Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Nous absorbons de plus en plus de plastique !

Article paru dans le journal nº 102 Acheter ce numéro
  • On consommerait chaque semaine l'équivalent d'une nouvelle carte bancaire.On consommerait chaque semaine l'équivalent d'une nouvelle carte bancaire.

Les résultats de trois études publiées à quelques jours d’écart jettent un peu plus le trouble sur l’impact des plastiques sur notre santé. Outre l’effet de perturbateur endocrinien de certains d’entre eux, c’est leur capacité, à l’occasion de leur dégradation en microparticules, de migrer dans les organismes vivants via le sang et les voies respiratoires, jusqu’à se retrouver inclus dans certains tissus – comme les tissus intestinal, respiratoire et hépatique – où ils participent de la genèse d’un terrain inflammatoire, qui est source de pathologies de dégénérescence.

Lire aussi Cancer pédiatrique, le plastique, c’est pas fantastique

Cela n’a rien d’étonnant puisque, chaque semaine, chacun de nous absorbe quelque 5 grammes de plastiques sous forme de micro- et nano- particules. De façon imagée, cela revient à consommer chaque semaine une nouvelle carte bancaire ! Même si l’abandon des matières plastiques est dans l’air du temps, leur remplacement ne sera probablement pas effectif avant quelques décennies. C’est pourquoi il est essentiel de se rappeler quelques mesures d’hygiène simples d’application :

  • remplacement de tous les contenants en plastique – alimentaires et autres – par leurs équivalents en matériaux naturels, éviction des aliments conditionnés dans du plastique – même ceux issus de la filière bio ! –,
  • abandon des films plastiques pour la conservation des aliments,
  • port du masque dans toute région fortement urbanisée et industrialisée, etc.

Sources :

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous