Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Glyphosate : les lobbies jouent aux voyous

Article paru dans le journal nº 52 Acheter ce numéro

C’est dans la soirée du 24 octobre dernier que des témoins ont assisté à une scène pour le moins ahurissante. Les façades du Parlement européen et de la Commission de Bruxelles ont été le support de revendications à la veille d’un vote sur le glyphosate. Et quel était le contenu de ces messages ? « Glyphosate is safe » (sans danger, en français) pour le premier, et « 3 300 études » en faveur du glyphosate et « une » contre – ce qui est un gros mensonge, car on sait bien que ce sont des centaines d’études qui mettent en évidence la dangerosité de l’herbicide. Ces intox éhontées ont été projetées sur les façades à l’aide de puissants appareils de vidéo-projection. Vous l’avez compris, cette action n’a pas été menée par des militants écologistes, mais par l’European Crop Protection Association (ECPA), le plus gros lobby européen des pesticides, qui n’a pas manqué de filmer son œuvre et de la balancer sur YouTube et autres réseaux sociaux. Et comme par hasard, alors qu’une telle action aurait valu à des ONG de réelles tracasseries avec la justice, les lobbyistes n’ont absolument pas été inquiétés. Mieux, après avoir illuminé deux façades, nos activistes pro-glyphosate ont projeté leur intox sur celle du Conseil de l’Union européenne en toute impunité. Deux jours plus tard, on a bien promis une « réponse appropriée » qui, trois semaines après ce coup d’éclat, n’a toujours pas été trouvée.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
Tags sur la même thématique Perturbateurs endocriniens Monsanto Round Up glyphosate
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes