…

Time-line

0.30 : L’Ayurveda, c’est la connaissance de la vie… Il y a deux dons de l’Inde à l’humanité : le Yoga et l’Ayurveda. L’Ayurveda s’occupe du corps de façon holistique et psychosomatique… Avec l’Ayurveda, on étudie tout ce qui est bon pour la vie, on étudie aussi tout ce qui nous empêche d’aller mieux et d’avoir une vie plus heureuse, plus agréable…

1.30 : On évite la maladie d’abord par la prévention, puis avec la médecine ayurvédique quand elle se déclare ; en général, l’Ayurvéda englobe toute la vie, de la naissance jusqu’à la mort,  et même avant la naissance : la grossesse mais aussi la pré-conception…

2.00 : Selon l’Ayurveda, li existe des préparations à faire avant la conception de l’enfant…

2.15 : Quand j’étais étudiant, je ne percevais pas cette notion d’« avant »… Quand j’ai commencé à faire du jardinage, j’ai compris qu’avant de mettre la semence, il faut préparer le terrain…

2.30 : Jardinage veut dire la prise de terre ; jardiner veut dire aussi votre jardin intérieur : la vraie spiritualité est très simple…

2.45 : Le jardin botanique du centre Tapovan… Nous avons aussi créé une serre.

3.00 : On arrive au Jardin des découvertes… belladone et arnica sont des plantes qu’on connaît seulement sous forme de médicaments, de petites pilules. Il serait intéressant qu’on apprenne à les reconnaître…

3.40 : La forme mandala : 3 cercles entourées de carrés avec des rectangles dedans. Même si vous ne connaissez rien (à la géométrie sacrée - ndlr), en vous promenant dans un jardin mandala, vous sentirez une énergie vous pénétrer (…)

4.00 : A la campagne, il faut apprendre à regarder loin, c’est bon pour les yeux et pour la conscience…

4.30 : Escale à la serre… Selon le Vastu, art et science de l’habitat (cf le Feng Shui chinois) : il faut toujours avoir un bassin et des poissons rouges à l’angle nord-est…

4.55 : On ne plante pas en série : on mélange radis coriandre, salade, œillets…

5.15 : Une meilleure harmonie entre les plantes offre de meilleurs résultats pour la santé des êtres humains… Les plantes sont heureuses.

5.30 : On va s’ouvrir, on va sentir, on va expérimenter, on va vivre… S’épanouir, voilà l’objectif de l’Ayurveda...

6.39 : On arrive du jardin et on se retrouve à la cuisine. L’Ayurveda c’est aussi de la gastronomie…

6.40 : Il faut commencer par manger le crû. Ensuite, on passe aux plats cuits. Les fruits se mangent en dehors des repas ou avant le repas. Le dessert (ici à base de ghee (beurre clarifié)… On veille équilibre le cholestérol

7.30 : Ce plat est surnommé « le cerveau ». Plus qu’un dessert, c’est un élément important pour le cerveau…

7.40 : Faut-il être végétarien pour être en bonne santé ?

Non, on peut manger de tout : viande poisson … Mais il faut prendre soin de son corps et  garder son équilibre. Apres 50 - 60 ans, on sait qu’il faut moins de viande...

8.00 : (…) Autrefois en Inde, on faisait les cures pour au moins cinq semaines. De nos jours, 7 jours suffisent pour commencer. Avec une préparation diététique au préalable... On élimine ainsi les produits animaux et protéines dures ainsi que les matières grasses. Il faut penser à  augmenter l’apport des fruits avant de commencer une cure ayruvédique…

8.45 : Que penser du lait ?

Apres l’âge de 4 ans, on n’a plus les enzymes nécessaires (à l’assimilation du lait animal) c’est pourquoi on ne le digère pas. De ce point de vue, tous les produits laitiers sont à éviter. Mais l’Ayurveda recommande aussi de respecter les coutumes et les cultures. Ainsi, dans un pays froid, du vin et du fromage vous aideront. L’Ayurveda n’est contre ni le vin, ni le fromage !

10.00 : Nous sommes ici dans la pièce « Ananda » qui signifie la joie, la béatitude dans un décor indien avec, derrière la vitre, le décor de la belle Normandie… La vie doit être pleine de joie !

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique ayurveda Kiran Vyas Tapovan ayurveda
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous