Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Prévenir et contrer le diabète de type 2

Article paru dans le journal nº 73 Acheter ce numéro
  • Terminalia arjuna, utile contre le diabète de type 2Terminalia arjuna, utile contre le diabète de type 2

Le 14 novembre prochain, la Journée mondiale du diabète célèbre la date à laquelle les scientifiques canadien et américano-canadien Frederick Banting et Charles Best ont développé la théorie à l’origine de la découverte de l’insuline, en 1922. Il nous semblait donc indispensable de consacrer ce mois-ci un dossier au diabète. Cette partie est consacrée au diabète de type 2.

Contrairement au diabète de type 1, le diabète de type 2 apparaît généralement chez les personnes de 40 ans et plus. Ce diabète, autrefois qualifié de non-­insulinodépendant, résulte de deux anomalies majeures.

Mécanismes et origine

Ces deux anomalies sont les suivantes : soit le pancréas ne produit pas assez d’insuline pour faire diminuer la glycémie (dit insulinopénie), soit ­l’insuline n’agit pas correctement et l’on parle alors d’insulinorésistance. On observe dans les deux cas de figure une dérégulation du taux de glucose dans le sang.

Le diabète de type 2 est souvent qualifié de diabète sournois. Ses symptômes sont beaucoup moins marqués que pour le diabète de type 1, voire complètement silencieux. On peut donc vivre avec un diabète de type 2 pendant des années sans le savoir.

Les facteurs de risques associés à ce type de diabète sont principalement le surpoids et l’obésité, notamment dus à une alimentation déséquilibrée, et au manque d’activité physique. Cependant, il existe également une origine génétique et des antécédents familiaux de diabète sont souvent observés chez les personnes de la même famille.

Quelle alimentation adopter ?

Comme pour le diabète de type 1, un diabétique de type 2 doit vérifier régulièrement au cours de la journée sa glycémie. Cependant, les causes liées au diabète de type 2 étant principalement dues au mode de vie, il est traité dans un premier temps par des mesures dites hygiénodiététiques consistant à avoir une alimentation équilibrée regroupant tous les groupes d’aliments (sauf celui des produits sucrés), et à pratiquer une activité physique.Pour autant, pas toujours facile 
de savoir quoi cuisiner et manger lorsque l’on est diabétique. Le site de la fédération des diabétiques propose des recettes appétissantes préparées
par des diététiciens 
et des nutritionnistes. On trouve également pour chaque recette les indications des valeurs de glucides, de lipides 
et de protéines. 


Manger lentement est important. Plusieurs équipes de chercheurs ont montré que les personnes mangeant vite ont un risque plus élevé de développer un diabète. En effet, lorsque l’on mange vite, les aliments sont digérés plus rapidement et la glycémie augmente plus vite. Manger trop rapidement perturbe également les hormones de satiété : nous mangeons donc plus (voire trop), favorisant notamment 
la prise de poids. 
Prenez votre temps, 
au moins vingt minutes, pour apprécier et déguster votre repas.

Au delà des recommandations officielles, certaines recherches donnent des pistes intéressantes à creuser pour prévenir, freiner ou faire reculer le diabète de type 2.

  • Et si l'origine du diabète était à chercher du côté des liides oxydés ? Jusqu’à aujourd’hui, le consensus scientifique établissait que le glucose était le moteur de l’inflammation dans le diabète de type 2. Cependant, de nouvelles recherches menées à l’université 
du Kentucky montrent que ce sont les modifications de nos mitochondries, l’usine ...
Image description

Il vous reste encore 79% de cet article à découvrir

Article paru dans le numéro 73, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Diabète diabète diabète de type 2
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous