Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Roundup : défiance sur la science

Article paru dans le journal nº 46 Acheter ce numéro
  • La formule chimique du glyphosate, principe actif du RoundupLa formule chimique du glyphosate, principe actif du Roundup

Les études et décisions contradictoires de l'Union Européenne autour de l'interdiction des pesticides à base de glyphosate (Roundup) entretiennent le soupçon sur le sérieux et l'indépendance des recherches sur le sujet.

Quelque chose m’échappe. De par leur nature même, les études scientifiques sont censées trancher. Prenons le fameux Roundup de Monsanto, bourré de glyphosate. Des études ont montré sa dangerosité et l’Union européenne avait (enfin) décidé de le classer comme cancérogène. C’était le Centre international de recherches contre le cancer (Circ), émanation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et référence mondiale dans ce domaine, qui avait remis une première expertise dans ce sens.

Tout aussi « scientifiquement », voilà qu’en mars dernier, l’Agence européenne des produits chimiques (Echa) a remis un rapport dont les conclusions sont pour le moins surprenantes : le glyphosate ne doit pas être classé comme cancérogène, puisqu’il est « improbable » que le glyphosate soit cancérogène. Quelqu’un comprend-il quelque chose ? Car, en toute objectivité, les deux rapports sont scientifiques, non ? Bien sûr, l’intérêt économique est tel qu’il est hors de question pour le bien nommé Glyphosate Task Force (GTF), regroupant une quarantaine de mastodontes tels que Monsanto ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 46, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Pesticides conflits d'intérêt
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous