Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Le feng shui contre l’insomnie

Luc Maisonneuve  rédigé le 02 février 2016 à 18h42
Article paru dans le journal nº 32 Acheter ce numéro
  • Boussole feng shuiBoussole feng shui
  • Avatar de Evelyne WERMELINGER Mme Evelyne W. Référent thématique
  • Avatar de Michel PRADIER M. Michel P. Référent thématique
  • Avatar de Damien Burnier M. Damien B. Référent thématique
  • Avatar de Régine Ottobrini Mme Régine O. Référent thématique
  • Avatar de Elfi BELONDRADE Mme Elfi B. Référent thématique
  • Avatar de Cecile Albert Mlle Cecile A. Référent thématique
Connectez-vous pour devenir référent « Sommeil »

et répondez aux membres du site

La médecine chinoise ne cesse de confirmer son efficacité en Occident, notamment en raison de la popularité de l’acupuncture ou du tai chi. Ce que l’on sait moins, c’est que la connaissance des lois de l’énergie Qi peut aussi agir sur la « santé » de l’habitat et de ceux qui y vivent grâce au feng shui. Un art taoïste tout indiqué pour se détendre le soir chez soi, retrouver un sommeil réparateur, s’endormir facilement ou lutter contre les insomnies.

Image description

Article paru dans le numéro 32, pour lire l'intégralité de cet article, achetez ce numéro à l'unité

Je suis abonné, je me connecte


Mot de passe oublié ?
Alternative Sante : l'expérience de la médecine naturelle

Pour 2€ / mois votre abonnement est un signe de soutien !
Cliquez ici pour voir nos offres

2€ / Mois
{{#else}}

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est liée à une philosophie multimillénaire selon laquelle l’homme et l’univers forment une unité organique. Tout phénomène dans l’univers et dans l’homme est la conséquence de l’énergie unique, appelée « Qi » (mais prononcée « tchi ») qui se manifeste à travers deux entités, le yin et le yang, et par le mouvement de cinq éléments : Eau, Bois, Feu, Métal, Terre. Le Qi (littéralement « souffle ») constitue tout ce qui existe dans l’univers. Il est invisible, en mouvement, en transformation permanente. Il anime et meut aussi bien le vent que les étoiles. Chez l’humain, le Qi soutient les fonctions du corps comme celles de l’esprit. Lorsqu’il est en quantité suffisante et que le sang circule librement, l’organisme est en bonne santé, la pensée est claire, et vice versa.

Deux forces en équilibre

L’équilibre n’est jamais statique mais constamment en mouvement entre les deux forces opposées, complémentaires et interdépendantes que sont le yin et le yang. Ces deux notions sont toujours en relation dynamique : lorsque l’un croît, l’autre décroît. Dans tous les cycles naturels, ils se succèdent sans cesse, chacun ayant ses propres caractéristiques. Au yin correspondent la terre, le froid, les organes, le sang, le dessous, l’intérieur, le repos et l’inaction. Au plan de l’esprit, il est propice à la méditation, par exemple. Au yang correspondent le ciel, le feu, la chaleur, l’énergie, les entrailles, la face postérieure du corps et la surface de la peau. Il désigne plus généralement les forces dynamiques, la lumière, la surface et le sec. Sur le plan de l’esprit, il induit une conscience claire et une perception aiguë, entre autres.

Les cinq mouvements

Quel que soit le phénomène, l’alternance entre l’état yin et l’état yang ne se fait pas instantanément, mais par un processus dynamique dont les Chinois ont déterminé cinq phases clés, appelées mouvements. Les cinq mouvements se donnent vie dans un ordre précis, selon le principe d’engendrement : le Bois engendre le Feu, qui engendre la Terre, qui engendre le Métal, qui engendre l’Eau, qui engendre le Bois et ainsi de suite, dans un mouvement circulaire permanent.

Chacun des cinq mouvements possède sa propre énergie :

Cette énergie peut correspondre à la croissance ou à la décroissance. Elle est associée à une saison, un organe, une saveur, une couleur…

– Au Bois est associé le printemps, le foie, la colère, l’acide, le vert.

– Au Feu est associé l’été, le cœur, la joie, l’amertume, le rouge.

– À la Terre est associée la fin de l’été, la rate, la réflexion, le doux, le jaune.

– Au Métal est associé l’automne, le poumon, la tristesse, le piquant, le blanc.

– À l’Eau est associé l’hiver, la vessie, la peur, le salé, le noir.

Cette loi d’engendrement peut se figurer simplement :

Le bois engendre le feu, le feu engendre la terre (le feu réduit en cendres, les cendres se mêlent à la terre), la terre engendre le métal (les métaux naissent dans les entrailles de la terre), le métal engendre l’eau (tout métal peut être fondu, devenir liquide et l’eau représente les liquides en général) et l’eau engendre le bois (l’eau est nécessaire à la croissance des végétaux).

Principe de contrôle

Parallèlement aux mouvements d’engendrement vient s’ajouter un principe de contrôle. Il fonctionne dans le même sens, mais pas linéairement : l’Eau contrôle le Feu, qui contrôle le Métal, qui contrôle le Bois, qui contrôle la Terre, qui contrôle l’Eau. À nouveau, on peut se le figurer simplement : le bois étouffe la terre, la terre sèche l’eau, l’eau éteint le feu, le feu fond le métal et le métal tranche le bois.

Ces lois de l’univers valent pour le corps physique que nous habitons et pour l’habitat dans lequel nous vivons. Cette science appliquée à nos habitats s’appelle le feng shui. Nos maisons, appartements, bureaux et toutes les pièces qui les composent sont traversées par les mêmes forces que celles qui animent le corps. Quand l’énergie circule bien, le corps va bien. Quand elle circule bien dans l’habitat, l’homme va bien. C’est particulièrement vrai pour tout ce qui concerne la détente et le sommeil.

L’habitat comme le corps

Les combinaisons complexes et lesremèdes pour harmoniser un habitat se basent sur ces cinq éléments. Une mauvaise combinaison de mauvaises « étoiles » dans la maison peut provoquer de petites ou de graves maladies : sinusites, maux de tête, problèmes cardiaques, insomnies chroniques, fatigue persistante ou encore manque de sommeil réparateur. Par exemple, comme dans notre corps, si nos reins (eau) n’assument plus ou mal leur fonction, ils vont éteindre le feu (cœur). Autre exemple, le secteur sud d’une pièce. Il est associé au feu, dont l’aspiration est la reconnaissance sociale. Si on met une fontaine (eau), on éteint nos relations, qui nous tournent le dos…

Les remèdes à apporter aux secteurs de notre habitat s’expriment à travers les éléments de décoration, les couleurs, les matières et les aménagements pour favoriser la circulation et l’harmonisation du Qi de notre intérieur. La plus belle des maisons zen ou la mieux décorée n’a pas forcément un bon feng shui. Certaines règles conseillées par un maître feng shui peuvent être contraignantes et pas toujours esthétiques. L’objectif est d’optimiser les énergies bénéfiques pour l’habitat et ses occupants, d’atténuer des énergies néfastes, voire les éliminer. Certaines maisons peuvent être bloquées pour plusieurs années, sauf à entreprendre de grands travaux ou à déménager.

La qualité énergétique d’un habitat se détermine en fonction de la « date de naissance » de votre maison et de l’orientation de sa façade et de son assise. L’intérieur est divisé énergétiquement en neuf parties, la neuvième, le palais central, étant le centre des huit autres.

Huit aspirations à insuffler

1. L’argent

2. L’amour

3. La reconnaissance

4. La famille

5. Les connaissances

6. La carrière

7. Les mentors

8. La santé

Ces secteurs, ou palais, correspondent également à la structure familiale : il y a le secteur du couple ou de la femme (sud-ouest) et celui du père (nord-ouest). Les autres secteurs correspondent aux filles et aux garçons. La distribution des huit palais se fait aussi bien dans une chambre que dans un studio, une maison, un château ou encore un commerce ou une entreprise.

Ne pas surcharger la chambre à coucher

La chambre à coucher est considérée comme un espace yin, énergie propice au calme, à l’intériorité, à l’inaction et au rêve. En feng shui, les deux éléments que l’homme ne peut maîtriser sont le Feu et l’Eau. À ce titre, il faut éviter de mettre sur les murs les couleurs chaudes : rouge, violet, orange, fushia, toutes ces couleurs étant liées au rouge, et donc au Feu. Cet élément empêche de se détendre. Préférez des couleurs neutres pour les murs, comme un beige ou un taupe très clair.

De même, une erreur courante concerne la chambre des enfants. Souvent, les parents choisissent la couleur rose ou fushia pour les filles et bleu pour les garçons. Le rose étant fait à partir du rouge, c’est une couleur qui énerve et provoque des nuits agitées. Le bleu donne quant à lui des cauchemars. Préférez les couleurs pastel et plus neutres pour décorer la chambre des enfants et assurer à toute la famille un bon sommeil.

Évitez impérativement les miroirs dans les chambres à coucher. Normalement, ils sont utilisés comme remèdes dans d’autres espaces de la maison pour favoriser et amplifier la circulation de l’énergie, ce qui n’est pas recommandé quand on cherche le calme pour l’endormissement. En revanche, installer un beau miroir dans la salle à manger ou le salon permettra de multiplier l’abondance. Notez qu’il ne faut jamais mettre un miroir en face d’une fenêtre, mais plutôt dans un coin plus sombre pour attirer la lumière.

Il est aussi déconseillé de mettre la tête de lit sur le même panneau que la porte d’entrée de votre chambre : l’énergie s’engouffre dans la pièce par la porte. Cela crée un courant, une agitation qui gêne la détente. La personne allongée doit voir la porte de là où elle dort mais ne doit pas être positionnée pile en face.

Enfin, mieux vaut ne pas trop charger la chambre et éviter les valises sur les armoires, car elles créent un point d’accumulation qui bloque la circulation de l’énergie. Une chambre épurée, sans trop de meubles ou d’objets, laisse le Qi circuler calmement et permet un bon sommeil.

Ce qu’il faut savoir pour une expertise en feng shui

  • Munissez-vous d’un plan métré ramené à l’échelle au format A4 de votre intérieur. Il doit préciser la situation de vos porte d’entrée, portes, fenêtres et murs intérieurs et indiquer la distribution de vos pièces ainsi que la disposition de vos meubles et des sanitaires (wc, évier, lavabo, douche…).
  • Connaissez l’année de construction de votre habitat et des derniers gros travaux.
  • Si possible, obtenez le plan cadastral.
  • L’expertise requiert aussi les noms, prénoms et dates de naissance de chacun des habitants. Elle dure environ deux heures.

 

{{#if ACCES::estConnecte()}}{{#else}}


{{#endif}} Pour accéder directement à une sélection de thérapeutes dans les plus grandes villes, cliquez sur les liens ci-dessous :
ARCHIVES :
AccédeZ à TOUS LES ANCIENS NUMÉROS
35 € Cliquez ici

Pour consulter le site sans publicités inscrivez-vous

Publicité pour Annuaire Thérapeutes