Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Et pour mon cholestérol, alors, je fais quoi ?

Article paru dans le journal nº 40 Acheter ce numéro
  • Des nouvelles pistes pour soigner le cholestérolDes nouvelles pistes pour soigner le cholestérol

On nous a d'abord dit que les statines allaient nous débarrasser du cholestérol. Crestor, Vasten, Tahor et des dizaines d'autres marques se terminant par "statine" sont apparues sur le marché. Et puis on a découvert en que les statines abimaient les muscles, gravement. Alors on a cherché un remède naturel et on a trouvé la levure de riz rouge. Génial, une statine naturelle...

Mais on se rend compte que levure de riz rouge est une statine quand même et l'effet délétère sur les muscles est identique aux statines synthétqiues. On peut adjoindre de la coenzyme Q10 pour contrebattre cela, mais on entre alors dans les travers de la médecine allopathique : un médicament pour réduire les effets secondaires d'un médicament... Il y a maintenant l'huile de son de riz, mais on n'est pas sûr que son action soit si différente de celle d''une bonne huile de colza.
Alors quoi ? Quand on a du cholestérol et qu'on veut s'en débarrasser, que peut-on faire...

Nous vous proposons ce procole en trois actes.

1 - Lavez-vous le cerveau

Il faut d'abord vous persuader vous-même que ce que l'on appelle le cholestérol est un lubrifiant de membranes cellulaires, comme de l'huile pour un moteur, c'est indispensable. Quand il n'y en a pas, ça casse. Ça peut aussi s'accumuler en masse crasseuse dans les coins, mais il faut en avoir. Et oubliez qu'il y a du bon et du mauvais cholestérol, c'est comme le yin et le yang, l'un ne va pas sans l'autre.
L'existence de ce cholestérol n'est problématique que lorsqu'on met des saletés dedans : sucre, tabac, médicaments, pollutions... ou lorsqu'une autre maladie s'y ajoute.
Gardez tout cela en tête, tout le temps.

2 - Faites souvent la vidange d'huile

Une vidange, dans le corps humain, c'est un jeûne de quelques jours, une alimentation de bonne qualité, du calme et un peu d’exercice, de la méditation si possible. Je vous renvoie à tout ce que vous avez pu lire déjà sur le sujet (y compris dans nos colonnes), on connaît tout cela par cœur désormais.

3 - Regardez ce que font les autres

Des tas de peuples dans le monde ne souffrent pas, ou peu, de maladies cardio-vasculaires et d’excès de cholestérol. Cela est dû en général à leur alimentation et leur mode de vie. Toutefois, penser que seule la médecine occidentale s’est intéressée au cholestérol est une erreur.

Les traités de médecine ayurvédique connaissent bien ces amas de graisses dans les artères. On les régule, bien entendu, en améliorant les mécanismes homéostatiques (qui permettent de maintenir un état équilibré) du corps de façon à ce qu’il soit capable de gérer par lui-même le taux de cholestérol. Mais elle préconise, dans les cas les plus urgents, l’emploi d’un remède appelé Guggul (qui provient de la résine d’une plante, le Commiphora mukul, une variété de myrrhre commune). Un remède dont l’effet est de faciliter le travail du foie et de nettoyer le sang. Aucune statine là dedans.

Pour la médecine traditionnelle chinoise, l’excès de cholestérol réside dans l’équilibre énergétique du foie et de la rate. Elle utilise pour cela un remède appelé Xia Yao qui harmonise l’énergie du foie (principal producteur de cholestérol) et stimule celle de la rate (qui nettoie le sang et l’enrichit). Dans ce remède, de la racine de Buplèvre, de la pivoine, du gingembre, de la racine d’Angélique… mais pas de statines.

La médecine Unani, plus proche de notre civilisation, s’inspire de tout le savoir accumulé depuis les Sumériens de Mésopotamie jusqu’aux Grecs (Pythagore, Hippocrate), opte pour une synergie des plantes. Certaines plantes du remède vont - encore - renforcer l’action du foie, d’autres font baisser le taux de lipides dans le sang. Boldo, angélique, coqueret alkékenge… toujours pas de statines. Je n’ai pas trouvé le nom du remède original, mais il est vendu sous le nom de Cholestcure aujourd’hui.

Ces trois remèdes ont tous la même contre-indication : ne pas les utiliser avec des anti-coagulants qui sont si souvent prescrits aux personnes atteintes de pathologies cardio-vasculaires, justement. Mais hormis ce cas, nos lecteurs nous rapportent de bons résultats avec ces formules plus ou moins exotiques.

Nous pourrions sans doute aligner d’autres exemples, venus d’autres médecines, mais il paraît clair que pour réguler son cholestérol il faut, d’une part améliorer le métabolisme des graisses dans le foie et fluidifier et nettoyer le sang. Voilà ce que proposent toutes les autres grandes médecines.

Finalement, suivons les sages conseils de ces anciennes sciences. Une alimentation saine et équilibrée, un peu d’exercice, des plantes pour stimuler le foie et d’autres pour nettoyer le sang peuvent vous permettre d’améliorer considérablement les problèmes de cholestérol. Pensez-y avant de vous jeter sur des thérapies risquées et faites votre choix entre ces médecines qui n’ont pas attendu les années 80 pour découvrir un remède efficace.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Tags sur la même thématique Cholestérol Cholestérol Cholestcure Xia Yao Guggul
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous