Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Antimoustique naturel : une recette polyvalente à base d’huiles essentielles

Article paru dans le journal nº 58 Acheter ce numéro
  • Notre répulsif comprend de l'H.E de girofle, efficace contre les moustiques exotiquesNotre répulsif comprend de l'H.E de girofle, efficace contre les moustiques exotiques

Face à la propagation du moustique tigre et autres charmants volants potentiellement porteurs de virus mortels en Europe, les remèdes répulsifs naturels à base d’huiles essentielles constituent une protection à l’efficacité prouvée. Alternative Santé vous propose sa recette, formulée à partir des dernières recherches scientifiques sur le sujet.


L’arrivée des moustiques « exotiques » sous nos latitudes est une préoccupation des autorités de santé. Des études ont été - et sont encore - menées afin de développer de nouvelles stratégies naturelles contre les moustiques, et de comparer les performances répulsives de différentes huiles essentielles, entre elles et avec des produits issus de la chimie de synthèse.

Le test classique consiste à exposer le bras d’une personne volontaire à des moustiques dans une boîte transparente, puis à évaluer le temps écoulé avant la première piqure et/ou la proportion de piqures après une durée déterminée, selon différentes solutions préalablement étalées sur la peau. Les résultats diffèrent alors en fonction les huiles essentielles choisies, bien sûr, mais également leurs dosages, les excipients utilisés dans les tests ou les familles de moustique.

Les huiles essentielles d’ylang-ylang (Cananga odorata) et de lemongrass (Cymbopogon citratus) ont fait preuve, ici, d’une efficacité à peu près comparable à celle de l’IR 3535 et légèrement inférieure à celle du DEET – les deux répulsifs chimiques les plus courants – contre notre moustique traditionnel (Culex pipiens), mais s’avèrent moins performantes sur le tigre (Aedes albopictus) et son proche cousin (Aedes aegypti, également vecteur de la dengue, du zika et du chikungunya).

De fait, les moustiques Aedes sont plus résistants à de nombreuses substances pourtant efficaces contre d’autres espèces.

Face à Aedes aegypti, les plus intéressantes sont les huiles essentielles de :

  • romarin officinal (Rosmarinus officinalis)
  • cannelier de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum)
  • cajeput (Melaleuca leucadendron)
  • niaouli (Melaleuca. Quinquenervia)
  • clou de girofle(Syzygium aromaticum)
  • lemongrass (Cymbopogon citratus)

Contre Aedes albopictus, on préfèrera :

  • litsée citronné (Litsea cubeba)
  • cajeput (Melaleuca leucadendron)
  • niaouli ( Melaleuca. Quinquenervia)


NOTA : pour cet usage, on n'utilisera pas ces huiles essentielles pures sur la peau mais diluées dans de l'huile végétale, à hauteur de 10% d'huile essentielle maximum, et moins de 5% pour celles d'entre elles qui sont dermocaustiques (cannelier de Ceylan, clou de girofle, lemongrass, litsée citronné).
Recette d'huile et d'après-soleil antimoustique ( Aedes, Culex, Anopheles ) à composer soi-même

À partir des études disponibles, nous vous proposons un mélange répulsif contre différents types de moustiques, utilisable aussi bien en France qu’à l’étranger. Il associe des huiles essentielles classiques de la lutte antimoustique riches en molécules actives (citronellol, citronellal, géraniol, 10-épi-gamma-eudesmol, etc.) et d’autres (cajeput, clou de girofle), moins fréquentes pour cet usage, mais efficaces contre les « exotiques » que l’on rencontre le plus.

Nous avons ajouté à la formule de l’huile de neem, un insecticide naturel très utilisé en Inde, pour la renforcer et en prolonger l’effet. En elle-même, l’huile de neem est déjà efficiente – incorporée dans une crème dermatologique ou de l’huile de coco à raison de 2 %. Elle assure une protection de 80 % à 90 % contre les Aedes, les Culex et les Anopheles.

Enfin, si vous vivez dans un pays chaud, choisissez de l’huile de coco comme base plutôt que du jojoba. Celle-ci semble « fixer » les huiles essentielles et en augmenter l’action, car un des problèmes reste leur caractère volatil (elles s’évaporent). Cependant, comme l’huile de coco se solidifie en dessous de 24 °C, nous avons opté ici pour celle de jojoba, utilisable partout.


Ingrédients (recette pour adultes et enfants de plus de 10 ans).

• 80 ml d’huile de jojoba

• 10 ml huile de neem

• 2 ml d’huile essentielle de géranium (Pelargonium Graveolens cv Egypte)

• 2 ml d’huile essentielle de cajeput (Melaleuca leucadendron)

• 2 ml d’huile essentielle d’eucalyptus citronnée ( Corymbia citriodora)

• 1 ml d’huile essentielle de palmarosa (Cymbopogon martinii )

• 1 ml d’huile essentielle de clou de girofle (Syzygium aromaticum )

(NB : 1 ml = 30-35 gouttes d’huile essentielle).

Marche à suivre

Dans un flacon à pompe vide de 100 ml, verser l’huile de neem et les huiles essentielles, puis compléter le reste de la bouteille avec de l’huile de jojoba. Bien mélanger pour obtenir une huile protectrice à passer sur les zones exposées aux moustiques (éviter la proximité avec les yeux).

Le plus : transformer cet antimoustique en soin après-soleil

Les soirs d’été, vous pouvez faire de cette huile antimoustique un soin hydratant et réparateur après soleil en mélangeant dans un bol (ou au creux de la main) environ 1/3 de solution huileuse pour 2/3 de gel d’aloe vera. Bien les mélanger jusqu’à obtenir une émulsion onctueuse.

A partir de cette recette originale d'Alternative Santé, nos collègues du magazine Plantes & santé ont fait un tutoriel vidéo pour vous accompagner dans cette recette pas à pas.


Sources :

“Plants traditionally used as mosquito repellents and the implication for their use in vector control”, Acta Tropica, 2016.

“Repellent activity of herbal essential oils against Aedes aegypti and Culex quinquefasciatus”, Asian Pacific Journal of Tropical Diseases, 2013.

“Efficacy of Thai herbal essential oils as green repellent against mosquito vectors”, Acta Tropica, 2015.

“Plant based products : use and development as repellents against mosquitoes : a review”, Fitoterapia, 2014.

“Botanical essential oils and uses as mosquitocides and repellents against dengue”, Environment International, 2018.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Sur le même sujet
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous