Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

En finir avec les insomnies

Article paru dans le journal nº 54 Acheter ce numéro
  • Ceux qui souffrent de réveils nocturnes se plaignent d'avoir mal dormi, voire de n'avoir pas dormi du tout parce qu'ils se sont réveillés à plusieurs reprises dans la nuit, parfois sans pouvoir se rendormir.Ceux qui souffrent de réveils nocturnes se plaignent d'avoir mal dormi, voire de n'avoir pas dormi du tout parce qu'ils se sont réveillés à plusieurs reprises dans la nuit, parfois sans pouvoir se rendormir.

À tout moment de notre vie, nous pouvons souffrir d'insomnie : un grand moment de stress, prise d'excitants, douleurs nocturnes.. Il est donc important de savoir de quel type d'insomnie nous souffrons pour pouvoir se compléter efficacement.

L’insomnie est certainement un des problèmes majeurs de notre société. Si elle n’est pas une véritable maladie, elle est cependant source de difficultés. Elle occasionne une diminution de la vigilance et des fonctions cérébrales, notamment en raison de la consommation de somnifères.

Causes

Les causes les plus fréquentes sont les excitants qui empêchent de s’endormir (alcool, tabac, café) ; toutes les pathologies qui provoquent des douleurs nocturnes ou une gêne pendant le sommeil (arthrite, reflux gastrique, douleurs musculaires, etc.) ; certains médicaments, au premier rang desquels les antidépresseurs, les bêta-bloquants (qui causent des cauchemars), les diurétiques, etc. ; les épisodes de la vie qui conduisent à être stressé et qui sont généralement cause d’insomnie ponctuelle (deuil, séparation, perte d’emploi) ; enfin, certaines carences vont perturber le sommeil, notamment le manque de magnésium, de vitamine B, de lithium et de phospholipides.

Traitements

Les insomnies sont de deux types :

  • L'insomnie d'endormissement

L’insomnie d’endormissement est parfois due à un déficit en sérotonine. On peut faire des cures régulières d’un complément alimentaire riche en tryptophane végétal, comme Œmine Stress. Ce complément contient un extrait concentré de griffonia riche en 5-HTP (5-hydroxytryptophane), le précurseur immédiat de la sérotonine (une gélule vers 17 h 00). Ce complément peut être associé à Œmine Som, qui contient les plantes les plus connues pour leur capacité à induire le sommeil (passiflore, valériane, eschscholtzia). Il faut en prendre trois gélules un quart d’heure avant de se coucher.

Citons l’importance de la mélatonine, hormone sécrétée par l’épiphyse, glande qui contrôle les phases d’éveil et de sommeil. Elle synthétise la mélatonine dans la journée. Une fois mise en réserve, celle-ci est disponible pour induire le sommeil.

La meilleure façon de renouveler la mélatonine, c’est de s’exposer au soleil. Sinon, on peut avoir recours au millepertuis dans la journée. Cette plante contient entre autres de l’hypéricine et de l’hyperforine, qui agissent sur la synthèse de l’hormone.

  • Les réveils nocturnes

Ceux qui souffrent de réveils nocturnes se plaignent d’avoir mal dormi, voire de n’avoir pas dormi du tout parce qu’ils se sont réveillés à plusieurs reprises dans la nuit, parfois sans pouvoir se rendormir. La principale cause est l’insuffisance de neuromédiateurs, notamment l’acétylcholine. Cette hormone est fabriquée dans le cerveau à partir des oméga-3 phospholipides et de leurs cofacteurs tels que le magnésium et le lithium. Elle active le sommeil paradoxal et procure donc une meilleure qualité du sommeil.

Si vous souffrez de réveil nocturne, il est possible de choisir des compléments alimentaires apportant de la phosphatidylcholine aux oméga-3. On peut citer par exemple Œmine Krill NKO. Cette huile est particulièrement riche en antioxydants, mais aussi en phospholipides. Elle a des vertus anxiolytiques lorsqu’elle est associée à un apport de vitamine B.

En homéopathie

Voici des indications qui ne sont pas exhaustives.

  • Lachesis 15CH, 5 granules au coucher : c’est le venin du serpent Lachesis mutus. Utile en cas d’insomnie d’endormissement par hyper-idéation, excitation, tristesse, anxiété.
  • Coffea 15CH, 5 granules au coucher : chez les personnes qui abusent du tabac, de l’alcool ou du café, et ont du mal à s’endormir par excès de vigilance.
  • Nux Vomica 15CH, 5 granules au coucher : contre les réveils nocturnes, le réveil difficile la mauvaise humeur matinale.
  • Gelsemium 4CH, 5 granules au coucher : contre les réveils nocturnes en période d’examen, de changement d’emploi ou en cas de rencontre difficile.

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Alternative Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous