Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Mieux que les somnifères, le jus de cerise…

Article paru dans le journal nº 52 Acheter ce numéro

Des cerises, oui, mais de Montmorency, précisons. Cette variété de griotte d’origine française, aujourd’hui largement cultivée dans certains états des États-Unis et du Canada, intéresse de plus en plus les scientifiques du fait de sa forte concentration en anthocyanes, pigments naturels pourvus de puissantes propriétés anti-oxydantes et dépourvus de toute toxicité pour l’être humain. Une récente étude, même si elle n’a été menée que sur une population très réduite, élargit encore le champ de ses vertus thérapeutiques, car elle a révélé certains de ses mécanismes d’action : sa procyanidine inhibe l’action de l’enzyme qui dégrade le tryptophane, précurseur de la mélatonine, l’hormone qui induit le sommeil à la tombée de la nuit ; ainsi, non seulement le sommeil dure plus longtemps et est plus régénérateur, mais le terrain inflammatoire est également réduit.

J. N. Losso, J. W. Finley, N. Karki, et coll. dans l’American Journal of Therapeutics, 2017.

R. E. Ferner et J. K. Aronson, dans le British Medical Journal, 2013.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives. Vous pourrez en trouver un près de chez vous et prendre rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes