Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Des fruits et légumes colorés pour lutter contre le déclin cognitif

Article 100% numérique
  • Une assiette colorée pour limiter les troubles de mémoireUne assiette colorée pour limiter les troubles de mémoire

Des chercheurs de l’Académie américaine de neurologie ont remarqué que consommer au moins une demi-portion par jour d'aliments riches en flavonoïdes, comme les pommes, les poivrons, les fraises ou les oranges, peut réduire le risque de déclin cognitif de 20 %. Menée sur plus de 77 000 sujets suivis durant vingt ans, l’étude parvient même à définir les flavonoïdes qui semblent les plus efficaces en la matière.

De plus en plus de preuves scientifiques semblent indiquer que les aliments riches en flavonoïdes sont une aide précieuse pour lutter contre le déclin cognitif. Cette étude, publiée fin juillet 2021 dans la revue Neurology, vient ajouter une nouvelle pierre à l’édifice. Durant vingt ans, les scientifiques ont interrogé au moyen de questionnaires plus de 77 000 patients (âgés d’environ 50 ans au début de l'étude), puis ont comparé ces données aux problèmes de mémoire précoces déclarés par ces derniers. Ils ont remarqué que ceux qui consommaient environ 600 mg par jour d’aliments contenant des flavonoïdes avaient 20 % moins de risque de déclin cognitif que ceux qui en consommaient seulement 150 mg par jour.

Dans cette étude, les chercheurs ont toutefois remarqué que deux types précis de flavonoïdes semblaient plus protecteurs contre le déclin cognitif que les autres. Il s’agit des flavones (réduction de 38 % du risque de déclin cognitif) et des anthocyanes (réduction de 24 % du risque de déclin cognitif). On retrouve des flavones dans le céleri, le persil, l’estragon, certaines épices et fruits et légumes jaunes ou orange, et des anthocyanes dans les fruits rouges comme le raisin noir, les myrtilles, les mûres et les cerises, mais aussi dans les aubergines, l’orange sanguine, la prune ou encore dans la mauve et le bleuet.

Ce sont très certainement les puissants antioxydants contenus dans ces fruits et légumes qui exercent un rôle protecteur contre les troubles cognitifs liés à l’âge. Ces résultats sont plutôt intéressants, car ils indiquent que certains changements alimentaires peuvent contribuer à prévenir et limiter le déclin cognitif lié au vieillissement. Un des auteurs de l’étude indique que les personnes qui parvenaient à consommer la plus grande quantité de flavonoïdes dans une journée avaient tendance à manger au moins une demi-portion par jour d’orange, de poivron, de céleri, de pamplemousse, de pomme ou de poire. De nombreux aliments riches en flavonoïdes étant colorés, en vous composant quotidiennement une assiette riche en couleurs, vous participez probablement à mieux prévenir les pertes de mémoires et les troubles du langage ou du raisonnement.

Lire aussi CBD : enfin une piste pour traiter réellement Alzheimer ?

Quels sont les aliments les plus riches en flavonoïdes ?

Si vous souhaitez intégrer à votre régime des aliments riches en flavonoïde, voici la liste de ceux qui en contiennent le plus :

  • le thé et le café ;
  • l’huile d’olive pressée à froid ;
  • les fruits rouges ;
  • les pommes ;
  • le raisin ;
  • l’ail et l’oignon ;
  • le chocolat noir ;
  • les épinards et les brocolis ;
  • de manière générale, les fruits et légumes colorés.

Lire aussi Des fruits et des légumes contre tout type de stress

Lire aussi Cancer du col de l’utérus : faites le plein de fruits et légumes


Sources :

« Long-term Dietary Flavonoid Intake and Subjective Cognitive Decline in US Men and Women », Neurology, juillet 2021.

« Adding color to your plate may lower risk of cognitive decline », ScienceDaily.com, 29 juillet 2021.


 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique alimentation Alzheimer isoflavones déclin cognitif

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous