Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le DHA liposomé, l’acide gras de la rétine et Cie

Article paru dans le journal nº 42 Acheter ce numéro
  • rétinerétine

L’acide docosahexaénoïque, mieux connu sous l’acronyme DHA, fait partie de ces oméga-3 dont on ne cesse de vanter les mérites, en particulier pour la rétine. Il est hélas trop rare dans notre alimentation moderne. Sa version liposomée permet d’optimiser sa biodisponibilité.

Le DHA est l’oméga-3 le plus essentiel à notre organisme, et paradoxalement le plus rare dans notre alimentation moderne. Il est très difficilement synthétisé dans notre organisme, car il y a trop d’omégas-6 dans notre régime.

Le cerveau contient 60 % d’acides gras, dont 14 % sont des oméga-3. Dans le cerveau, 97 % des oméga-3 sont du DHA ; dans la rétine, la proportion s’élève à 93 %. Le DHA s’incorpore dans le système nerveux dès la vie fœtale, au troisième trimestre de grossesse, puis durant les premières années de vie.

Malheureusement le très jeune enfant n’est pas capable de le synthétiser et compte sur le lait de sa mère, qui doit en contenir pour constituer son cerveau et son système oculaire. Toutes les enquêtes montrent que nos apports en DHA font cruellement défaut dans notre diète moderne, alors que les experts nutritionnistes en recommandent au moins 200 mg/jour.

Contre les déficiences intellectuelles

Le principal oméga-3 du cerveau est ainsi le DHA, qui représente 10 à 20 % de l’ensemble des acides gras du cerveau. À l’inverse, l’EPA ne représente que moins de 1 % des acides gras totaux.

Le DHA se retrouve au niveau des membranes cellulaires et est donc essentiel au fonctionnement des neurones et des synapses. Il apporte la fluidité membranaire nécessaire aux cellules neuronales pour que les impulsions nerveuses électriques puissent circuler facilement dans les circuits cérébraux. De plus, il permet au cerveau de bénéficier d’un bon apport en glucose. Ce dernier étant le carburant de cet organe, il est essentiel à son fonctionnement et à sa croissance.

Plusieurs études montrent que la consommation régulière de DHA permettrait de ralentir le vieillissement cérébral et de diminuer les risques d’apparition de démence ou de la maladie d’Alzheimer.

Indispensable à la fonction rétinienne

La rétine est un tissu riche en DHA : elle en contient environ 20 %. Le DHA est indispensable à la fonction rétinienne et ...

Image description

Il vous reste encore 50% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 42, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous