Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Comment traiter les acouphènes ? 

Article paru dans le journal nº 71 Acheter ce numéro
  • Il est essentiel de s'exposer à des sons non agressifsIl est essentiel de s'exposer à des sons non agressifs

Sifflement, bourdonnement, mais aussi hypersensibilité au bruit, pertes auditives… nos oreilles surexposées aux sons et aux bruits peuvent finir par « casser ». Les chiffres le montrent et avèrent que ce sont les plus jeunes qui sont les plus exposés. Si prévenir vaut toujours mieux que guérir, des solutions alternatives existent lorsque les acouphènes s’installent (Partie VI).

Si la victime d’un traumatisme sonore n’est pas allée aux urgences hospitalières ou consulter un ORL, que ces symptômes sont éprouvants voire insupportables, tout ce que la médecine pourra proposer, et ce n’est pas rien, c’est de permettre à la victime de vivre avec ses symptômes, tout comme on apprend à vivre avec un handicap.

La Tinnitus Retraining Therapy

C’est une technique dont le but est de faire en sorte que l’acouphène n’accapare plus toute l’attention du patient. Il s’agit donc de neutraliser l’acouphène en permettant au patient d’ignorer ce stimulus qui n’a ni importance ni signification.

Cette technique est basée sur deux actions. La première est caractérisée par une prise en charge thérapeutique et sociopsychologique du patient, ce que l’on appelle le « conseil ». Cette étape permet de dresser une étude poussée des problèmes auditifs du patient, mais surtout, de lui permettre de dédramatiser le symptôme et de révéler au patient que l’intensité de la souffrance trouve en partie son origine dans l’émotion négative que suscite l’acouphène. Tout sera mis en œuvre pour que d’un stimulus menaçant, l’acouphène redevienne ce qu’il est : un stimulus dénué de sens et de danger.

La seconde action consiste en une « thérapie par le bruit ». Grâce aux connaissances actuelles sur les acouphènes et sur l’hyperacousie, on sait que d’éviter le son est une grande erreur. Il est donc essentiel pour le patient qu’il s’expose à des bruits non agressifs. Pour mener à bien cette technique, c’est une équipe pluridisciplinaire, réunissant acupuncteur, psychologue ou psychothérapeute, ostéopathe, sophrologue, audioprothésiste qui entoure l’ORL, pour assurer une prise en charge du patient.

La Thérapie Comportementale Cognitive (TCC)

La thérapie comportementale cognitive est pratiquée par des psychiatres, des médecins généralistes, quelques très rares ORL et autres professionnels du secteur paramédical.

Elle suit un protocole précis, axé sur cinq phases. Une première phase d’identification du problème (en l’occurrence l’acouphène, l’hyperacousie, ou les deux symptômes associés). La ­deuxième phase consiste à identifier les « distorsions cognitives » (croyances en tout ou en rien, « magnification » du danger), et/ou les comportements inadaptés, comme le fait d’augmenter la perception de l’acouphène et/ou de l’hyperacousie. Une troisième phase porte sur l’identification des pensées et des comportements alternatifs (afin de réduire la perception de l’acouphène et/ou de l’hyperacousie). Une quatrième phase consiste à mettre au point des stratégies alternatives et d’entraînements de leur utilisation. Enfin, une cinquième phase a pour objectif de mesurer les progrès réalisés.

Pour travailler en profondeur, le praticien bénéficie de plusieurs techniques, comme la restructuration cognitive par la visualisation d’images positives relatives aux acouphènes, des stratégies de détournement de l’attention, des méthodes pour détruire les croyances ...

Image description

Il vous reste encore 74% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 71, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Ouïe acouphènes ouïe
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous